Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Évangile est une puissance de Dieu pour le Salut de quiconque croit (Romains 1 : 16)

la vie

Une offre merveilleuse : La Vie Éternelle

1 Septembre 2022 Publié dans #La Vie, #EVANGILE

La vie éternelle est l’une des plus précieuses bénédictions appartenant à tous ceux qui sont nés de nouveau par le Saint-Esprit, à tous les enfants de Dieu. Jésus donne une définition de la vie éternelle : « Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ » (Jean 17 : 3)
En tant que Dieu, le Seigneur Jésus a toujours possédé la vie éternelle en Lui-même. En fait, Jésus est la Vie Éternelle. 1 Jean 5 : 20 : « Lui est le Dieu véritable et la vie éternelle ». De plus, dans Jean 1 : 4, il est dit : « En Lui (Jésus) était la vie ».

Oui, les êtres humains ont à leur disposition UNE OFFRE MERVEILLEUSE qui peut répondre à leurs aspirations les plus secrètes !

Qui fait cette offre ?
Cette offre, c’est Dieu notre Créateur qui la fait. Il nous a créés et Il nous aime plus que tout ce que nous pouvons imaginer. Il nous aime même si nous ne le méritons pas ! Dieu connaît notre état : Il sait que nous ne réussissons pas à trouver par nous-même notre véritable bonheur... Alors écoutons ce que Dieu nous dit car Il veut nous donner à chacun une vie pleine de paix et de joie, dès maintenant sur la terre mais aussi pour l’éternité dans son Ciel, dans sa Gloire :
« En ceci a été manifesté l’amour de Dieu pour nous : c’est que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui (c’est-à-dire grâce à Jésus son Fils). » (1 Jean 4. 9)
Oh, cela ne veut pas dire que notre vie sera tous les jours facile, calme… Non, cela veut dire que malgré des circonstances parfois difficiles que nous pouvons subir dans ce monde, nous pourrons toujours nous appuyer sur Jésus et sur ses promesses. Il sera toujours avec nous et nous donnera sa paix et sa joie.
Jésus dit : « Venez à moi, vous tous qui vous fatiguez et qui êtes chargés, et moi, je vous donnerai du repos... et vous trouverez le repos de vos âmes » (Matthieu 11. 28-29)
« Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque (toi, moi, n’importe qui) croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle » (Jean 3. 16).
Cette offre est pour toutes les personnes du monde, et ils sont chacun invités à croire en Jésus et à l'acqurrir ! Cette offre est pour toute la vie !

Comment recevoir cette offre ? Il n’y a rien à faire, rien à payer... Dieu a déjà pourvu absolument à tout. Il faut simplement mettre toute sa confiance en Dieu et croire qu'Il a envoyé Jésus-Christ, son Fils unique, sur la terre et que Jésus a porté pour nous sur la croix tous nos péchés et en a subi toutes leurs conséquences.

Nous êtres humains, sachons que Dieu veut nous donner Sa paix, mais il faut que chacun reconnaisse son état devant Lui : « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés » (1 Jean 1. 9). « Si, de ta bouche, tu reconnais Jésus comme Seigneur, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité d’entre les morts, tu seras sauvé » (Romains 10. 9).
Oui, il ne tient qu’à chacun de nous êtres humains de saisir la vie éternelle et de recevoir la paix véritable et éternelle dans notre cœur.
N’attendons pas ! Que chaque être humain choisisse aujourd'hui cette offre de la Vie et de la Paix véritables ! Que chaque être humain saisisse l'offre de la Vie Éternelle en Jésus-Christ !

Nous qui sommes enfants de Dieu, la vie éternelle nous est donné au moment de la conversion, de la nouvelle naissance. "Nous avons été crucifiés avec Christ, ressuscités pour une vie nouvelle, introduits dans le Royaume du Christ, glorifiés et assis dans les cieux" (Galates 2 : 20, Éphésiens 2 : 5, Colossiens 1 : 13)
Pour ceux qui sont enfants de Dieu, mourir est un gain. Mourir nous ouvre la porte de l'éternité pour vivre avec Dieu pour toujours dans son Royaume de gloire. Jésus dit : « Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? » (Jean 11 : 25-26). Tous ceux qui sont nés de nouveau par le Saint-Esprit qui est venu vivre en eux, sont passés de la mort à la vie et ils vivront pour toujours durant l'éternité au Paradis, La vie éternelle dans l'éternité va consister à voir Dieu pleinement (1 Jean 3 : 2b), à entrer dans son Royaume de Gloire et à jouir de la justice, la paix, la joie, l'amour infinis, par le Saint-Esprit.

Lire la suite

La nouvelle naissance : une nécessité absolue

20 Juillet 2022 Publié dans #La Vie

Jésus-Christ dit ces paroles : « En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu » (Jean 3 : 3). « En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu » (Jean 3 : 5). « Ne t'étonne pas que je t'ai dit : Il faut que vous naissiez de nouveau » (Jean 3 : 7).
La nouvelle naissance est une nécessité absolue. C'est Jésus-Christ qui le dit. Sans la nouvelle naissance, nous ne pourrons jamais ni voir, ni entrer dans le Royaume de Dieu. Pour y entrer, il faut que nous naissions de nouveau, chacun personnellement !
Quelle est donc cette expérience de la nouvelle naissance ? Que signifie donc "être né de nouveau ?" :
- Notre première naissance concerne l'ordre naturel ; notre seconde naissance est une expérience spirituelle.
- Par notre première naissance, nous héritons de la nature déchue de notre père humain et nous vivons dans ce monde ; par notre seconde naissance (la nouvelle), nous héritons de la Vie divine, de la nature de Jésus-Christ ressuscité et nous vivrons avec le seul vrai Dieu dans Sa Gloire au Paradis.
- Notre première naissance fut le fruit d'une semence corruptible ; la seconde naissance est le fruit d'une semence incorruptible.
- Être né de nouveau, c'est passer par une nouvelle naissance spirituelle, qui vient d'en haut. Elle consiste à recevoir la nature et la vie même de Jésus-Christ,
implantée en nous par le Saint-Esprit. Elle consiste à recevoir une nouvelle vie spirituelle qui touche notre être spirituel intérieur et qui produit en nous une transformation spirituelle et morale. Cela nous permet de vivre dans ce monde sous la direction du Saint-Esprit et selon la volonté du seul vrai Dieu. Oui, notre vie humaine infectée par le péché doit être transformée par l'introduction d'une Vie Nouvelle et d'une nouvelle nature d'origine divine.
C'est exactement ce que Jésus avait prescrit il y a deux mille ans, en disant que nous devons "naître d'en haut", "naître de nouveau". Nous ne pouvons ni changer ni purifier par nous-mêmes notre nature humaine souillée par le péché. Certains sont esclaves de vices et de péchés dont ils ne peuvent pas se libérer eux-mêmes. D'autres sont les victimes impuissantes de conversations impures et d'actions mauvaises et impies.
En fait, nous avons tous péché à un degré ou à un autre, et en tant qu'êtres humains, nous sommes tous privés de la gloire de Dieu (Romains 3 : 23). Le fait de se tourner vers la religion ou de développer une propre justice, ne nous permettra jamais de régler le problème de notre nature humaine contaminée par le péché. Donc, pour accéder de nouveau dans la Gloire merveilleuse de Dieu et dans sa sainte présence, Il faut que nous passions par une nouvelle naissance à travers l'Esprit Saint de Dieu.
Par la Nouvelle Naissance, la vie de Jésus-Christ vient alors pénétrer et demeurer éternellement en nous, ce qui permet une transformation miraculeuse de notre vie, de nos paroles et de nos actes. Nous serons complètement changés de l'intérieur. La nouvelle naissance nous met en contact direct avec le seul vrai Dieu de l'Univers et avec le Ciel, le Paradis. Elle transforme complètement notre vie et notre destinée. Jésus devient une réalité pour nous. Sa présence et Sa paix remplissent notre âme.
Cher lecteurs et lectrices, êtes-vous né(e)s de nouveau ?

Lire la suite

Le Saint-Esprit dans la vie du croyant en Jésus

4 Juin 2022 Publié dans #La Vie, #Salut

Dans la Bible, le Saint-Esprit n'est pas décrit comme ayant une forme ou un corps car il est d'essence (ou de substance) "pur esprit". Le Saint-Esprit est Dieu (Actes 5 : 3-4), Il est une personne qui possède l'intelligence, le sentiment, la volonté... Il manifeste tous les attributs d'une personne : la pensée : Romains 8 : 27 ; la volonté : 1 Corinthiens 12 : 11 ; le sentiment : Éphésiens 4 : 30 ; Il révèle : 2 Pierre 1 : 21 ; Il témoigne : Jean 15 : 26 ; Galates 4 : 6 ; Il enseigne : Jean 14 : 26 ; Il intercède : Romains 8 : 26 ; Il parle : Apocalypse 2 : 7 ; Il convainc : Jean 16 : 8 ; Il commande : Actes 16 : 6-7 ; Il réagit aux attitudes humaines : Matthieu 12 : 31 ; Actes 5 : 3. Oui, le Saint-Esprit est réellement une personne divine.

Dans le cadre de la Trinité, le Saint-Esprit est Dieu. Il en possède toutes les caractéristiques : Il est éternel, omniprésent, omnipotent, omniscient...

a) La régénération (la nouvelle naissance) :
Le Saint-Esprit, après avoir convaincu l'être humain de péché, le conduit dans la repentance et la conversion. Ainsi, ce dernier confesse et délaisse ses péchés pour recevoir le pardon de Dieu et la purification.
Lorsque le croyant en Jésus s'identifie à la mort et à la résurrection de Jésus en donnant et en offrant sa vie à Dieu, le Saint-Esprit le régénère, lui accordant une vie nouvelle, surnaturelle et divine. Dans le plan idéal du Seigneur Jésus, l'être humain en qui le Saint-Esprit vit, est converti donc sauvé de la perdition, mais aussi né de nouveau. Le Royaume de Dieu peut alors se manifester dans sa vie.

b) La résidence intérieure :
Selon la promesse de Jésus, le Saint-Esprit vient demeurer dans le vrai croyant en Jésus qui peut alors entretenir une communion intime avec Dieu le Père
(Jean 14 : 17 ; 20 : 22 ; 1 Corinthiens 6 : 19-20 ; Éphésiens 2 : 22). À ceux qui appartiennent à Dieu, à ceux qui sont nés de nouveau, la Bible garantit la présence effective du Saint-Esprit dans leur cœur, quelles que soient les circonstances rencontrées.

c) La sanctification progressive :
Être saint ou sanctifié revêt deux significations : la première consiste à être mis à part pour Dieu, séparé du monde et du péché. Il s'agit d'une position que Jésus nous a acquise par Son œuvre. La deuxième est un processus opéré par l'Esprit dans le disciple pour le rendre semblable au Seigneur. Le Saint-Esprit l'affranchit de la loi du péché et par un travail progressif, le conduit dans une voie de sainteté
(2 Thessaloniciens 2 : 13).
La vie nouvelle par le Saint-Esprit produit des qualités à la ressemblance de la nature de Jésus-Christ pour la gloire de Dieu. C'est le fruit de l'Esprit qui n'est pas le produit d'efforts humains pour se changer et essayer de s'améliorer, mais le résultat du travail de l'Esprit Saint
(Jean 15 : 8 ; Romains 14 : 17 ; Galates 5 : 22-25).

Une vie nouvelle par le Saint-Esprit :
Quand le Saint-Esprit vient habiter dans notre cœur, il produit en nous une nouvelle façon de vivre : nous vivons et nous sommes conduits par l'Esprit Saint ; nous avons une mentalité et une vie différente.
Il y a un contraste frappant entre
Galates 5. 19-21 (les œuvres de la chair) et Galates 5. 22 (le fruit de l'esprit).
Dieu, par le Saint-Esprit, inscrit en nous une autre loi : "La loi de l’esprit de vie en Jésus-Christ qui m’a affranchi de la loi du péché et de la mort." Romains 8:2
Le Saint-Esprit produit en nous des  pensées nouvelles : celles de Dieu,  des nouveaux sentiments : ceux de Christ,  de nouveaux désirs : ses propres désirs, de nouvelles affections : ce qu'Il aime.
Le résultat de la nouvelle naissance, c'est une manière de vivre différente. "Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l’esprit, si du moins l’Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, il ne lui appartient pas" (Romains 8. 9).
Cela s'appelle "la sanctification". Le Saint-Esprit qui habite en nous, nous conduits vers la sainteté, car Il est Saint ! Il est à la fois le conducteur, le moteur, l'inspirateur d'affections et d'œuvres nouvelles. Il en est aussi la force, produisant en nous le vouloir et le pouvoir  de vivre comme des enfants de Dieu. Il nous communique le désir de plaire à Dieu et il nous rend capable de vivre dans ce sens.

Lire la suite

Recevoir la Vie divine

22 Mai 2022 Publié dans #La Vie

Jusqu'aux découvertes de Louis Pasteur (1822-1895), la croyance générale était que des êtres pouvaient spontanément venir à la vie, dans des milieux qui s'y prêtaient : la farine pourrie engendrait des insectes, et les vieux chiffons entassés donnaient sans problème naissance à des souris !
Louis Pasteur a combattu énergiquement l'idée de la génération spontanée et a démontré que la vie vient nécessairement de la vie.
Dans le domaine spirituel, il n'y a pas non plus de génération spontanée. La Vie, là aussi, ne peut provenir que de la vie. Et comme l'être humain sans Dieu, sans Jésus-Christ, son Créateur, n'a pas la vie divine en lui-même, il a besoin de quelqu'un qui la lui communique. Le seul qui puisse le faire, c'est le Seigneur Jésus Christ. Il a déclaré : “Moi, je suis le chemin, et la vérité et la vie. Personne ne vient au Père si ce n'est par moi” (Jean 14. 6).
Cette vie-là, comment la reçoit-on ? Par la vivante et permanente Parole de Dieu qui nous régénère, comme l'écrit l'apôtre Pierre (1 Pierre 1. 23). Autrement dit, celui ou celle qui croit, qui met toute sa confiance en Jésus et en son sacrifice parfait accompli sur la croix, qui l
it la Bible, qui accepte et se soumet à son autorité divine, reçoit la Vie Éternelle : pas seulement une existence qui dure toujours, mais la Vie Éternelle de nature et d'origine célestes, appartenant à une autre création. Oui, celui qui reçoit Jésus comme seul Seigneur et Sauveur a la Vie Éternelle, cette Vie qui est la Vie du seul vrai Dieu éternel. Le Saint Esprit vient habiter en lui et modèle ses pensées sur celles de Dieu, de Jésus. Chers lecteurs, cette Vie qui permet à quiconque la reçoit d'aller vivre éternellement dans la gloire de Dieu, dans le Paradis, la possédez-vous dès maintenant ?

Lire la suite

La vie ou la mort

17 Mars 2022 Publié dans #La Vie, #La mort, #Choix

Quand Dieu créa l’homme (Adam), il le plaça dans le jardin d’Eden (jardin de délices) dans lequel il fit pousser des arbres de toute espèce et où tout était magnifique à voir et bon à manger. Au milieu du jardin se trouvaient l’arbre de vie et l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Comme tout créateur qui se doit de mettre son objet créé à l’épreuve, Dieu éprouva l’homme (Adam) en lui donnant ce commandant : « Tu mangeras librement de tout arbre du jardin ; mais de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, tu n'en mangeras pas, car le jour où tu en mangeras, tu mourras certainement » (Genèse 2. 16-17).

Il peut paraître surprenant que, au milieu de la vie où tout était agréable, respirant le bonheur parfait, Dieu parle de mort. Mais cet ordre de Dieu, aussi étrange qu’il puisque paraître, est d’une importance capitale car la communion de l’être humain avec son Créateur ne pouvait subsister que par son obéissance, sa pleine confiance en la Parole de Dieu et en son Amour, car n’est-ce pas par Amour que Dieu avertit Adam que sa désobéissance entraînerait la mort, c'est-à-dire la séparation d’avec Lui ?

Hélas, l’être humain (Adam) a préféré écouter les promesses mensongères du diable : « Dieu a-t-il vraiment dit : Vous ne mangerez pas de tout arbre du jardin ? ... Mais non, vous ne mourrez pas certainement ! et Dieu sait qu'au jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront et vous serez comme Dieu... » (Genèse 3. 1-5).
C’est ainsi que Ève et Adam désobéirent au commandement de Dieu dont la Parole doit s’accomplir : « Tu mourras certainement », « car le salaire du péché, c’est la mort » (Romains 6. 23).

Quel contraste entre la Parole de Dieu autrefois dans le jardin d’Éden et celle d’aujourd’hui, dans le monde où nous vivons ! En Éden où tout était vie et bonheur, Dieu parle de mort ; et dans ce monde d’aujourd’hui où tout à l’entour parle de mort et de malheurs (maladies, accidents, séismes, ouragans, guerres, attentats...), Dieu promet la Vie Éternelle à quiconque croit. En Éden, l'affirmation était : « Au jour où tu en mangeras, tu mourras certainement » (Genèse 2. 17) ; aujourd'hui, la Parole de Dieu nous dit : « Qui croit au Fils (de Dieu) a la vie éternelle » (Jean 3. 36).

Mais ce qui n’a pas changé, c’est la tactique du diable, ce serpent rusé qui est le meurtrier dès le commencement, le menteur et le père du mensonge (Jean 8. 44). Le diable qui a dit, en Éden : « Dieu a-t-il vraiment dit ...? » fait tout, aujourd’hui, par multiples moyens, pour dissuader celui ou celle qui cherche la vérité qui ne se trouve qu'en Jésus, et pour mettre le doute dans le cœur de ceux qui croient.

Chers lecteurs / lectrices, fermez vos oreilles aux mensonges du diable, et écoutez la Parole du Seigneur Jésus qui vous dit : « Celui qui entend ma parole, et qui croit celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle et ne vient pas en jugement ; mais il est passé de la mort à la vie » (Jean 5. 24).

Quand le diable vint tenter Jésus dans le désert, Jésus lui répondit : « Il est écrit : ... » (Matthieu 4. 4, 7, 10). De même, quand le diable vient nous dire à l'oreille : « Dieu a-t-il vraiment dit qu'il suffit de croire ? », répondons-lui : « Il est écrit : QUI CROIT AU FILS A LA VIE ÉTERNELLE » (Jean 3. 36).

« Le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don de grâce de Dieu, c’est la vie éternelle dans le Christ Jésus, notre Seigneur. »  (Romains 6. 23). Dieu nous dit à chacun : « Regarde, j'ai mis aujourd'hui devant toi la vie et le bonheur, et la mort et le malheur [...] J'ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Alors choisis la vie afin que tu vives » (Deutéronome 30. 15, 19).

Lire la suite

Jésus-Christ est la Vie

14 Février 2022 Publié dans #La Vie

Jésus-Christ est la vie, “En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes.” (Jean 1 : 4).
Lorsque l'apôtre Jean écrit au sujet de la vie, c’est souvent en faisant un lien avec Jésus-Christ et la vie qu’Il offre. Le mot “vie” est utilisé plus de trente-cinq fois dans les vingt-et-un chapitres de l’Évangile de Jean. Si l’on ajoute à cela le verbe de même famille “vivre”, on obtient plus de cinquante références à Jésus comme étant la vie du monde. Que signifient toutes ces références ? Que signifie le fait que Jésus soit la source de la vie ou qu’il soit “la vie” pour vous et pour moi ?

La vie physique : La première réponse à cette question nous ramène à la Genèse. C’est la deuxième personne de la Trinité qui avait pour rôle de donner la vie à tous les êtres vivants dans ce monde. C’est la Parole de Dieu qui a créé. Jean dit : “En lui était la vie.” En d’autres mots, Jean déclare qu’en premier lieu, toute notre vie physique vient de Dieu à travers Jésus-Christ.
Déjà, en Genèse 1 : 26, la Bible fait allusion à cette vérité lorsque Dieu dit : “Faisons l’homme à notre image.” Quelques versets plus loin, nous lisons : “L’Éternel Dieu forma l’homme de la poussière du sol; il insuffla dans ses narines un souffle vital, et l’homme devint un être vivant.” (Genèse 2 : 7). Quand Dieu a formé l’homme au commencement de la création, il ne s’est pas servi d’or ou d’argent. Il n’a pas regardé l’homme évoluer tout au long des siècles. Dieu s’est servi de la poussière. De la simple poussière, commune et bien ordinaire, de la poussière que l’on trouve partout, tous les jours.
En Genèse 2 : 7, il est dit que nous sommes de la poussière ayant reçu le souffle de Dieu en nous. C’est ce souffle de Dieu qui nous donne la vie. C’est ce souffle de Dieu qui nous garde en vie. Qu’est-ce que le souffle de Dieu ? C’est ce qui sort de sa bouche : la Parole. Et cette Parole, c’est Jésus-Christ. Jésus nous procure donc la vie, la vie physique. Nous sommes ses créatures, nous avons été faits par Lui.

La vie spirituelle : Lorsque Jean écrit au sujet du rôle de Jésus-Christ lors de la création, il Le décrit comme Celui qui est à l’origine de la vie physique afin que nous puissions comprendre que Jésus est aussi Celui qui nous complète en nous donnant la vie spirituelle. Le fait que nous, êtres humains, soyons faits de poussière ne constitue que le commencement de son travail. À mesure que son Évangile progresse, Jean écrit de plus en plus de choses à propos de notre vie spirituelle et de notre besoin de Jésus-Christ comme Médiateur dans nos vies. Tout comme Jésus commence par être la source de notre vie physique, de même Jésus est finalement la source de notre vie spirituelle. Tout comme un être humain sans le souffle de Dieu demeure inanimé, de même la vie humaine sans Jésus-Christ demeure inanimée.
En Éphésiens 2 : 1-3, Paul explique à quoi ressemble la vie sans Jésus-Christ. C’est une vie des plus horribles : morts par nos offenses et par nos péchés ; marchant selon le cours de ce monde ; nous conduisant selon les convoitises de notre nature pécheresse ; étant des enfants de colère. Quelle vie épouvantable et horrible ! C’est une vie remplie de péché. C’est l’horrible condition dans laquelle nous êtres humains, nous nous trouvons si nous sommes sans Jésus-Christ le Sauveur et le Médiateur. Par nature, nous ne pouvons rien faire pour nous améliorer spirituellement. Sans Jésus, nous sommes morts spirituellement ! Nous avons désespérément besoin de Quelqu’un qui puisse nous donner la vie, de quelqu’un qui insuffle à nouveau la vie en nous, non pas physiquement, mais spirituellement ! Ce Quelqu'un est uniquement le Seigneur Jésus Christ, le Sauveur du monde.

Soyons reconnaissants envers Dieu de ce que, lorsque les temps ont été accomplis, Il nous a donné son propre Fils unique Jésus-Christ qui est notre Seigneur, notre Sauveur et notre unique Médiateur entre nous et Lui. Après la description de cette vie épouvantable en Éphésiens 2 : 1-3, Paul décrit une vie spirituelle nouvelle : « Mais Dieu est riche en miséricorde et, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos fautes, il nous a rendus à la vie avec le Christ, c’est par grâce que vous êtes sauvés » (Éphésiens 2 : 4-5).
Quelle bonne nouvelle ! Quelles paroles merveilleuses ! Jésus-Christ, qui est le seul Médiateur entre les êtres humains et Dieu, nous a été donné pour nous donner la Vie Éternelle. Sans Jésus le Médiateur, aucun être humain ne peut diriger son souffle vers Dieu, même pas une seule fois. Les êtres humains peuvent inspirer et expirer l’air de ce monde toute la journée, mais tant qu'ils ne vivent pas en ayant Jésus-Christ dans leur vie et pour Jésus-Christ, ils demeurent morts spirituellement. Mais qui que nous soyons, Jésus nous aime parfaitement et Il est venu pour donner la vie spirituelle à tous ceux qui mettent véritablement leur confiance en Lui seul pour être sauvés.

La Vie Éternelle : À cette vie spirituelle s’ajoute la promesse de la vie éternelle. Dans Jean 1 : 5, nous voyons le grand combat qui fait rage entre Jésus, Celui qui donne la vie, et les forces des ténèbres, la mort. Nous voyons également le résultat de ce combat. L’obscurité ne pouvait pas vaincre Celui qui est la Lumière du monde. Jean décrit comment ces forces de l’obscurité ont conduit Jésus jusqu’à son procès, comment elles l’ont crucifié et comment elles l’ont mené au tombeau. Jésus était mort volontairement sur la croix par Amour pour nous, mais la mort ne pouvait pas Le retenir. Jésus, le Grand Créateur de la vie physique et le Donateur de la vie spirituelle, ne pouvait pas être retenu par la mort. Jésus a vaincu à jamais le péché, la mort et l’Enfer. L’obscurité a été conquise. La haine a été vaincue. Aucune des forces qui, si souvent, rendent nos vies misérables n’est en contrôle de notre vie. C'est Dieu le Tout Puissant qui est au contrôle. Il est sur le Trône. Jésus son Fils est Victorieux. Si notre vie est en Jésus, nous avons alors également la promesse de cette vie victorieuse. L'apôtre Paul dit en Romains 10 : 9 : « Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité d’entre les morts, tu seras sauvé ».
À travers Jésus-Christ, notre Sauveur et notre Médiateur, nous recevons non seulement la vie physique et spirituelle, mais également une vie d’une telle qualité que jamais nous ne pourrons la perdre. C’est la Vie Éternelle.

La vie abondante : À travers Jésus-Christ, nous avons la vie physique, la vie spirituelle et la vie éternelle. Qu’est-ce qu’une personne pourrait bien vouloir de plus ? Et pourtant, il y a plus encore ! Jésus a dit : « Moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles l’aient en abondance » (Jean 10 : 10). Plusieurs chrétiens affirment avoir la vie physique, spirituelle et éternelle, et semblent satisfaits de s’en tenir à cela. Ce qui fait que leur vie est misérable et ils sont toujours là à se plaindre. Mais la vie que Jésus veut pleinement nous donner ne ressemble certainement pas à ce genre de vie. Notre vie doit être une bénédiction pour les autres, elle doit refléter notre joie en Jésus-Christ. Remplie de l’Esprit Saint de Dieu, notre vie doit être une vie abondante, une vie qui déborde tout autour de nous. La vie chrétienne va bien au-delà de la reconnaissance de notre péché et de notre misère. C’est une vie basée sur la connaissance du fait que le sacrifice parfait a été offert pour nous à la croix par Jésus-Christ et que, à travers Lui, nous ne sommes plus morts, mais nous avons été ramenés à la Vie Éternelle, et cette Vie doit déborder en nous.
Sachant que nous avons la paix avec le seul vrai Dieu, la paix infini qui nous est donnée grâce à l’œuvre parfaite de son Fils Jésus, nous débordons de la joie qui découle de la vie abondante que Jésus-Christ a acquise pour nous.

Lire la suite

Le vrai chemin de la vie

7 Février 2022 Publié dans #Salut, #La Vie

Cinq faits, établis par la Parole de Dieu, que l'on saisit par la foi, déterminent le vrai chemin de la vie.

– 1. La culpabilité de l'être humain pécheur : « Il n'y a pas de juste, non pas même un seul » (Romains 3. 10). « Il n'y a pas de différence, car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu » (Romains 3. 22-23).
– 2. La perfection du sacrifice de Jésus Christ :
« Dieu a envoyé son Fils pour qu'il porte pour nous le châtiment de nos péchés » (1 Jean 4. 10). « Christ… au temps convenable, est mort pour des impies » (Romains 5. 6). « Nous avons été sanctifiés par l'offrande du corps de Jésus Christ faite une fois pour toutes » (Hébreux 10. 10).
– 3. L'Amour de Dieu et la foi qui lui fait confiance : « Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle » (Jean 3. 16). « Celui qui croit au Fils (en Jésus) a la vie éternelle ; mais celui qui désobéit au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui » (Jean 3. 36).
– 4. La certitude d'avoir la vie éternelle : « Tout cela, je vous l'ai écrit afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu » (1 Jean 5. 13).
– 5. Bientôt, la gloire avec Jésus Christ : Nous tous qui avons mis toute notre confiance en Jésus comme seul Seigneur et Sauveur de notre vie, bientôt « Nous serons pour toujours avec le Seigneur Jésus » dans sa Gloire. (1 Thessaloniciens 4. 17).

Jésus-Christ est le Chemin du Salut. Il conduit vers Dieu le Père, le pécheur qui se repent de ses péchés et qui se confie en Lui. Jésus est véritablement Dieu manifesté en chair, Il s’est offert en sacrifice sur la croix pour expier nos péchés. Jésus est notre Avocat. Il est la Vérité, Il représente l’accomplissement de toutes les prophéties relatives au Messie, au Sauveur du monde. Jésus est la Vie. Il nous donne le Saint-Esprit qui régénère, qui fait renaître celui qui est mort spirituellement dans le péché. Nul être humain ne peut s'approcher de Dieu en tant que Père, à moins qu’il n'ait été ressuscité spirituellement par Jésus-Christ à travers l'oeuvre du Saint-Esprit. Jésus-Christ est Celui qui nous a offert la Vie Éternelle. Nous sommes enseignés par le Seigneur Jésus-Christ qui est la seule Vérité et nous sommes conduits par Christ Lui même qui est le seul Chemin vers le Ciel, le seul Chemin qui nous mène à Dieu. En Jésus-Christ, les bénédictions célestes peuvent alors nous combler ; Il est le Chemin sûr, qui nous mène au repos. Jésus-Christ est la Résurrection et la Vie. Tout ceux qui L’ont reçu par la foi, ont déjà la Vie Éternelle, et ils régneront éternellement avec le seul vrai Dieu dans Sa Gloire.

Lire la suite

(2) Pour obtenir la Vie Éternelle

12 Janvier 2022 Publié dans #Salut, #EVANGILE, #La Vie

Chers ami(e)s lecteurs/trices, vous-êtes vous déjà demandés comment obtenir ce don gratuit qu’est la Vie Éternelle ? " La Bible nous le dit dans Actes 16 : 25-33, le geôlier, inquiet, demanda à Paul : "Que faut-il que je fasse pour être sauvé ?" Paul a répondu : " Crois au Seigneur Jésus-Christ, et tu seras sauvé…"
Il nous faut mettre toute notre confiance en Jésus-Christ, notre Seigneur et Sauveur personnel. Afin de croire véritablement, mettons toute notre foi, toute notre confiance en Christ, comptons sur Jésus qui est notre unique espérance pour le salut et la vie éternelle. Il s’agit là d’une disposition profonde du cœur ; jamais un être humain ne peut tromper Dieu en affichant les "signes extérieurs" de la foi, car Dieu sait absolument tout de nous. Il y a des gens qui pensent que, pour être sauvé, il suffit de savoir et connaître simplement les faits qui concernent Jésus-Christ, Sa mort, Son ensevelissement, et Sa résurrection. Mais il n’en est pas ainsi. Les prédicateurs disent qu’il s’agirait là d’un simple savoir cérébral et non d’une connaissance du cœur. Le Salut est accordé gratuitement, mais seulement à ceux qui ont une foi authentique en Jésus-Christ.

5) Dans Jean 1 : 1 et 14 nous voyons que Jésus-Christ est Dieu, égal à Dieu, présent avec Dieu depuis toujours, et qu’Il est véritablement le Créateur de l’Univers. Jésus est Dieu fait homme. Voilà pourquoi, Il s’est servi de ces deux titres au cours de Son ministère : Fils de Dieu, et Fils de l’homme. Pour naître de nouveau, il nous faut croire cette doctrine au sujet de Christ.
Le verset 14 est capital ; il enseigne que Jésus, qui est Dieu, s'est fait homme tout en étant Saint, sans péché. Cet enseignement-là fait la différence entre les disciples de Christ et ceux de l’Antichrist. Dans 1
Jean 4 : 1-3, nous apprenons que tous ceux qui nient la Venue de Jésus dans la chair ont l’esprit de l’Antichrist.

6) Ésaïe 53 : 6 annonce très exactement ce que Jésus a fait pour nous à la croix. "Le Seigneur (Dieu le Père) a mis sur Lui notre iniquité à tous". Rendons grâces à Dieu ! Seule la Sagesse, la Grâce, la Force du Dieu Tout-Puissant pouvait concevoir un plan de salut aussi miséricordieux ! La Nature de Dieu, sa Sainteté, est telle qu’il faut que le péché soit châtié avec justice. Mais Dieu a conçu un merveilleux plan par lequel son Fils Jésus, le Substitut innocent, a été châtié pour nous les pécheurs. Dans l’Ancien Testament, Dieu permettait que l’agneau soit sacrifié à la place du pécheur. Par la suite, ce fut Jésus qui devint le Sacrifice suprême, notre parfait Substitut, pour tous les péchés du monde. Le sacrifice de Jésus à la croix est absolument parfait ; il ne doit jamais être renouvelé, et il sauve entièrement ceux qui ont mis leur confiance à tout jamais en Jésus.
Nous êtres humains, pour naître de nouveau, il nous faut recevoir et comprendre ce principe du châtiment par substitution, et il nous faut y croire personnellement. Il nous faut également, pour naître de nouveau, croire que Jésus-Christ constitue pour nous le seul Substitut parfait pour le pardon de nos péchés.
Maintenant que nous comprenons ces vérités, et que nous mettons en elles notre foi afin de trouver la Vie, il nous faut aussi comprendre de quelle manière nous pouvons nous approprier ce Don gratuit qu’est la Vie éternelle. Considérons ceci : si quelqu'un nous offre un don gratuit, ce cadeau ne serait jamais nôtre à moins que nous acceptions de tendre notre main pour le recevoir de la nôtre. Alors, le Don de la vie éternelle en Jésus-Christ est donc là. Il nous faut chacun tendre la main et saisir ce Don gratuit, le recevoir de la main de Jésus-Christ.

À SUIVRE... 

Lire la suite

La Vie Éternelle

3 Janvier 2022 Publié dans #La Vie

La vie éternelle est l’une des plus grandes bénédictions qui nous appartiennent, si nous sommes de ceux qui ont cru au Fils de Dieu. Il s’agit non seulement du fait que nous serons épargnés du Jugement éternel, de la « seconde mort », et que nous passerons l’éternité dans la félicité de la présence de Dieu. La vie éternelle est une bénédiction présente.

La vie éternelle existait dans l’éternité passée. Jean dit dans sa première épître : « Nous vous annonçons la vie éternelle, qui "était" auprès du Père et qui nous a été manifestée » (1 Jean 1. 2). Nous connaissons l’usage que fait l’évangile de Jean de ce mot « "était" » : « Au commencement "était" la Parole ; et la Parole "était" auprès de Dieu ; et la Parole "était" Dieu » (Jean 1. 1). Sans aucun doute, il se réfère à l’éternité passée. 1 Jean 1. 2 montre donc que la vie éternelle « était auprès du Père » dans l’éternité passée.
La vie éternelle est la vie qui appartient au seul vrai Dieu. « Et c’est ici le témoignage : que Dieu nous a donné la vie éternelle, et cette vie est dans son Fils » (1 Jean 5. 11). Le Fils a toujours eu cette vie éternelle en Lui-même. Le Fils de Dieu était « auprès du Père » dans l’éternité passée, et par conséquent la vie éternelle était auprès du Père. Le Père possède cette même vie éternelle. « Le Père a la vie en lui-même » (Jean 5. 26).

Déjà dans l’éternité passée, « avant les temps des siècles », Dieu s’était proposé de communiquer la vie éternelle à d’autres. L’épître à Tite nous parle de « la vie éternelle que Dieu, qui ne peut mentir, a promise avant les temps des siècles » (Tite 1. 2). Nous disons l’éternité passée pour désigner le temps où il n’y avait rien d’autre que Dieu, où rien n’avait encore été créé.

La vie éternelle est l’une des plus précieuses bénédictions appartenant à tous ceux qui sont nés de nouveau par le Saint-Esprit, à tous les enfants de Dieu. Jésus donne une définition de la vie éternelle : « Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ » (Jean 17. 3)

En tant que Dieu, le Seigneur Jésus a toujours possédé la vie éternelle en Lui-même. En fait, Jésus est la vie éternelle. 1 Jean 5. 20 : « Lui est le Dieu véritable et la vie éternelle ». De plus, dans Jean 1. 4, il est dit : « En Lui (Jésus) était la vie ».

Dieu désire que nous passions l’éternité avec Lui dans sa gloire éternelle, pourtant Il nous laisse le choix. Dieu a fait tout le nécessaire pour que nous puissions vivre avec Lui pour toujours. Il n’y a pas de plus grand amour que l'Amour de Dieu manifesté pour nous. Dans son Amour infini, Dieu a envoyé son Fils Jésus-Christ dans ce monde pour nous sauver de tous nos péchés en mourant pour nous sur la croix et en ressuscitant. Si nous croyons en Jésus-Christ, si nous croyons qu’Il est mort en rançon pour nos péchés et qu'Il est ressuscité, nous avons l‘assurance de la vie éternelle avec Lui.

Nous qui sommes enfants de Dieu, la vie éternelle nous a été donné au moment de notre conversion, de la nouvelle naissance. « Nous avons été crucifiés avec Christ, ressuscités pour une vie nouvelle, introduits dans le Royaume du Christ, glorifiés et assis dans les cieux » (Galates 2. 20, Éphésiens 2. 5, Colossiens 1. 13).

Pour ceux qui sont enfants de Dieu, mourir est un gain. Mourir nous ouvre la porte de l'éternité pour vivre avec Dieu pour toujours dans son Royaume de gloire, dans le Paradis. Jésus dit : « Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? » (Jean 11. 25-26). Tous ceux qui sont nés de nouveau par le Saint-Esprit qui est venu vivre en eux, sont passés de la mort à la vie et ils vivront pour toujours durant l'éternité au Paradis. La vie éternelle dans l'éternité va consister à voir Dieu pleinement (1 Jean 3. 2), à entrer dans son Royaume de gloire et à jouir de la justice, la paix, la joie, l'amour infinis, par le Saint-Esprit.

Lire la suite

Le Chemin vers la Vie Éternelle

30 Octobre 2021 Publié dans #La Vie

Nous êtres humains, nous sommes nous déjà demandés quel est le chemin qui mène vers la vie éternelle ? Avons-nous déjà pensé à ce que nous deviendrons une fois notre vie sur terre terminée ?
En tant qu'enfants de Dieu, nous reconnaissons que nous avons péché contre le seul vrai Dieu trois fois Saint, « car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu » (Romains 3 : 23). « Nous savons tous que le salaire du péché, c'est la mort. Nous savons tous que nous devons en passer par là, en tant qu'humain. Mais nous savons aussi tous que le don gratuit de Dieu, c'est la Vie Éternelle en Jésus-Christ, notre Seigneur » (paraphrase de Romains 6 : 23).
« Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous » (Romains 5 : 8). Jésus a pris sur Lui la punition que nous méritons mais Il est ressuscité des morts trois jours plus tard. Et c'est justement en ressuscitant qu'Il a prouvé sa victoire sur le péché et sur la mort.
La grande miséricorde de Dieu nous a régénéré pour une espérance vivante par la résurrection de son Fils Jésus d'entre les morts. Notre salut en Jésus c'est non seulement la promesse d'être pardonnés, mais c'est aussi la promesse que nous avons reçu la vie éternelle et que nous vivrons avec Jésus dans le Ciel. N'oublions pas que « Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son fils unique afin que quiconque qui croit en lui ne périsse point mais qu'il ait la vie éternelle » (Jean 3 : 16)
Chaque être humain doit croire de tout son cœur et de toute son âme que Jésus-Christ s'est sacrifié pour Lui sur la croix et que Dieu l'a ressuscité des morts ! Nous devons avoir la foi en Jésus-Christ notre Seigneur et Sauveur ! C'est par la grâce de Dieu et la foi que nous sommes sauvés.
Accepter Jésus comme Seigneur et Sauveur est une décision personnelle, c'est une manière d'exprimer à Dieu notre foi en Lui et notre amour pour Lui. Plaçons notre confiance en Jésus-Christ pour notre Salut et montrons à Dieu notre amour pour Lui.
Oui, Jésus est l'unique, le seul et vrai chemin menant à la vie éternelle.

Lire la suite
1 2 3 4 5 > >>