Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Évangile est une puissance de Dieu pour le Salut de quiconque croit (Romains 1 : 16)

enfer

(2) Comment échapper à la Colère de Dieu ?

30 Novembre 2018 Publié dans #Enfer

Aucun être humain dans ce monde ne désire aller en Enfer pour y subir la Colère de Dieu, ni être sur la terre lorsque Dieu déversera sa colère lors de la Grande Tribulation. Personne ne veut faire face à la sainte Colère du Dieu Tout-Puissant. Nous voulons faire l'expérience de la bonté et de l'Amour de Dieu ; et ne jamais expérimenter la Colère de Dieu.
Seule la Bible nous dit comment nous pouvons échapper à la Colère de Dieu : "en attendant des cieux son Fils Jésus, qu'il a ressuscité des morts, et qui nous délivre de la colère à venir" (1 Thessaloniciens 1. 10). La Bible dit que seul Jésus-Christ nous délivre de la Colère à venir. Oui, Jésus nous en sauve parfaitement si nous croyons véritablement en Lui. "Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l'acquisition du salut par notre Seigneur Jésus-Christ" (1 Thessaloniciens 5. 9). Le seul moyen d'échapper à la Colère de Dieu est d'obtenir le parfait Salut par notre Seigneur Jésus-Christ.

Pour obtenir le Salut par notre Seigneur Jésus-Christ, nous devons savoir que nous avons tous péché, chacun d'entre nous a péché. Personne n'est parfait, si vous n'avez jamais été un meurtrier, vous avez quand même une fois menti ainsi que tout le monde. Nous avons tous péché en faisant de mauvaises choses. La Bible dit que la punition du péché est la mort spirituelle dont nous ne pouvons être sauvés que par Jésus-Christ qui nous offre la Nouvelle Naissance à travers l’œuvre du Saint-Esprit en nous. Et après la mort physique pour ceux qui ne sont pas sauvés en croyant en Jésus, la Bible parle de la mort éternelle qui est la seconde mort dans un endroit réel appelé "Enfer" où tous ceux qui y vont y subissent la Colère de Dieu et d'horribles tourments ardents. Pourtant, Dieu notre Créateur ne souhaite à aucun être humain d'y aller. C'est pourquoi, Jésus, le Fils de Dieu, est mort sur la croix après avoir expié nos péchés pour nous, pour que nous soyons éternellement sauvés et que nous n'allions pas en Enfer. La Bible dit : "Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous" (Romains 5. 8).
Oui, même si nous avons tous péché et que la Bible dit que nous méritons d'aller en Enfer, c'est dans son parfait Amour pour nous que Dieu est venu dans ce monde en son Fils Jésus pour y vivre une vie parfaite qu'aucun ne pouvait vivre. Jésus est Saint, Il n'a jamais péché, Il a fait beaucoup de miracle. Jésus prêchait la Parole de Dieu et beaucoup de personnes se sont sentis offensés et devinrent furieux par ses enseignements. Alors Jésus a été arrêté par les chefs du peuple, ils l'ont battu, maltraité, ils ont craché sur Lui, et puis, ils l'ont cloué sur la croix. Jésus a subi tout cela afin de "porter nos péchés en son corps sur le bois" (1 Pierre 2. 24a). Jésus, qui porta nos péchés comme si nos péchés l'appartenaient, subi sur la croix tout le châtiment de nos péchés qui est la terrible Colère de Dieu. Puis, Jésus mourut et le troisième jour, Jésus ressuscita d'entre les morts.

Oui, Jésus mourut pour nous tous êtres humains, mais seuls ceux qui croient véritablement en Lui (Jésus) seront sauvés de la Colère de Dieu et iront au Paradis. "Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle" (Jean 3. 16). La Bible dit que si nous croyons en Jésus, nous sommes sauvés et nous avons la vie éternelle. Quand Jésus sauve, Il sauve pour l'éternité.
"Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur" (Romains 6. 23). La don de Dieu, c'est la vie éternelle. Dieu veut nous sauver parfaitement. Nous devons recevoir le cadeau gratuit de Dieu et c'est en croyant en Jésus-Christ que nous l'obtenons. La Vie Éternelle est gratuite et elle n'a pas de fin. Une fois que nous avons reçu la vie éternelle, Dieu ne nous l'enlèvera jamais et nous sommes sauvés pour toujours. C'est impossible qu'un enfant de Dieu perdre le Salut. Jésus dit ceci dans Jean 10. 28 : "Je leur donne la vie éternelle; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main". Un fois qu'on est né de nouveau en Jésus, on est sauvé pour l'éternité. Même si un enfant de Dieu commet un péché grave, Dieu, dans sa bonté, le châtiera durant sa vie sur la terre, mais il ne perd pas son Salut et il ne subira point la Colère de Dieu. "Nous sommes gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ" (Romains 3. 24). En Jésus, tous nos péchés passés, présents et futurs sont pardonnés et nous avons échappé à la colère de Dieu.

PRIÈRE :
Seigneur Dieu, je sais que j'ai péché contre toi et que je mérite d'aller en Enfer. Mais je crois que tu m'as donné ton Fils Jésus qui est mort pour tous mes péchés et qui est ressuscité. Merci de m'avoir sauvé et de m'avoir donné la vie éternelle. J'ai confiance en toi Jésus. Merci de m'avoir sauvé de la Colère à venir. AMEN !!!

La Bible dit que "quiconque fera appel au Nom du Seigneur sera sauvé" (Romains 10. 13). "Si, de ta bouche, tu affirmes devant tous que Jésus est le Seigneur et si tu crois de tout ton cœur que Dieu l’a ramené d’entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10. 9). Quiconque croit en Jésus est sauvé pour l'éternité. Remercions Dieu pour son Amour, sa miséricorde et sa grâce infinis qui nous sauvent de la Colère à venir

Lire la suite

(1) N'ayons pas honte de parler de l'Enfer

29 Novembre 2018 Publié dans #Enfer

L'Enfer est un lieu réel... C'est un endroit effrayant et terrifiant. Un lieu où toute personne, qui meurt dans ses péchés, ira. L'enfer est un sujet qui est malheureusement bien souvent évité par les chrétiens eux-mêmes.
Il y a aussi beaucoup de faux enseignements non biblique à ce sujet, car c'est un thème qui fait peur.
Mais il n'en reste pas moins une doctrine fondamentale, la Bible nous en parle à de nombreuses reprises. Elle nous parle même plus de l'enfer que du Paradis. De même Jésus en fait mention de nombreuses fois dans les évangiles.

En tant qu'enfants de Dieu sauvés par Jésus, nous ne devons pas avoir honte de parler de l'Enfer, car Jésus nous a sauvés de l'Enfer éternel et nous a destinés à aller pour l'éternité dans son Paradis éternel. La Bible veut que nous réalisions le danger qu'il y a d'aller en Enfer et que nous nous tournons vers Jésus avant qu'il ne soit éternellement trop tard. L'Enfer est un lieu réel qui est terrifiant. Ceux qui sont en Enfer sont dans une fosse sans fin où ils chutent sans cesse, il n'y a pas de stabilité, ni de fondation. Il n'y a pas de place pour se tenir, ni pour s'asseoir, ni pour se coucher. En résumé, il n'y a pas de repos jour et nuit. C'est un endroit horrible
L'enfer est une endroit éternel d'obscurité et de tourments sans repos. En Enfer, il n'y a que du RIEN INFINI accentué pour la douleur atroce qui y existe.

C'est à travers le sang de Jésus que les êtres humains peuvent échapper à l'Enfer. C'est un choix pour chaque être humain : soit de croire en Jésus, en mettant toute notre confiance en Lui, soit de refuser ou de négliger Jésus et ce sera la punition éternelle en Enfer, "là ou la fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles et ils n'ont de repos ni jour ni nuit" (Apocalypse 14. 11). Si un être humain ne compte que sur ses bonnes œuvres pour être sauvé, il se retrouvera en Enfer car ce n'est que par le sang de Jésus que nous pouvons être lavés de tous nos péchés. C'est par la Grâce de Dieu seul que l'on est sauvé et non par nos efforts. Nous devons remercier Dieu pour son don gratuit.
Dieu ne veut pas que nous, êtres humains, allions dans l'Enfer "qui a été préparé pour le diable et pour ses anges" (Matthieu 25. 41b). Dieu a envoyé son Fils unique pour que nous vivions par Lui et que nous ayons la vie éternelle. Jésus s'est sacrifié sur la croix pour chacun de nous afin que chaque être humain ait la possibilité d'être sauvé pour l'éternité. N'ayons donc pas honte d'aller partout où nous pouvons pour y annoncer la Bonne Nouvelle de l’Évangile

Alors pourquoi est-ce si important de parler de l'Enfer ?
Si Dieu nous parle autant de l'Enfer, c'est pour que nous puissions prendre conscience du danger d'y aller. Dieu veut que tous soient sauvés de l'Enfer... Il veut que personne ne périsse : "Car cela est bon et acceptable à la vue de Dieu notre Sauveur, Qui veut que tous les hommes soient sauvés, et viennent à la connaissance de la vérité" (1 Timothée 2. 3-4).
L'Enfer est un lieu existant qui est éternel. Une fois qu'un être humain y part, il y reste pour l'éternité dans d'horribles souffrances. L'Enfer est une fosse sans fond aux tourments éternels. Quel horrible endroit... C'est pourquoi, il nous faut avertir les gens. Si nous aimons notre prochain, nous devons leur avertir de l'Enfer en leur annonçant la Bonne Nouvelle de l’Évangile pour qu'ils soient sauvés.
Maintenant, cela veut-il dire que tout le monde sera sauvé et ne va pas aller en Enfer ? Non absolument pas. Et la Bible est claire à ce sujet, nous méritons tous l'Enfer et peu de gens seront sauvés : "Parce que étroite est la porte et resserré est le chemin qui mène à la vie, et il y en a peu qui le trouvent" (Matthieu 7. 14).
Mais la décision nous appartient. L'Enfer étant un lieu bien réel, il nous faut donc prendre la décision la plus importante de toute notre vie : vouloir aller au Paradis éternel. Comment donc être sûrs d'échapper à l'Enfer où, à cause de nos propres péchés, nous sommes tous condamnés à aller, et ainsi être sûrs d'être sauvés pour l'éternité et d'aller au Paradis ? En croyant en Jésus-Christ. "Car Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son seul Fils engendré, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais ait la vie éternelle" (Jean 3. 16).

Lire aussi : (2) Comment échapper à la Colère de Dieu ?

Lire la suite

Le silence de Dieu après tant de patience envers les hommes

15 Novembre 2018 Publié dans #Enfer

« Écoutez ma voix, Et je serai votre Dieu, Et vous serez mon peuple; Marchez dans toutes les voies que je vous prescris, Afin que vous soyez heureux » (Jérémie 7. 23). « Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs » (Hébreux 3. 15)

L'écrivain russe Dostoïevski a écrit : « L'enfer, c'est l'endroit où Dieu ne parle plus ». Un jour, en effet, Dieu gardera le silence après s'être adressé à l'être humain par les œuvres de la création, par le message des prophètes et par le témoignage rendu par son Fils Jésus Christ le Sauveur, venu à la rencontre de l'être humain pour le sauver.
Aujourd'hui encore, Dieu parle très fort par sa Parole, la Bible, largement répandue. Dieu parle par les innombrables croix qui rappellent le sacrifice de son Fils Jésus Christ et enfin par le témoignage que rendent des millions d'hommes et de femmes qui connaissent personnellement Jésus Christ comme leur seul Sauveur et Seigneur de leur vie. Aujourd'hui, si nous entendons sa voix, n'endurcissons pas notre cœur (Hébreux 3 : 15). Craignons que Dieu, s'il a parlé une fois, deux fois... ou toute une année, ne cesse de s'adresser encore à nous. Si pendant sa vie sur la terre, un être humain refuse d'entendre et d'accepter Jésus comme seul Sauveur et Seigneur de sa vie, un jour, il sera contraint de l'entendre une dernière fois comme le Juge suprême avant d'être jeté en Enfer, le lieu du remords éternel.
En ce jour de grâce, Dieu s'adresse encore à chacun de nous. Écoutons sa voix, recevons l'Évangile, n'attendons pas que se taise définitivement pour nous l'appel divin de Dieu.
Dostoïevski a aussi écrit : "L'être humain est malheureux parce qu'il ne sait pas qu'il peut être heureux", en trouvant le seul vrai bonheur en Jésus. C'est profondément vrai. Le bonheur de l'être humain est aujourd'hui à porté de sa main, et il s'appelle Jésus-Christ.

Notre monde s'approche du jour où Dieu rendra justice au vu et au su de tous. Le "Jugement Dernier" sera le point culminant des événements de ce monde. Il mettra un terme aux injustices de l'histoire, révélera le choix de chacun et Il démontrera la justice de Dieu une fois pour toutes.

Dieu sera reconnu comme le seul Dieu Juste et Jésus-Christ sera le Juge suprême : "Et voici que Dieu, sans tenir compte de ces temps d'ignorance, annonce maintenant aux hommes que tous et partout ont à se convertir. II a en effet fixé un jour où Il doit juger le monde avec justice par l'homme qu'il a désigné (Jésus-Christ), comme Il en a donné la garantie à tous en le ressuscitant d'entre les morts." (Actes 17. 30-31).

Dans sa grande patience, Dieu a tout fait pour que nous ne tombions pas sous le coup de Son jugement :
"Dieu, en effet, a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils (Jésus), son unique, pour que tout homme qui croit en Lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle. Car Dieu n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par Lui. Qui croit en Lui n'est pas jugé qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. Et le jugement, le voici : la lumière est venue dans le monde et les hommes ont préféré l'obscurité à la lumière parce pue leurs œuvres étaient mauvaises. " (Jean 3. 16-19).
Dieu a envoyé son Fils à notre secours pour nous purifier de notre péché, de sorte que nous puissions nous présenter purifiés devant Lui. Dieu a tout fait pour nous. La seule limite qu'Il ait fixée, c'est notre propre choix. La balle est désormais dans notre camp : qu'allons-nous choisir ?

Notre attitude envers Jésus-Christ est décisive :
Jésus en a parlé à ses disciples : "En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole et croit en celui qui m'a envoyé (Dieu), a la vie éternelle : il ne vient pas en jugement, mais il est passé de la mort à la vie" (Jean 5. 24).
"L'heure vient où tous ceux qui sont dans les tombeaux entendront sa voix, et ceux qui auront fait le bien en sortiront pour la résurrection qui mène à la vie : ceux qui auront pratiqué le mal, pour la résurrection qui mène au jugement" (Jean 5. 28-29).
C'est de nos choix d'ici et de maintenant que dépendent pour nous l'issue du Jugement Dernier. Si nous saisissons aujourd'hui le pardon que Jésus a acquis pour nous à la croix, si nous vivons en relation avec Lui et agissons en conséquence, nous n'aurons rien à craindre. Nos fautes ont déjà été expiées il y a bientôt 2000 ans sur la croix de Jésus. Par contre, si nous préférons vivre notre vie sans Dieu et faire notre propre volonté, nous subirons les conséquences de notre choix.

Le Ciel est la Vie Éternelle avec Dieu ; l'Enfer est la vie sans Dieu, c'est la mort éternelle. C'est ainsi que Dieu baissera le rideau sur le monde présent et le lèvera sur un monde nouveau. Ceux qui se sont tournés vers Dieu connaîtront ce monde nouveau.

Lire la suite

Réponses à cinq fausses idées sur l’Enfer

24 Octobre 2018 Publié dans #Enfer

Beaucoup d'idées que la majorité des êtres humains ont de l’Enfer sont contraire à la manière dont il nous est décrit dans la Bible. Examinons donc comment la Bible répond par rapport à ces cinq idées fausses que les êtres humains ont souvent à propos de l’Enfer.

Première fausse idée : « ON NE SAIT PAS SI L'ENFER EST RÉEL » :

L’Enfer est bien réel. La Bible en parle clairement et elle nous en révèle la seule solution pour y échapper et ne pas y aller. Nous pouvons y lire : « Il est réservé aux êtres humains de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement » (Hébreux 9. 27).
Après la mort, la Bible parle d’un jugement. Nous serons jugés, et le Juge sera Dieu Lui-même. Nous aurons à rendre compte de toutes nos actions, nos pensées, nos paroles – de la manière dont nous aurons vécu et agi dans ce monde.
Dieu est Saint, c’est-à-dire qu’Il est parfait, et Il ne peut pas tolérer le péché. Or, nous avons tous péché. Nous n’avons pas vécu en respectant les standards de Dieu, nous n’avons pas obéi pleinement à sa Parole. Malgré toute la bonne volonté que nous pouvons avoir, nos pensées et nos actes n’ont pas toujours été bons. La Bible est claire là-dessus : « Non, il n’y a sur la terre aucun homme juste qui fasse le bien et qui ne pèche jamais » (Ecclésiaste 7. 20).
Le calcul est vite fait, nous sommes donc reconnus coupables. Si un être humain n'a pas cru en l’œuvre parfaite que Jésus a accompli pour nous sauver, il doit payer lui-même pour ses propres péchés en Enfer.
L’Enfer, c’est simplement la punition que nous méritons. La Bible en parle comme d’un « étang de feu » (Apocalypse 20. 15), une « fournaise de feu où il y aura des pleurs et des grincements de dents » (Matthieu 13. 42), une « ruine éternelle, loin de la présence du Seigneur et de la gloire de sa force » (2 Thessaloniciens 1. 9). C’est un lieu d’éternelles souffrances.
Jésus seul est Celui qui nous sauve de l'Enfer éternel lorsque nous croyons en Lui en Le recevant comme seul Seigneur et Sauveur de notre vie.

Deuxième fausse idée : « DIEU EST CRUEL » :

Tout cela peut nous faire penser : « Dieu est cruel d’envoyer des gens dans un tel endroit ! »
Mais, examinons cette idée ensemble : Lorsqu’un suspect est reconnu coupable dans un tribunal, il est condamné. Ce n’est pas de la cruauté, mais une simple affaire de justice. C’est exactement pareil avec Dieu ! Nous sommes coupables. Nous méritons d’être condamnés, parce que nous avons enfreint sa loi.
Mais Dieu est Amour. Et comme Il est amour, Il nous offre un moyen d’échapper à la condamnation. Ce moyen se trouve en une Personne : Jésus-Christ le Fils de Dieu. Jésus est venu sur la terre, dans le but de payer pour nous la punition de nos péchés. Sur la croix, Il a porté nos fautes : « Il était blessé à cause de nos transgressions, brisé à cause de nos fautes : la punition qui nous donne la paix est tombée sur lui, et c’est par ses blessures que nous sommes guéris » (Ésaïe 53. 5).
La punition que nous méritions, Jésus l’a portée pour nous ! Dieu a envoyé son fils, mourir pour nous, pour nous sauver. C’est la preuve ultime de l’Amour de Dieu envers nous (cf 1 Jean 4. 9) !
Oui, l’Enfer est cruel, mais tout à fait juste. Et Dieu a pourvu à un parfait moyen pour nous sauver de l’Enfer : la foi en son Fils Jésus-Christ. Ainsi, à tous ceux qui se repentent de leurs péchés, qui s'en détournent et qui croient en Jésus pour le pardon de leur fautes, Dieu les pardonne en Jésus. Il les déclare justes, c’est-à-dire « non-coupables ».
« Celui qui croit au Fils [Jésus] a la vie éternelle ; celui qui ne croit pas au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu reste au contraire sur lui » (Jean 3. 36).

Troisième fausse idée : « L’ENFER EST DIRIGÉ PAR SATAN » :

L’image populaire de l’Enfer, c’est Satan avec sa fourche qui dirige l’Enfer. Cette image est complètement fausse ! L’Enfer, ce n’est pas ça…
Jean 3. 36 nous dit que « celui qui ne croit pas au Fils […] la colère de Dieu reste sur lui ». L’Enfer, c’est Dieu qui punit ceux qui y sont. C’est la manifestation de l'ardente Colère de Dieu. Et Satan n’échappera pas à cette Colère !
« L’Enfer est un lieu réservé pour Satan, ses anges. Et aussi, tous les êtres humains qui n’auront pas obéi à l’Évangile seront jetés en Enfer après avoir été ressuscités et jugés par Jésus-Christ devant le Grand Trône Blanc. Pour l’éternité ils seront privés de la présence de Dieu et connaitront consciemment d'horribles tourments dans tout leur être : émotionnellement, physiquement et spirituellement… ». En effet, la Bible nous parle de la défaite de Satan, le prince de ce monde, qui est déjà vaincu : « Le diable […] fut jeté dans l’étang de feu. » (Apocalypse 20.10).
Il est ainsi faux de penser que Satan est en charge de l’Enfer et des gens qui s’y trouvent.

Quatrième fausse idée : « JE POURRAIS NÉGOCIER DEVANT DIEU » :

Beaucoup croient qu’ils pourront argumenter devant Dieu, au jour du Jugement Dernier. Pourtant, comme nous l’avons vu au deuxième point, nous sommes coupables . Nous méritons d’être condamnés en Enfer. Ce n’est qu’en plaçant notre foi en Jésus-Christ que nous pouvons être sauvés de l'Enfer éternel. Ainsi, si un être humain quitte ce monde sans être sauvé en croyant en Jésus, il part pour l'éternité dans le séjour des morts, puis au jour du Jugement dernier, il sera jeté dans l'Enfer éternel. Il ne pourra avoir aucun argument pour négocier devant Dieu. Il sera obligé de plier les genoux devant Jésus, mais ça sera trop tard.
Voici ce que dit Romains 9. 20 : « Mais toi, homme, qui es-tu pour entrer en contestation avec Dieu ? ». Qui sommes-nous pour faire des reproches à Dieu, l’Éternel ? Qui peut avoir raison devant le Dieu de l’univers, qui a tout créé, et que les cieux des cieux ne peuvent contenir ? Personne ne pourra argumenter devant Dieu, ni se justifier lui même devant Dieu ?

Cinquième fausse idée : « J’AI LE TEMPS DE ME DÉCIDER PLUS TARD » :

La Bible dit : « Ne te vante pas du lendemain, car tu ne sais pas ce qu’un jour peut amener » (Proverbes 27. 1).
Nous ne savons pas ce que l’avenir nous réserve. Notre vie n’est qu’un souffle, et nous ne pouvons pas la contrôler. Tous les jours, nous entendons parler de catastrophes, d’accidents, de morts soudaines.
Que chaque être humain prennent les bonnes décisions dès aujourd’hui, car demain ce sera peut-être trop tard. Si quelqu'un ne sais pas où il ira après la mort, qu'il prenne le temps d’y réfléchir à l’instant même. « Recherchez l’Éternel pendant qu’il se laisse trouver ! Faites appel à lui tant qu’il est près ! Que le méchant abandonne sa voie, et l’homme injuste ses pensées ! Qu’il retourne à l’Éternel : il aura compassion de lui. Qu’il retourne à notre Dieu, car il pardonne abondamment » (Ésaïe 55. 6-7).
Un prédicateur a dit un jour que ceux qui vont en Enfer y vont car ils ont choisi d’y aller volontairement, en négligeant ou refusant de croire en Jésus, le seul Sauveur du monde. Quelle est donc votre décision dès maintenant ?
Jésus-Christ offre la vie éternelle. Si ce n'est pas encore fait, repentez-vous donc et croyez en Jésus pour que vous soyez sauvés pour l'éternité !

Lire la suite

Choisir notre éternité durant notre vie sur la terre

12 Septembre 2018 Publié dans #La mort, #Paradis, #Enfer, #Choix

En tant qu’êtres humains physiques, nous sommes tous sujets à la mort. Mais tout ne se termine pas à la mort pour l'être humain. La Bible est très claire à ce sujet : « Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement » (Hébreux 9 :27).

C'est une réalité à laquelle nous devons tous faire face, inutile de nous efforcer de la nier ! La Bible lève le voile d'une manière très claire sur l'au-delà. Elle révèle que la destinée des vrais croyants en Jésus-Christ est différent de celui des incroyants ou négligents envers Jésus et envers son sacrifice parfait à la croix pour leur Salut.
Dans l'éternité, il existe donc pour les êtres humains deux destinées distinctes l'une de l'autre, selon que l'on est enfant de Dieu (Jean 1. 12) ou enfant du Diable (Jean 8. 44a), selon que l'on a la foi en Jésus-Christ ou que l'on renie Jésus, selon que l'on a accepté Jésus dans notre cœur et de vivre avec Lui ou que l'on Le rejette.
- Aux enfants de Dieu est réservé le bonheur éternel, infini et inexprimable ainsi que la félicité sans fin au Paradis dans la présence du Seigneur Jésus-Christ qu'ils ont tant aimé au cours de leur vie sur la terre.
- Aux enfants du Diable (aux ennemis de Dieu) est réservé le terrible Jugement et la condamnation éternelle dans les tourments infinis du Séjours des morts, puis dans l'Enfer éternel, en compagnie du Diable et de ses anges (les démons).

Pour les enfants de Dieu, la mort de leur corps humain est une Victoire, car le Seigneur Jésus, mort sur la croix, mis au tombeau et ressuscité d’entre les morts le troisième jour, est éternellement Vainqueur. Lors de l'Enlèvement de l’Église, Jésus transformera le corps des enfants de Dieu en un corps Glorieux.
Oui, Jésus notre parfait Sauveur qui a triomphé de la mort, nous donne l’assurance que notre existence ne se termine pas dans la mort. Jésus nous a donné une preuve éclatante de la réalité du Paradis et de l’Enfer. Nous, les êtres humains, sommes des créatures destinées à l’éternité, mais seule la foi en Jésus Christ nous garantit la Vie Éternelle dès maintenant et pour l'éternité : « Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, même s’il meurt » (Jean 11 : 25).

Pour les enfants de Dieu, le seul moyen de vaincre le caractère dramatique de la mort est leur ferme et sûre espérance d'être aussitôt pour toujours auprès de Dieu dans Sa Gloire, au Paradis, au Ciel.
Notre vie sur la terre est une préparation à cet au-delà. Nous n'avons qu'une vie, il ne faut pas la rater, il ne faut pas manquer le but et c'est pourquoi le prophète Amos dit : « Prépare-toi à la rencontre de ton Dieu » (Amos 4 : 12), oui, préparons-nous et soyons prêt pour rencontrer le seul vrai Dieu. Car si nous ne le faisons pas dès maintenant en écoutant la voix du Seigneur Jésus à travers l'Évangile, après la mort, ce sera trop tard et ce sera l'Enfer éternel.

Chers lecteurs, sachons bien qu'il n'y a que deux manières de mourir pour les êtres humains. Un être humain peut mourir "dans le Seigneur"(Apocalypse 14 : 13), c'est-à-dire dans la foi en Dieu, en Jésus. Un être humain peut mourir aussi "dans ses péchés" (Jean 8 : 24).

- "Mourir dans le Seigneur" (Apocalypse 14 : 13), c'est mourir avec l'assurance que l'on est à l'abri du Jugement de Dieu et que l'on a la Vie Éternelle pour aller vivre au Paradis pour l'éternité. Pourquoi ? Parce que Dieu Lui-même le dit dans sa Parole : « Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle » (Jean 3 : 16).
C’est la vie de Dieu, la vie abondante, la vie la plus réelle qui soit, la vie éternelle. Jésus-Christ est venu dans ce monde pour nous donner la vie éternelle. Celle-ci est donc directement liée à sa personne : c’est en Jésus que nous la découvrons et la recevons. La vie éternelle ne nous est donc pas accordée après la mort, mais au moment même où, par la foi en Jésus,
nous naissons de nouveau par l’œuvre du Saint-Esprit en nous et par la Parole de Dieu : Oui, « Celui qui croit au Fils a la vie éternelle » (Jean 3 : 36).
Cette foi porte le sceau de la résurrection de Jésus d’entre les morts et repose donc sur un fondement assuré et inébranlable. Dieu tient beaucoup à ce que nous ayons une telle assurance en nous : « Je vous ai écrit cela afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu » (1 Jean 5 : 13).

- Mourir "dans ses péchés" (Jean 8 : 24), c'est paraître avec ses péchés devant le seul Dieu trois fois Saint. Alors pour un tel être humain pécheur, toutes ses actions et ses pensées mauvaises seront mis en lumière devant les yeux du seul Dieu trois fois Saint ; et la parfaite Justice de Dieu ne pourra que condamner ce pécheur. Oui, pour celui qui meure sans que ses péchés soient pardonnés par Jésus le Sauveur, la mort est pour lui le début d'une éternité de remords et de douleur, dans l'éloignement définitif de Dieu au Séjour des morts puis dans l'Enfer éternel.
Effectivement, le sort de ceux qui meurent dans leurs péchés en ne croyant pas en Jésus est un sort particulièrement douloureux en Enfer. La Bible nous parle de ce séjour des morts, de cette endroit horrible dans laquelle les âmes des incroyants iront après la mort. Que se passera-t-il dans ce lieu de tourment pour quiconque y va ? L'âme/l'esprit est consciente de ce qui se passe. Elle possède le plein usage de ses facultés, elle souffre horriblement. Tel est le sort de ceux qui ont refusé de recevoir l'Amour de Jésus-Christ pendant leur vie sur la terre. Et cette situation est d'autant plus difficile à supporter du fait qu'elle est éternelle.

Pourtant, la croix où Jésus fut cloué il y a bientôt deux mille ans est le lieu où Dieu a décidé d'exécuter en Jésus le Jugement Dernier pour tous les péchés que les êtres humains de tous les temps ont commis. Donc, sur la croix, le Jugement Dernier a déjà eu lieu en Jésus qui a expié tous nos péchés en subissant leur salaire. Alors tous les êtres humains qui veulent être sauvés du Jugement Dernier futur et de l'Enfer éternel doivent obligatoirement passer par la croix de Jésus en croyant en Lui et en son parfait sacrifice pour le Salut de quiconque croit. Tous ceux qui sont nés de nouveau en Jésus sont sauvés du Jugement Dernier et ils iront éternellement au Paradis après la mort de leur corps humains. Tandis que tous les êtres humains, qui refusent ou qui négligent de passer par la croix de Jésus pour le pardon de leurs péchés, se présenteront obligatoirement à la fin des temps devant le Grand Trône Blanc pour y être jugés et condamnés. Alors ils iront tous pour l'éternité dans l'Enfer éternel pour y expier leurs propres péchés qu'ils retrouveront en Enfer (et même dès leur mort) entrain de les attendre pour leur réclamer leur salaire qui est la mort éternelle.

C'est pourquoi, il est important d'être sensible à cet Amour extraordinaire manifesté en Jésus-Christ pour chacun de nous. Jésus a porté notre condamnation sur la croix, Il a porté nos péchés pour nous, il nous suffit d'y croire et de vivre cette réconciliation avec Dieu à travers le sacrifice de Jésus-Christ. Si l'on peut dire que l'on est sauvé, ce n'est pas en raison de nos efforts, de notre honnêteté, de nos œuvres bonnes, mais c'est parce que nous sommes couverts par le sang précieux de Jésus versé lors de son parfait sacrifice à la croix. Dieu est le Dieu de Grâce infinie. Son Fils Jésus nous aime et Il a tout accompli pour que nous soyons en paix avec Dieu sur la terre, mais aussi pour l'éternité à l'heure de notre mort. ALORS SI CE N'EST PAS ENCORE FAIT, PLACE TA FOI EN JÉSUS DURANT TA VIE SUR LA TERRE AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD.

Lire la suite

(2) Le Jugement du Grand Trône Blanc

5 Septembre 2018 Publié dans #Retour de Jésus, #Enfer

La Parole de Dieu enseigne que le Jugement du Grand Trône Blanc est le moment où Dieu jugera finalement selon leurs mauvaises oeuvres tous ses ennemis, tous ceux qui ont vécu sur la face de la terre et qui l'ont rejeté (les vivants et les morts, petits et grands). Cela se passera après le règne de mille ans. En ce temps-là aura lieu le dernier jugement connu sous le nom du Jugement du Grand Trône Blanc. Tous ceux qui, dès le commencement n’ont pas reçu le pardon de leurs péchés par la foi en Dieu, en Jésus. (Jean 5 : 24 ; 3 : 17-19) se tiendront devant le seul vrai Dieu de l'univers. Le diable et ses anges seront aussi jugés et jetés dans l’étang ardent de feu pour l’éternité (2 Pierre 2 : 2-9 ; Apocalypse 20 : 1-15).
La doctrine sur "Le Jugement du Grand Trône Blanc" ouvre nos yeux pour voir un temps futur où tous les méchants/impies (les vivants et les morts, les petits et les grands qui ont rejeté le salut de Dieu) comparaîtront au Jugement final du seul vrai Dieu Vivant
(Romains 14 : 12).

A la fin du règne millénaire, le diable sera relâché de l’abîme (Apocalypse 20 : 3b) et il séduira des milliers de gens et les rassemblera pour combattre contre le Roi (Jésus-Christ) et Ses Saints. Ce sont la bataille de Gog et Magog. A la fin de cette bataille, quand les rebelles auront été exterminés et détruits par le feu de la colère de Dieu qui tombera du Ciel, Satan sera jeté dans l’étang ardent de feu et de souffre (Apocalypse 20 : 7-10). Après cela, le Jugement du Grand Trône Blanc commencera. Dieu sera assis sur Son Trône si Blanc, alors, tous ceux qui sont morts dans leurs péchés, sans repentance, depuis le temps d’Adam jusqu’au moment du Jugement du Grand Trône Blanc ressusciteront (Daniel 12 : 2 ; Jean 5 : 28-29 ; Actes 24 : 15). C’est la seconde résurrection. Et ils se tiendront devant Dieu pour rendre compte de leurs œuvres. Ce Jugement Dernier des pécheurs (les vivants et les morts, les petits et les grands) est appelé Jugement du Grand Trône Blanc (Apocalypse 20 : 11-15).

Le monde est corrompu et pollué. L’être humain s’est rebellé et est coupable de désobéissance envers le seul Dieu trois fois Saint. L’être humain continuera-t-il dans sa désobéissance et dans sa rébellion volontaire contre Dieu ? Non. « … Parce que Dieu a fixé un jour où Il jugera le monde selon la justice …» (Actes 17 : 30, 31). Aucun véritable croyant en Jésus dont le nom est écrit dans le livre de vie ne comparaîtra au Jugement du Grand Trône Blanc, puisque son jugement en tant que pécheur a été déjà accompli par Jésus-Christ sur la croix. (Jean 3 : 17-19 ; Romains 8 : 1 ; Jean 5 : 24). Car, « Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l’acquisition du salut par notre Seigneur Jésus-Christ » (1 Thessaloniciens 5 : 9).

« Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de souffre ce qui est la seconde mort » (Apocalypse 21 : 8).
Cette multitude sera constituée de :
a) Toutes les catégories de pécheurs (les morts et les vivants), depuis Adam jusqu’à cette époque-là. Ils seront condamnés pour avoir refusé ou négligé le parfait salut de Dieu en Jésus-Christ (Hébreux 2 : 3).
b) Tous les rétrogrades de toutes les dispensations qui ont renié la foi en celui qui les avait rachetés (Exode 32 : 33).
c) Tous ceux qui nient la divinité de Jésus-Christ (Jean 3 : 18, 36) : tels que les sceptiques, les athées, les idolâtres et tous ceux qui ne dépendent pas de l’expiation de Christ comme sacrifice final (définitif) pour le péché, ou qui n’ont aucune considération pour la Seigneurie de Jésus-Christ.
d) Tous les religieux hypocrites ressemblant «… à des sépulcres blanchis, qui paraissent beaux au-dehors et qui au-dedans sont pleins d’ossements de morts et de toutes espèces d’impureté » (Matthieu 23 : 17).

La mort a été un ennemi odieux de longue date pour la Création de Dieu. C’est le messager principal de destruction et l’instrument de cruauté envoyé par Satan. Au Jugement du Grand Trône Blanc, la mort sera dépossédée de sa puissance et jetée dans l’étang ardent de feu et de soufre qu'est l'Enfer éternel. Par conséquent, il n’y aura plus de mort (Apocalypse 20 : 14 ; 1 Corinthiens 15 : 26). Le séjour des morts, qui est la demeure temporelle des âmes des méchants, sera aussi jeté dans l’étang ardent de feu et de souffre (Apocalypse 20 : 14). "Notre vieille terre polluée par le péché, souillée par Satan, les démons et les pécheurs, sera consumée. Les cieux atmosphériques, qui ont été aussi pollués par Satan, les démons et les esprits méchants, passeront avec fracas ; les éléments embrasés se dissoudront" (2 Pierre 3 : 7, 10-12).

Au Jugement devant le Grand Trône Blanc, Dieu jugera avec justice :
a) Toutes les œuvres injustes des hommes
(1 Jean 5 : 17). Tout acte,  tout sentiment ou toute pensée injuste qui n’aura pas été purifiée par le sang de l’Agneau, seront condamnés au Jugement du Grand Trône Blanc.
b) Les œuvres secrètes des êtres humains
(Matthieu 10 : 26 ; Romains 2 : 16 ; Hébreux 4 : 13). Toute corruption secrète tels que l’immoralité, la pornographie, l’ivrognerie, l’avortement, etc... seront révélés. “Les livres (livres d’enregistrement) furent ouverts … et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d’après ce qui était “écrit dans ces livres”. Sachons bien qu'il y a un enregistrement pour tout ce qui est fait sous le soleil “soit le bien ou le mal” (2 Corinthiens 5 : 10).
c) Les paroles des êtres humains
(Matthieu 12 : 3-37 ; 5 : 22 ; Éphésiens 4 : 29, 31 ; 5 : 4). « Au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu’ils auront proférée ». Chaque commérage, chaque médisance, chaque calomnie contre les autres sera exposée au Jugement du Grand Trône Blanc. « Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné » (Matthieu 12 : 37).

Dieu jugera tout impénitent ou rétrograde selon Sa volonté divine et Sa justice parfaite (Proverbes 11 : 21a). Le Jugement de Dieu sera juste, impartial et sans acception de personnes (Romains 2 : 2-12 ; Job 34 : 18-22). Dieu jugera le petit comme le grand, le riche comme le pauvre, l’intellectuel comme l’illettré, la haute personnalité comme la personne la plus méprisée. « Car l’Éternel, votre Dieu, est le Dieu des dieux, le Seigneur des seigneurs, le Dieu grand, fort et terrible, qui ne fait acception de personnes et qui ne reçoit point de présent » (Deutéronome 10 : 17). Rien ne pourra pervertir le Jugement Dernier au grand jour de la Colère de Dieu le Juste Juste de l'univers. « Dieu juge et combat avec justice » (Apocalypse 19 : 11). Sans partialité « QUICONQUE ne fut pas trouvé ÉCRIT dans le LIVRE DE VIE sera jeté dans l’étang de feu » (Apocalypse 20 : 15).
L’étang de feu qu'est l'Enfer est un lieu de souffrance indescriptible et de Châtiment pour tous ceux qui seront condamnés au Jugement du Grand Trône Blanc. Oui, en Enfer, le châtiment du diable, des démons, des êtres humains pécheurs et morts dans leurs péchés, sera pénible, horrible, sans consolation, et sans fin dans l’étang ardent de feu et de soufre. « Et la fumée de leur tourment monte au siècle des siècles; et ils n’ont pas de repos jour ni nuit » (Apocalypse 14 : 11).

Lire la suite

Où irez-vous après la mort, au Paradis ou en Enfer ?

24 Août 2018 Publié dans #Enfer, #Salut

Chers ami(e)s lecteurs/lectrices, chers frères et sœurs en Jésus, il n'y a que deux destinées éternelles après la mort : Le Paradis éternel ou l'Enfer éternel.

IL N'Y AURA QUE DEUX RÉSURRECTIONS :
La résurrection des vrais croyants en Jésus lors de son Glorieux Retour et la résurrection des faux ou non-croyants en Jésus qui aura lieu à la fin des temps.
Quelle que soit ce que le monde dit sur ce qui se passe après la mort, la Bible est très clair sur ce sujet. Un jour ou l'autre, nous devrons tous faire face à la réalité après la mort. "Ne vous étonnez pas de cela; car l'heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix, et en sortiront. Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement" (Jean 5. 28-29). Cette parole du Seigneur Jésus indique que tous les êtres humains, sauvés ou non-sauvés, ressusciteront. Actuellement, ceux qui vivent dans ce monde et qui sont sauvés en ont la certitude par le Saint-Esprit qui vit en eux. Oui, ils ont en eux le Dieu véritable et la vie éternelle. Par contre, les perdus, ceux qui ne sont pas sauvés, vivent dans l’inconnu en ce qui concerne leur destinée éternelle. Il existe donc ici bas une nette différence entre les sauvés et les perdus.
Lors de la résurrection des justes qui est la première résurrection, Jésus reviendra pour prendre ses élus
(1 Thessaloniciens 4. 16-18) pour les Noces de l'Agneau et son Règne millénaire.
Tandis que la résurrection des perdus aura lieu à la fin des temps (c'est la seconde résurrection). Cette seconde résurrection concernera tous ceux qui sont perdus dans leurs péchés et destinés pour l'Enfer éternel
(Apocalypse 20. 11-15). Oui, tous ceux qui sont morts dans leurs péchés, qui n'ont pas leurs noms écrits dans le Livre de vie, seront condamnés dans l'Enfer éternel. "Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur" (Romains 6. 23).

CEUX QUI SONT EN JÉSUS-CHRIST ONT L'ASSURANCE D'ÊTRE ÉTERNELLEMENT SAUVÉS :
Seuls ceux qui sont sauvés, ceux qui ont reçu le témoignage du Saint-Esprit en eux, sont les enfants de Dieu pour l'éternité. Oui, "L'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu" (Romains 8. 16). Nous sommes de nouvelles créatures en Christ pour l'éternité et nous ne pourrons jamais être condamné à la perdition éternelle. Car "Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. En effet, la loi de l'esprit de vie en Jésus-Christ nous a affranchi de la loi du péché et de la mort" (Romains 8. 1-2). Nous qui croyons en Jésus et sommes sauvés, nous ne pouvons plus être condamnés ou jugés en raison de nos péchés, car Jésus-Christ s'est sacrifié pour nous sur la croix et Il a expié tous nos péchés. "Jésus nous a sanctifié une fois pour toutes et nous a amenés à la perfection pour toujours"
(Hébreux 10. 10, 14). L'assurance que possède le croyant sauvé par Jésus ne repose pas en lui-même ou sur ses efforts à se rendre meilleur, mais son assurance se repose sur l’œuvre parfaite de la rédemption accomplie par Jésus notre Sauveur qui a tout accompli pour nous.

CEUX QUI ONT NÉGLIGÉ OU REFUSÉ DE RECEVOIR JÉSUS SERONT JETÉS DANS L'ENFER ÉTERNEL :
Chers lecteurs, croyez-vous que le Seigneur Jésus a porté vos péchés sur Lui à la croix et qu'Il a versé son sang précieux pour vous racheter de la perdition éternelle, qu'Il est mort et ressuscité pour que vous soyez justifiés devant Dieu. Si un être humain ne croit pas en Jésus et en son œuvre parfaitement accompli sur la croix, il n'est pas sauvé et il est en direction vers l'Enfer éternel. La mort physique n'est pas simplement la séparation de l'âme d'avec le corps de l'être humain. Il y a une mort beaucoup plus sérieuse que la mort physique, c'est la mort spirituelle suivie de la mort éternelle qui est la séparation éternelle de l'âme d'avec le seul vrai Dieu qui est la Vie véritable.
Ainsi, les êtres humains pécheurs non-sauvés ne pourront pas échapper au Jugement Dernier. Car si, jusqu'à sa mort, un être humain refuse de reconnaître sa condition de pécheur perdu, s'il refuse de reconnaitre que Jésus a porté ses péchés pour lui sur la croix, qu'Il les a expié pour le sauver de la perdition éternelle en Enfer, et qu'Il est ressuscité pour qu'il soit justifié devant Dieu par son sang précieux, il ira dés la mort de son corps humain dans le lieu de tourment du Séjour de morts, puis au jour du Jugement Dernier à la fin des temps, il sera jeté dans l'étang de feu et de soufre (l'Enfer) où il subira éternellement d'horribles souffrances physiques, émotionnelles et spirituelles.
Pour nous êtres humains, négliger ou rejeter Jésus durant notre vie sur terre jusqu'à la mort, c'est de commettre le plus grand péché impardonnable, c'est outrager le Saint-Esprit de Dieu et rejeter l'Amour infini de Dieu manifesté en Jésus son Fils unique. La Bible dit : "de quel pire châtiment pensez-vous que sera jugé digne celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu, qui aura tenu pour profane le sang de l'alliance, par lequel il a été sanctifié, et qui aura outragé l'Esprit de la grâce ?" (Hébreux  10. 29).

C'EST PAR LE MOYEN DE LA FOI EN JÉSUS SEUL QUE L'ON VA AU PARADIS POUR L’ÉTERNITÉ :
Jean 3. 17-18 dit : "Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. Celui qui croit en lui n'est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu".
La croyance en Dieu et en son Fils Jésus implique de croire en tout ce que Dieu déclare dans sa Parole au sujet de notre état et de la perdition de l'être humain pécheur. La croyance en Dieu doit être accompagné d'une repentance sincère qui vient de Dieu et suivi de la Nouvelle Naissance opérée par le Saint-Esprit (Romains 8. 9). Le croyant sauvé a en lui l'Esprit Saint de Dieu, Il est en direction vers le Ciel, vers le Paradis. Par contre, celui qui n'a pas le Saint Esprit de Dieu ne lui appartient pas, il est donc en direction vers l'Enfer éternel, loin de la face de Dieu et de sa Gloire, pour l'éternité. Peut-être se dit-il pour calmer sa conscience que tout est terminé après la mort. Pourtant ce n'est pas ce que déclare la Bible (Voir Luc 16. 19-24). Celui qui est en enfer y est parfaitement conscient et privé de la présence de Dieu, il y souffre cruellement.

QUEL EST MAINTENANT VOTRE CHOIX ?
Chers lecteurs, où sera le lieu de votre destinée éternelle : au Paradis dans la félicité de la gloire de Dieu, ou dans l'Enfer éternel dans d'horribles souffrances et de tourments infinis. Savez-vous que notre Dieu Créateur nous appelle à la vie éternelle en son Fils Jésus Christ. Dieu veut nous sauver de la perdition éternelle par sa grande Rédemption, Il veut nous justifier et nous racheter au prix du sang précieux de son Fils Jésus.
Jésus dit : "Mais vous ne croyez pas, parce que vous n'êtes pas de mes brebis. Mes brebis entendent ma voix; je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main (Jean 10. 26-28). Jésus dit que celui qui n'écoute pas sa Parole et qui refuse d'entendre sa voix, jusqu'à ce qu'il quitte ce monde, ne sera jamais sauvé. Cependant, si un être humain reconnait la Parole de notre Sauveur Jésus, s'il l'accepte dans son cœur et s'il la met en pratique; alors il est un élu de Dieu à qui Dieu a offert la vie éternelle.
Oui, quiconque veut être sauvé doit reconnaitre avoir péché contre Dieu, se repentir et se détourner de ses péchés pour recevoir le Saint-Esprit. Ainsi, il aura en lui le témoignage du Saint Esprit qu'il est enfant de Dieu pour l'éternité et qu'il a l'assurance d'avoir la vie éternelle, étant libéré une fois pour toutes de la culpabilité du péché et de l'incertitude face à l'au-delà,
"Car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu" (Romains 8. 14). Si vous vivez cette expérience merveilleuse de la nouvelle naissance spirituelle en vous, sachez que vous êtes éternellement un élu de Dieu en son Fils Jésus. "En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui, nous ayant prédestinés dans son amour à être ses enfants d'adoption par Jésus-Christ, selon le bon plaisir de sa volonté, à la louange de la gloire de sa grâce qu'il nous a accordée en son bien-aimé. En lui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés, selon la richesse de sa grâce" (Éphésiens 1. 4-7).

NOUS ENFANTS DE DIEU, VIVONS DANS L'ASSURANCE QUE NOUS SOMMES ÉTERNELLEMENT SAUVÉS :
En tant qu'enfants de Dieu, sachons que Jésus Christ nous a rachetés au prix de son sang précieux par sa grande rédemption éternelle et immuable. Comprenons maintenant que nos péchés sont tous pardonnés, mais nous devons confesser au Seigneur Jésus nos péchés que nous pourrons commettre encore dans ce monde, et le sang de Jésus nous purifie de tout péché (1 Jean 1. 9). Nous vivons maintenant en ayant le Saint-Esprit de Dieu en nous, nous sommes enfants de Dieu pour l'éternité et nous sommes dès à présent en direction vers le Ciel. Nous ne craindrons plus la mort physique car personne ne pourra nous ôter la vie éternelle que nous avons reçu en Jésus notre Sauveur qui a tout accompli pour nous à la croix du Calvaire par sa grande Rédemption éternelle.

Lire la suite

Deux manières de mourir pour les êtres humains

11 Août 2018 Publié dans #La mort, #Enfer, #Paradis

Jésus dit : "C'est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés; car si vous ne croyez pas ce que je suis, vous mourrez dans vos péchés" (Jean 8. 24).
"Et j'entendis du ciel une voix qui disait : Écris : Heureux dès à présent les morts qui meurent dans le Seigneur ! Oui, dit l'Esprit, afin qu'ils se reposent de leurs travaux, car leurs œuvres les suivent" (Apocalypse 14. 13).

Mourir dans ses péchés, ou mourir dans le Seigneur Dieu ? Ces deux expressions étonnantes révèlent deux chemins, les seuls possibles devant la mort.

"Mourir dans ses péchés" (Jean 8 : 24) est la seule perspective pour ceux qui ne sont pas sauvés de leurs péchés, car, durant leur vie sur le terre, ils ont refusé ou négligé le parfait Salut offert par Dieu en Jésus-Christ. C'est pourquoi, dès leur mort, ils vont dans le séjour des morts qui est un lieu d'horribles tourments et de souffrances. Au Retour de Jésus pour le Jugement Dernier au Grand Trône Blanc, Ils ressusciteront et devront se présenter devant le Dieu trois fois Saint pour répondre de leurs péchés et aussi de leur incrédulité. Ensuite, ils subiront une éternité de remords et de douleurs indescriptibles dans l'Enfer éternel. La Bible déclare que "la colère de Dieu demeure" (Jean 3 : 36b) sur celui qui ne croit pas en Jésus, le Fils de Dieu, le Messie. Elle ajoute aussi : "Il est réservé aux hommes de mourir une fois, et après cela, le jugement" (Hébreux 9 : 27). Pour les non-croyants en Jésus, ce jugement est la séparation définitive d'avec Dieu, dans d'éternels malheurs en Enfer (Apocalypse 20 : 10, 14). Tout cela leur arrivera car pendant leur vie sur la terre, ils ont refusé ou négligé la Solution pour être sauvé et échapper à ce Jugement. Cette Solution est le pardon total de nos péchés que Dieu offre à celui qui se repent de ses péchés et croit sincèrement au Seigneur Jésus comme étant son Seigneur et Sauveur personnel.

"Mourir dans le Seigneur Dieu" (Apocalypse 14 : 13) c'est s'endormir dans la foi en Jésus-Christ et se réveiller au Ciel dans la présence de Dieu, dans la gloire de Dieu, là où se trouvent la joie, le bonheur, la paix infinis, etc... Ces bienheureux sauvés par Jésus ont simplement accepté durant leur vie sur la terre Jésus comme leur seul Sauveur et Seigneur. Ils ont reçu le Saint-Esprit en eux et ils sont devenus enfants de Dieu. Ils ont simplement cru les paroles de la Bible et fait confiance à Dieu : "Vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au Nom du Fils unique de Dieu" (1 Jean 5 : 13). C'est réellement pour eux le bonheur et la paix, jusque dans la mort et dans l'au-delà au Paradis.
L'apôtre Paul proclame cette réalité avec force et assurance : "J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi" (2 Timothée 4. 7). "…J’ai le désir de m’en aller et d’être avec Christ, ce qui de beaucoup est le meilleur" (Philippiens 1. 23). Dieu accorde une merveilleuse et infinie consolation à ceux qui meurent dans la foi au Seigneur Jésus-Christ. Ceux qui meurent dans le Seigneur sont au Ciel, dans une situation d'attente du glorieux Retour de Jésus, où ils parviendront, avec tous ceux qui ont cru en Christ, au complet Salut, c'est à dire la résurrection de leur corps qui sera glorifié. Dans l'attente de ce jour, ils jouissent déjà du fruit de leur foi (Hébreux 11. 40).

Ainsi, pour chaque être humain, il vaut la peine de réfléchir à ces deux manières de mourir. Car nous pouvons faire le choix seulement pendant notre vie sur la terre. Après la mort, il n'y aura pas de seconde chance.
Mais comme il existe deux manières de mourir, il y a aussi deux manières de vivre ! Sur la terre, on peut vivre sans Dieu, sans relation avec Lui. On peut aussi vivre avec Dieu parce qu'on a cru en son parfait Amour révélé par la croix de Jésus-Christ.

Lire la suite

(1) Éviter l'Enfer à tout prix !

23 Juillet 2018 Publié dans #Enfer

Jésus rappelait toujours à ces auditeurs qu’il y aura un jour de Jugement où sera prononcé le sort éternel de chaque être humain. Rien n’est plus urgent que de se préparer pour ce jour. Pour ceux qui font la volonté de Dieu et qui meurent en Jésus-Christ (c'est-à-dire pour ceux qui croient en Jésus et placent toute leur confiance en Lui), Jésus leur promet une place dans le Royaume des cieux (dans le Paradis), le bonheur et la paix infinis, le privilège de voir Dieu, une « grande récompense dans les cieux », et bien sûr, la Vie Éternelle (Jean 3. 16 ; 14. 2, 3). Par contre, ceux qui ne font pas la volonté de Dieu et qui meurent dans leurs péchés (ceux qui rejettent, négligent ou ne placent pas leur confiance en Jésus) seront exclus, privés de toutes ces bonnes choses, jetés et condamnés éternellement en Enfer par le seul vrai Dieu trois fois Saint, à qui ils ne se sont pas soumis durant leur vie sur la terre.

Jésus dit à ceux qui n’avaient pas cru en Lui : « Quand le maître de la maison se sera levé et aura fermé la porte, et que vous, étant dehors, vous commencerez à frapper à la porte, en disant : ‘Seigneur, Seigneur, ouvre-nous ! Il vous répondra : Je ne sais d’où vous êtes. Alors vous vous mettrez à dire : Nous avons mangé et bu devant toi, et tu as enseigné dans nos rues. Et il répondra : Je vous le dis, je ne sais d’où vous êtes ; retirez-vous de moi, vous tous, ouvriers de l’iniquité. C’est là qu’il y aura des pleurs et des grincements de dents, quand vous verrez Abraham, Isaac et Jacob, et tous les prophètes dans le royaume de Dieu, et que vous serez jetés dehors » (Luc 13. 25-28).

Mais Jésus ne présente pas le sort des condamnés comme étant le simple fait de se voir exclure du Paradis. Jésus a souvent parlé du châtiment éternel en Enfer (Matthieu 25. 46a), des ténèbres du dehors où il y aura des pleurs et des grincements des dents (Matthieu 8. 12 ; 22. 13 ; 25. 30), d’une fournaise et du feu éternel (Matthieu 13. 42, 50 ; 25. 41).
En parlant de l'Enfer dans
Matthieu 10. 28, Jésus se réfère à un endroit appelé « la géhenne » comme étant une image de la destination des êtres humains qui sont éternellement perdus et séparés de Dieu en Enfer. Le mot traduit par "géhenne" est le mot grec « gehenna » (c'est-à -dire « la vallée d’Hinnom » qui se trouvait au Sud de Jérusalem et qui était la décharge publique de Jérusalem). Que "gehenna" soit une décharge publique explique pourquoi Jésus la décrivit comme un endroit où le ver ne meurt pas et où le feu ne s’éteint jamais. Dans la vallée d'Hinnom, on jetait continuellement des déchets, des carcasses d’animaux et toutes sortes d’autres détritus qui y brûlaient continuellement. Oh ! quelle doit être l’horreur de l'Enfer, de la géhenne, pour que Jésus choisisse de la décrire de cette façon ?
L'horrible châtiment des perdus en Enfer est décrit par le même mot que celui qui décrit le bonheur infini des justes (des élus) : tous les deux seront éternels
(Matthieu 25. 46). Enfin, tandis que la Bible dit « Heureux dès à présent les morts qui meurent dans le Seigneur… afin qu’ils se reposent de leurs travaux » (Apocalypse 14. 13), voici la description du sort de celui qui ne croit pas en Jésus et qui n’est pas sauvé : « il sera tourmenté dans le feu et le soufre… et la fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles ; et ils n’ont de repos ni jour ni nuit » (Apocalypse 14. 10, 11). Apocalypse 20. 10 dit que le diable sera « jeté dans l’étang de feu et de soufre » où il sera « tourmenté jour et nuit, aux siècles des siècles ». Tous les êtres humains qui se sont laissés séduire par Satan le Diable et se sont détournés
du seul vrai Dieu partageront également ce sort horrible avec le diable. Jésus-Christ leur Juge leur dira : « Retirez-vous de moi, maudits; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges » (Matthieu 25. 41).

Ce sort horrible est à éviter à tout prix par les êtres humains, ayant tous péché. Et pour échapper à l'Enfer éternel, Il faut se repentir et se détourner de ses péchés, il faut placer toute sa confiance en Jésus qui s'est sacrifié sur la croix pour le pardon de tous nos péchés en les expiant et qui est ressuscité pour notre justification. Jésus seul nous arrache de l'Enfer qui était notre destiné pour nous amener au Ciel, dans son Royaume de Gloire. Ainsi, à travers le Saint-Esprit de Dieu qui nous scelle éternellement de son sceau, Jésus vient vivre en chaque être humain qui croit véritablement en Lui ; Jésus lui donne la Vie Éternelle pour que, après avoir quitté ce monde, il aille vivre éternellement au Paradis, dans Sa présence au Ciel.

LIRE AUSSI : (2) Dieu veut que tous soient sauvés

Lire la suite

L'Enfer existe réellement ! Annonçons l'Evangile

27 Juin 2018 Publié dans #Enfer, #EVANGILE

Nous méritons tous d'aller en enfer car nous avons péché :

L'Enfer est un lieu réel... C'est un endroit effrayant et terrifiant.
Un lieu où ira toute personne qui meurt dans ses péchés : "Mais les craintifs, et les incrédules, et les abominables, et les meurtriers, et ceux pratiquant l'impudicité, et les sorciers, et les idolâtres, et tous les menteurs, auront leur part dans le lac qui brûle avec le feu et le soufre : qui est la seconde mort" (Apocalypse 21. 8).
Ainsi, Dieu est un juste Juge, il ne tolère pas le péché dans son Royaume. Personne ne peut entrer dans le Royaume de Dieu avec un seul péché sur lui. Nous sommes nés pécheurs et nous avons tous péché. "Car tous ont péché, et n'atteignent pas à la gloire de Dieu" (Romains 3. 23).
Nous avons tous menti au moins une fois dans notre vie. Ainsi, nous méritons tous d'aller en Enfer, personne ne mérite d'aller au Paradis. La repentance pour le Salut nous permet donc d'être conscients que nous avons besoin du seul Sauveur du monde : Jésus Christ.

L'Enfer est un lieu de tourments éternels :

"Et la fumée de leur tourment s'élève pour toujours et à jamais: et ils n’ont aucun repos ni jour ni nuit, ceux qui adorent la bête et son image, et quiconque reçoit la marque de son nom" (Apocalypse 14. 11).
Nous pouvons lire dans ce verset que l'Enfer est un lieu de tourments éternels. Il est bien dit : "Et la fumée de leur tourment s'élève pour toujours et à jamais : et ils n’ont aucun repos ni jour ni nuit". De plus, ces personnes qui sont jetées dans le lac de feu, comme pour le diable, y vivront pour l'éternité : "Et le diable qui les avait trompés fut jeté dans le lac de feu et de souffre, où sont la bête et le faux prophète, et ils seront tourmentés jour et nuit pour toujours et à jamais" (Apocalypse 20. 10).
Ainsi, tous ceux qui seront jetés dans le lac de feu, seront tourmentés dans un feu brûlant pour l'éternité. C'est une fosse sans fond aux tourments éternels. Quel horrible endroit à éviter à tout prix.

L'Enfer est un sujet délicat, mais pourtant très important :

L'Enfer est un sujet qui est malheureusement bien souvent évité par les chrétiens eux-mêmes. De plus, il y a aussi beaucoup de faux enseignements non biblique à ce sujet, car c'est un thème qui fait peur. Mais l'Enfer reste une doctrine fondamentale, la Bible nous en parle à de nombreuses reprises. Elle nous parle même plus de l'Enfer que du Paradis. De même Jésus en fait mention de nombreuses fois dans les évangiles. Notamment le livre de Matthieu où il est mention à de nombreuses reprises de l'enfer.

Voici quelques versets des paroles de Jésus à ce sujet :
"Et si ton oeil droit est pour toi un sujet d'offense, arrache-le, et jette-le loin de toi: car il est avantageux pour toi qu’un de tes membres périsse, et non que tout ton corps soit jeté en enfer. Et si ta main droite est pour toi un sujet d'offense, coupe-la, et jette-la loin de toi: car il est profitable pour toi qu’un de tes membres périsse, et non que tout ton corps soit jeté en enfer" (Matthieu 5. 29-30).
"Et ne craignez pas ceux qui tuent le corps, mais qui ne sont pas capables de tuer l’âme; mais plutôt craignez celui qui peut détruire et l’âme et le corps en enfer" (Matthieu 10. 28).
"Où leur ver ne meurt pas, et où le feu ne s'éteint pas" (Marc 9. 44).
"Mais je vous avertirai d’avance qui vous devez craindre : Craignez celui, qui après qu’il a tué, a le pouvoir de jeter en enfer; oui, je vous dis, Craignez-le" (Luc 12. 5).

Alors pourquoi est-ce si important d'en parler ?

Si Dieu nous parle autant de l'Enfer, c'est pour que nous puissions prendre conscience du danger d'y aller. Dieu ne veut pas que les êtres humains aillent en Enfer... Il veut qu'aucun ne périsse : "Car cela est bon et acceptable à la vue de Dieu notre Sauveur, qui veut que tous les hommes soient sauvés, et parviennent à la connaissance de la vérité" (1 Timothée 2. 3-4). "Le Seigneur n'est pas tardif concernant sa promesse, comme quelques hommes estiment qu'il y a relâchement ; mais il use de longanimité envers nous, ne voulant pas qu'aucun périsse, mais que tous parviennent à la repentance" (2 Pierre 3. 9).
Ainsi, Dieu nous a tellement aimé qu'Il a envoyé son Fils Jésus afin que nous puissions échapper à l'Enfer éternel. Nous avons donc tous l'opportunité d'aller au Paradis par le moyen de la foi en Jésus et de notre acceptation de Jésus comme notre Seigneur et Sauveur personnel. Il nous faut donc bien prendre conscience que l'Enfer est un lieu existant qui est éternel. Car une fois qu'un être humain y est, il y reste pour l'éternité...

Comment échapper à l'enfer ?

La décision nous appartient. L'Enfer étant un lieu bien réel, il nous faut donc prendre la décision la plus importante de toute notre vie : vouloir aller au Paradis.
Comment donc être sûr d'échapper à l'Enfer où nous sommes tous condamnés à y aller à cause de nos péchés ; et ainsi être sûr d'aller au Paradis ? Aller au Paradis étant tellement simple... En nous repentant de tous nos péchés et en croyant en Jésus qui a déjà payé pour tous nos péchés, nous sommes scellés du sceau du Saint-Esprit et nous sommes sûrs d'être sauvés pour toujours. "Car Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son seul Fils engendré, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais ait la vie éternelle" (Jean 3. 16).

L'importance de l'évangélisation :

Une fois que l'on est certain d'aller au Paradis, il nous faut réaliser l'importance du devoir que nous avons d'aller annoncer cette Bonne Nouvelle du Salut à notre prochain. Si nous aimons notre prochain, nos proches et nos amis, nous devons leur annoncer l’Évangile du Salut.
"Car quiconque fera appel au nom du Seigneur sera sauvé. Comment donc feront-ils appel à celui en qui ils n’ont pas cru ? et comment croiront-ils en celui dont ils n’ont pas entendu parler ? et comment entendront-ils sans un prédicateur ? Et comment prêcheront-ils, à moins qu’ils ne soient envoyés ? Comme il est écrit, Combien sont beaux les pieds de ceux qui prêchent l’évangile de paix, et qui apportent d’heureuses nouvelles de bonnes choses !" (Romains 10. 13-15).
Ces versets montrent l'importance d'aller prêcher l’Évangile de paix : le Salut. Tant de personnes non encore sauvés attendent que nous leur annoncions la Bonne Nouvelle. N'attendons pas pour y aller ?
"Et toutes choses sont de Dieu, qui nous a réconciliés à lui par Jésus Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation" (2 Corinthiens 5. 18). Le ministère de la réconciliation nous est donné. En annonçant l’Évangile, nous permettons à des personnes par la Grâce de Dieu de se réconcilier avec Lui. En effet, une personne sauvée est réconciliée avec Dieu pour l'éternité.

Jésus nous a aussi dit : "Et il leur dit: Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d’hommes" (Matthieu 4. 19). Ainsi, il est dit : que si nous suivons Jésus, alors nous serons des pêcheurs d'hommes. Être un pêcheur d'hommes étant le fait d'aller gagner des  âmes. C'est donc ce que l'on définit aussi par le fait de porter du fruit:  "Le fruit de l'homme droit est un arbre de vie, et celui qui gagne des âmes est sage." (Proverbes 11. 30). Ainsi, une personne ne peut pas se dire disciple de Jésus et ne pas aller lui porter du fruit. Car Jésus nous a dit que si nous le suivons, il fera de nous des "pêcheurs d’hommes".
Jésus nous a également dit : "d'aller par tout le monde, et de prêcher l'évangile à toute créature." (Marc 16. 15). Nous avons donc cette mission d'annoncer l’Évangile partout autour de nous.
Et la Bible nous dit aussi : "Et sauvez les autres avec crainte, les arrachant hors du feu; haïssant même le vêtement souillé par la chair" (Jude 1:23).
Ce verset nous montre encore une fois l'importance de l'action d'aller évangéliser, car nous arracherons ainsi des personnes hors du feu de l'Enfer. En effet, les personnes que nous gagnerons au Seigneur sont littéralement arrachées de l'Enfer, dans le sens où ces personnes n'iront pas en Enfer à leur mort, et cela grâce au fait que nous leur ayons annoncé l’Évangile.
Dieu attend de nous que nous allions arracher les personnes hors du feu de l'Enfer. Vous vous demandez peut-être comment aller évangéliser ?

Il ne faut pas attendre avant d'aller évangéliser. Aucun d'entre nous n'est parfait. Nous avons tous des péchés dans notre vie et des imperfections en nous. Ainsi, si nous devions attendre que tout soit réglé pour aller prêcher l’Évangile, cela ne viendrai jamais.
Prenons l'exemple de l'apôtre Paul qui, dès qu'il a été sauvé, immédiatement après, est sorti et a commencé à prêcher l’Évangile.
Le message que nous prêchons est : "crois au Seigneur Jésus Christ et tu seras sauvé". Nous ne prêchons pas : "nettoies ta vie et tu seras sauvé". Ainsi, nous ne prêchons pas nous-mêmes, mais bien Jésus Christ.
De plus, plus nous portons du fruit, plus Dieu va nous purger pour encore porter plus de fruits.
Allons donc partager cette Bonne Nouvelle sans avoir peur du rejet, de la moquerie ou de la persécution. Nous ne devons pas craindre les hommes.

Dieu nous guidera et nous protègera. Il est si essentiel d'annoncer l’Évangile et de permettre à des personnes de ne pas aller en enfer, et de leur permettre ainsi d'aller au Paradis.
En plus d'avoir la joie de voir des personnes être sauvées et de pouvoir les revoir au Paradis, et en plus d'avoir la joie de servir Dieu et de lui être agréable; nous serons récompensés dans les cieux pour nos œuvres :
"Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu'est son œuvre" (Apocalypse 22. 12).

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6