Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Évangile est une puissance de Dieu pour le Salut de quiconque croit (Romains 1 : 16)

Après la mort des êtres humains‏

1 Novembre 2021 Publié dans #La mort, #Enfer, #Paradis

« Repentez-vous et croyez à l'évangile » (Marc 1. 15). « Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs » (Hébreux 3. 7, 8).
La Bible se termine sur un avertissement solennel à l'adresse de quiconque ajouterait ou retrancherait quelque chose aux paroles de ce Livre (Apocalypse 22. 18, 19). Il ne nous est pas permis d'altérer le sens de la Bible pour satisfaire nos propres sentiments ou nos raisonnements.
Une vérité, dont la Bible en parle clairement et qui dérange beaucoup de personnes, c'est ce qu'il advient de l'âme de l'être humain après la mort. La Bible est pourtant très claire à ce sujet :
- L'âme du vrai croyant en Jésus-Christ s'en va auprès de Jésus dans la gloire, et jouit déjà du bonheur parfait d'être en sa sainte présence. Son âme attend la résurrection de son corps qui aura lieu au Retour du Seigneur Jésus qui viendra prendre avec Lui tous ceux qui lui appartiennent. Le corps du vrai croyant sera transformé, glorifié, et son âme connaîtra durant l'éternité au Paradis un bonheur infini, inexprimable et éternel en Jésus-Christ, son Sauveur
(Philippiens 1. 23).
- En revanche, l'âme de l'incroyant, de celui qui, pendant sa vie sur la terre, a négligé ou rejeté le Salut en Jésus-Christ, s'en va loin de Dieu dans les ténèbres, lieu où son âme et son esprit vont déjà souffrir horriblement
(Luc 16. 23). Là, son âme attend la résurrection, le Jugement et la juste condamnation aux tourments éternels en Enfer. Oui, Jésus reviendra pour juger et condamner tous ses ennemis dans les tourments éternelles de l'Enfer.
La Parole de Dieu est formelle : Le jour du Salut, c'est aujourd'hui. Nous êtres humains, c'est pendant que nous vivons sur la terre que nous pouvons avoir le pardon de tous nos péchés et la Vie Éternelle. "Demain" ne nous appartient pas. Jésus, « Le Fils de Dieu, a le pouvoir sur la terre de pardonner les péchés » (Matthieu 9. 6). Après la mort, il n'y a plus de Salut possible pour celui qui, durant sa vie sur la terre, a refusé ou négligé de recevoir gratuitement le parfait Salut en Jésus-Christ le Fils de Dieu. Le récit de l'évangile de Luc nous le confirme dans
Luc 16. 26 : un grand gouffre est fermement établi entre le séjour des enfants de Dieu, bienheureux en Jésus, qui sont au Paradis et celui de ceux qui, ayant négligé ou rejeté Jésus, n'ayant pas mis leur confiance en Jésus, sont loin de Dieu, dans les tourments de l'Enfer.
Cher(e)s lecteurs/trices, Dieu nous dit encore : « J'ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives » (Deutéronome 30. 19).

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article