Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Évangile est une puissance de Dieu pour le Salut de quiconque croit (Romains 1 : 16)

la vie

Naître de nouveau

3 Décembre 2020 Publié dans #La Vie

« En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu ... Il faut que vous naissiez de nouveau » (Jean 3, 3, 7).

Voilà le principe que Jésus-Christ, le Fils de Dieu, a présenté à Nicodème, un homme religieux sincère et de haute tenue morale de Son temps. Nous pouvons nous poser cette question : Que signifie « naître de nouveau » ?
La réponse est simple et claire : Dieu offre à chaque être humain qui met sa confiance en son Fils Jésus la vie spirituelle qui le rend apte à avoir une communion avec Lui, une relation vivante et personnelle avec Lui.
À notre naissance physique, il nous est donné une vie corporelle et naturelle qui nous permet de vivre et d'évoluer sur cette terre. Mais voici le Seigneur Jésus qui nous parle d'une autre sphère, du « Royaume de Dieu », lequel nous est décrit en Romains 14 : 17 par ces mots : « justice, paix et joie dans l'Esprit Saint ». Comment pouvons-nous y entrer ?
La réponse est de nouveau simple : par une naissance. Comme la vie corporelle nécessitait une naissance naturelle, de même la vie spirituelle réclame une naissance surnaturelle. Le don de cette vie spirituelle à un être humain, c'est la nouvelle naissance, comme la Bible l'exprime : « naître de nouveau ». Une autre version utilise ces mots : « naître d'en haut ». Cette nouvelle naissance s'oppose à la naissance corporelle qui est d'en bas, c'est-à-dire de cette terre. L'origine de la Nouvelle Naissance est Dieu, et sans elle, personne ne peut aller vivre dans la Gloire de Dieu au Paradis.
L'absolue nécessité de cette nouvelle naissance réside dans le fait que, par sa naissance naturelle, tout être humain hérite d'une nature pécheresse, appelée « la chair » ou encore « inimitié contre Dieu ». Cette nature coupable s'oppose à Dieu, elle nous rend incapables d'observer Ses commandements. Dieu ne peut donc trouver Son plaisir en nous, tels que nous sommes
(Romains 8. 7-8).
Le sens en est que l'être humain naturel ne peut rien faire pour aller à Dieu. Tous ses efforts pour parvenir à plaire à Dieu (des bonnes oeuvres, des prières, des intentions louables, des formes et des pratiques religieuses) n'ont absolument aucune valeur aux yeux de l'Éternel Dieu. Tout comme personne ne peut avoir la vie corporelle sans naître, de même personne ne peut vivre spirituellement dans le Royaume de Dieu sans être né de nouveau.

La question qui préoccupe bien des gens est celle-ci : Comment peut-on naître de nouveau ou comment peut-on s'approprier cette vie spirituelle ? La réponse nous est donnée par la Bible, la Parole de Dieu.
Jésus-Christ, le Fils de Dieu, s'est fait homme, Il est Saint. Il est venu sur cette terre pour donner la vie éternelle à ceux qui croient en Lui (Jean 10 : 11-12). Sur la croix de Golgotha, Jésus a porté tous nos péchés, et Il a subi, de la main de Dieu, le plein châtiment que nous méritions. Par Son œuvre et Sa mort expiatoires, notre Sauveur Jésus-Christ a accompli tout ce qui devait l'être pour notre rédemption. Le Seigneur Jésus est ensuite ressuscité, Il vit éternellement pour que tout pécheur qui met sa foi dans son œuvre accomplie à Golgotha et Le reçoit dans sa vie comme son Seigneur et Sauveur personnel, obtienne la vie éternelle comme un don de Dieu
(Jean 3 : 16 ; 5 : 24 ; Romains 6 : 23 ; 10 : 9-10).
Quand un être humain pécheur accepte et reçoit Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur de sa vie, Dieu le sanctifie et lui donne la vie spirituelle et éternelle ; en tant qu'enfant de Dieu, il a dès lors part à la nature divine. Par celle-ci, il peut penser, dire et faire les choses qui plaisent à Dieu. Pour obtenir cette nature divine, il faut la Nouvelle Naissance; c'est-à-dire « naître d'en haut ». La question que chaque être humain doit se poser très sincèrement est celle-ci : « Suis-je réellement né(e) de nouveau ?
»

Lire la suite

La certitude d'avoir la vie éternelle

15 Novembre 2020 Publié dans #La Vie

Je vous ai écrit ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu (1 Jean 5 : 13)

Dans la Bible, la vie éternelle n'est pas avant tout un bien à venir. Celui qui se repent de ses péchés devant Dieu, qui met sa confiance en Jésus, qui écoute la parole du Christ et qui comprend et accepte son oeuvre parfaite à la croix, a déjà maintenant la vie éternelle. Il est né de nouveau. La Bible assure qu'il ne viendra plus en jugement, et qu'il est déjà passé de la mort à la vie (Jean 5 : 24 ; 3 : 36).

Cette vie éternelle, saisie ici-bas, dont nous avons une preuve certaine par le Saint-Esprit qui vit en nous, par la paix qui a envahi nos coeurs, est destinée à nous accompagner pendant la durée de notre vie terrestre. Elle se poursuivra, nous en avons la ferme assurance, jusque dans le monde à venir - la vie éternelle en présence de Dieu et de son Fils, Jésus-Christ (Jean 4 : 14 ; 6 : 27 ; 12 : 25).

Quelles que soient les circonstances qui accompagneront ce passage de la vie terrestre, nous avons déjà la vie éternelle, nous avons dès à présent TOUT reçu en Jésus-Christ. Le pécheur qui se repent de ses péchés et qui met sa confiance en Jésus, devenu enfant de Dieu, est par la foi en possession de tous les bénéfices de sa conversion à Dieu, à Jésus-Christ : il est entré dans la famille de Dieu. Ce qu'il possède maintenant sera manifesté là-haut (1 Jean 3 : 1-2). L'assurance présente du salut est donc pour lui une source de joie et de paix quotidiennes.

Dieu ne repousse pas celui qui vient à Lui par la foi en son Fils Jésus-Christ. Pour chaque être humain qui place sa confiance en Jésus, l'assurance qui vient envahir son coeur est pour lui la PREUVE que Dieu existe, qu'Il l'a entendu et qu'Il prendra désormais soin de lui jusque dans la vie éternelle.

Lire la suite

Le don de la vie éternelle

20 Août 2020 Publié dans #La Vie, #Salut

Dieu nous offre le don de la vie éternelle en vertu du grand et parfait amour qu'il nous porte. Si nous essayons de l'acquérir en gagnant notre ciel par nos bonnes oeuvres, nous n'y n'arriverons jamais (Romains 3 : 23).
La courbe du mérite personnel ne fonctionne pas. Extérieurement, nous pouvons avoir l'air d'être honnêtes, mais intérieurement, nous avons tous un côté sombre qui sabote nos meilleures intentions
(Romains 7 : 21-25).
Mais dans tout cela, il y a une Bonne Nouvelle : celle de la Grâce de Dieu.
Car La Bible nous trace un chemin précis vers la vie éternelle. Tout d'abord, nous devons reconnaître que nous avons péché contre Dieu : « tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu » (Romains 3. 23). Nous avons tous fait des choses qui déplaisent à Dieu, donc nous méritons tous d'être punis. Puisqu'en fin de compte, tous nos péchés sont contre un Dieu éternel, cela implique un châtiment éternel. « En effet, le salaire du péché, c'est la mort, mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur » (Romains 6. 23).

Par contre, Jésus-Christ, le Fils éternel de Dieu, qui n'a point commis de péché (1 Pierre 2. 22), s'est fait homme (Jean 1. 1, 14) et est mort pour payer notre dette. « Mais voici comment Dieu prouve son amour envers nous : alors que nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous » (Romains 5. 8). Jésus-Christ est mort sur la croix (Jean 19. 31-42) pour prendre sur Lui la punition que nous méritions (2 Corinthiens 5. 21). Trois jours plus tard, Il est ressuscité d'entre les morts (1 Corinthiens 15. 1-4), prouvant Sa victoire sur le péché et sur la mort. « Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ ! Conformément à sa grande bonté, il nous a fait naître de nouveau à travers la résurrection de Jésus-Christ pour une espérance vivante. » (1 Pierre 1. 3).

Par la foi, nous devons changer d'attitude à l'égard de Christ, de sa personne, de son œuvre et du motif de cette dernière, pour être sauvés (Actes 3. 19). Si nous mettons notre foi en lui et croyons que sa mort a payé le prix de nos péchés, nous serons pardonnés et recevrons la promesse de la vie éternelle au ciel. « En effet, Dieu a tant aimé le monde qu'Il a donné Son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle. » (Jean 3.16) « Si tu reconnais publiquement de ta bouche que Jésus est le Seigneur et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité, tu seras sauvé. » (Romains 10. 9) La foi en l'œuvre que Christ a accomplie sur la croix est le seul chemin vers la vie éternelle ! « En effet, c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est pas par les œuvres, afin que personne ne puisse se vanter. » (Éphésiens 2.8-9).

En résumé, voici comment Dieu nous accorde le don du Salut ? "La conséquence du péché, c'est la mort" (Romains 6 : 23). Dieu s'est donc fait homme en la personne de Jésus Christ. Lorsque Jésus est mort sur la croix, il a expié tous nos péchés. En ressuscitant des morts, il a attesté la véracité de ses déclarations. Maintenant, Jésus offre la Vie Éternelle à chacun de nous qui croyons en Lui et qui L'avons reçu dans notre vie comme étant notre seul Seigneur et Sauveur.
Nous êtres humains, avons-nous chacun renoncé à l'idée désespérante de gagner notre Ciel. Nous le pouvons simplement en demandant à Jésus d'être notre Seigneur et Sauveur personnels. Jésus donne l'assurance de la vie éternelle à quiconque vient à Lui. C'est la merveilleuse nouvelle de la Bible.

Lire la suite

L'offre merveilleuse de Dieu

13 Août 2020 Publié dans #La Vie, #Salut

Il y a une offre merveilleuse qui peut répondre aux aspirations secrètes de tous les êtres humains.

Qui fait cette offre ? Cette offre, c’est Dieu qui l'a fait. Dieu nous a créés et il nous aime d'un Amour parfait plus que tout ce que nous pouvons imaginer. Dieu nous aime même si nous ne le méritons pas ! Dieu connaît notre état : Il sait que nous ne réussissons pas à trouver nous-mêmes notre vrai bonheur par quoi que ce soit. Alors écoutons ce que Dieu nous dit car Il veut nous donner une vie pleine de bonheur, de paix et de joie, dès maintenant sur la terre mais aussi pour l’éternité dans sa Gloire au Ciel : « En ceci a été manifesté l’amour de Dieu pour nous : c’est que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui. » (1 Jean 4. 9)

Oh, cela ne veut pas dire que notre vie sur la terre sera tous les jours facile, calme… Non, cela veut dire que malgré les circonstances parfois difficiles dans notre vie, nous pourrons toujours nous appuyer sur le seul vrai Dieu et sur ses promesses. Dieu sera toujours avec nous et nous donnera sa paix et sa joie. Jésus-Christ a dit : « Venez à moi, vous tous qui vous fatiguez et qui êtes chargés, et moi, je vous donnerai du repos... et vous trouverez le repos de vos âmes. » (Matthieu 11. 28-29)

C'est une offre merveilleuse ! « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque (toi, moi, n’importe qui) croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle. » (Jean 3. 16). Cette offre de la vie éternelle est pour toutes les êtres humains du monde qui veulent le recevoir et c'est pour toute la vie .
 
Comment recevoir cette offre ? Il n’y a rien à faire, rien à payer... Dieu a déjà pourvu à tout. Il faut simplement croire qu’il a envoyé son Fils unique sur la terre et que celui-ci a porté pour nous sur la croix nos nombreux égarements et nos péchés.

Dieu veut donner sa paix à chaque être humain, mais il faut que chaque être humain reconnaisse son état devant Lui : « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés. » (1 Jean 1. 9), « Si de ta bouche, tu reconnais Jésus comme Seigneur, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité d’entre les morts, tu seras sauvé. » (Romains 10. 9)

Il ne tient qu’à chaque être humain de saisir la vie éternelle et de recevoir dans son cœur la paix que Jésus offre. Que personne n'attende pour saisir cette offre gratuite de la vie éternelle.

Avoir des certitudes : Nous pouvons connaître avec certitude que nous passerons l’éternité avec Dieu ! C’est ce que la Bible fait savoir très clairement. "Je vous ai écrit ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu" (Jean 5 : 13).

Pensez à la merveilleuse provision que Dieu nous a accordé. "Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle" (Jean 3 : 16).
La vie éternelle est offerte à quiconque choisit de croire en Jésus-Christ. La vie éternelle est une vie qui n’a pas de fin. Même la mort n’a aucun effet sur ceux qui la possèdent. Bien que le corps puisse cesser de fonctionner, l’être intérieur, l’âme, continue de vivre pour toujours.

Le don de la vie Éternelle :
Évaluez les versets suivants et constatez le coût de la vie éternelle :
"Car le salaire du péché, c'est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur" (Romains 6 : 23).
La principale caractéristique d’un don, c’est qu’il est offert gratuitement. Le donateur l’offre tandis que le bénéficiaire n’a qu’à le recevoir.
"Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie" (Éphésiens 2 : 8-9).
La personne qui est sauvée est délivrée du péché et de la séparation d’avec Dieu. Avoir la vie éternelle, c’est être sauvé.
Beaucoup de personnes croient que la vie éternelle est quelque chose qu’elles puissent obtenir en faisant du bien ou en allant fréquemment à l’église. En réalité, c’est un don que Dieu accorde à ceux qui croient en son Fils Jésus.

La clef pour recevoir la vie éternelle :
Jésus a explicité les actions que l’on doit prendre pour hériter de la vie éternelle. "En vérité, en vérité, je vous le dis, Celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. (Jean 5 : 24).
Écouter et Croire sont les activités clefs requises pour obtenir la vie éternelle. Vous pouvez « écouter » soit une personne qui vous parle, ou alors en lisant les paroles dites par quelqu’un d'autre. Croire c’est avoir confiance en celui qui promet.
Les mêmes vérités sont communiquées dans l’unique invitation émise par Jésus-Christ dans le livre d’Apocalypse. "Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte,  j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. (Apocalypse 3 : 20).

Lire la suite

En Jésus nous avons le Salut, la vie et le pardon

9 Juin 2020 Publié dans #Salut, #La Vie, #Pardon des péchés

Le salut en Jésus est gratuit :

"Car il n’y a point de distinction, puisque tous ont péché, et sont privés de la gloire de Dieu, Et qu’ils sont justifiés gratuitement par sa grâce, par la rédemption qui est en Jésus-Christ, Que Dieu avait destiné à être une victime propitiatoire; par la foi, en son sang, afin de manifester sa justice par le pardon des péchés commis auparavant, pendant les jours de la patience de Dieu; Afin, dis-je, de faire paraître sa justice dans ce temps-ci, afin d’être reconnu juste, et comme justifiant celui qui a la foi en Jésus" (Romains 3. 23-26).

Le péché est le plus grand drame de l’humanité. Souvenons que pour un seul péché, Adam a perdu son droit d'habitation dans le jardin d’Éden. Jusqu'à présent, Dieu ne change pas : à cause de nos péchés, nous sommes privés de la gloire de Dieu. Heureusement, Jésus-Christ est venu non seulement pour faire des miracles et nous annoncer la Bonne Nouvelle, mais surtout pour nous racheter de nos péchés au prix de son précieux sang répandu sur la croix : « Sans effusion de sang, il n’y a pas de pardon ! » (Hébreux 9. 22). Pourquoi Jésus, le Fils de Dieu, a-t-Il quitté son Ciel de gloire pour venir sur la terre ? Son but final était de nous justifier gratuitement. Et parce que nous sommes lavés par son sang et déclarés justes par son sacrifice, nous avons droit à la Vie Éternelle ! Quelles actions de grâces, quels remerciements mérite notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ !

Le drame de notre humanité, c’est de ne pas accepter un Salut si glorieux qui nous est offert gratuitement ! Si un commerçant mettait sur sa vitrine : « Aujourd’hui, tout est gratuit ! » Les gens accourraient de partout et feraient la queue pendant des heures pour profiter de cette aubaine. C'est pourquoi, nous voulons le crier avec force : « Le salut que Jésus offre, la vie éternelle et le pardon de nos péchés, c’est GRATUIT pour tous ! Croyez-le et croyez en Jésus ! » Le péché qui conduira les âmes en Enfer, c’est précisément le refus de ce salut si merveilleux et gratuit, payé par Jésus-Christ pour nous !

Remercions donc sans cesse le Seigneur Jésus-Christ pour ce salut gratuit et louons-Le chaque jour de notre vie, car c’est LUI qui a payé notre place au Ciel !

Jésus a donné sa vie pour nous

La grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu le Père, et de notre Seigneur Jésus-Christ, Qui s’est donné lui-même pour nos péchés, afin de nous retirer de ce siècle corrompu, selon la volonté de Dieu notre Père, Auquel soit gloire aux siècles des siècles! Amen. (Galates 1. 3-5).

« Jésus s’est donné lui-même pour nos péchés, afin de nous arracher au présent siècle mauvais » (Galates 1. 4).

La crucifixion de Jésus n’a pas été décidée par les êtres humains, mais c’est un acte volontaire de notre Sauveur Jésus. Comme tous les pécheurs, nous étions en route pour l’Enfer, et par sa mort sur la croix, Jésus nous a arrachés à cette terrible destinée qu’était la nôtre. Quelle reconnaissance infini nous Lui devons !

« Personne ne m’ôte la vie, mais je la donne de moi-même ! » (Jean 10. 18).

La mort de Jésus est un acte personnel et volontaire. Notre salut est aussi un acte volontaire et personnel. À nous de donner notre vie au Seigneur Jésus et de la donner entièrement pour son service et pour sauver d’autres âmes !

 « Nous avons connu l’amour, en ce que Jésus a donné sa vie pour nous ; nous aussi, nous devons donner notre vie pour nos frères. » (1 Jean 3. 16).

En acceptant le parfait Salut qui ne se trouve qu'en Jésus, nous devenons ses disciples, donc ses imitateurs. Notre désir doit être d’amener les autres au Seigneur Jésus : notre famille, nos amis et ainsi que la foule qui nous entoure. Nous devons donner notre vie pour nos frères et soeurs, c’est-à-dire notre temps pour prier pour eux, pour témoigner. Nous devons offrir notre amour et montrer autour de nous que nous sommes différents de ce monde égoïste et méchant. Si nous « donnons notre vie pour nos frères », nous aurons la joie de les voir s’approcher et se donner au Seigneur Jésus pour être sauvés. Que Dieu nous aide donc à entrer dans cette phase où nous donnons notre vie, après avoir reçu de Jésus la vie éternelle !

Un pardon acquis :

La Parole de  Dieu enseigne que c’est le sang de Jésus-Christ qui purifie quiconque s’approche de Lui de tout péché (1 Jean 1. 7). Nous voyons également écrit dans les Écritures que notre vie est cachée en Christ (Colossiens 3. 3). Dieu le Père dans Sa bonté nous a fait don de la foi (Éphésiens 2. 3) en sorte que nous pouvons placer notre confiance en Jésus-Christ, qui a été fait pour nous sagesse, justice, sanctification et rédemption (1 Corinthiens 1. 30), et ainsi nous revêtir de Lui (Romains 14. 13).

Ainsi, pour ceux qui sont en Jésus-Christ, il n’y a plus aucune condamnation à venir (Romains 8. 1) car Jésus-Christ a payé pour nous le prix de notre désobéissance (1 Jean 4. 10). En effet, Il s’est donné Lui, le Juste (1 Jean 2. 1), pour nous, des impies (Romains 5. 6). Ainsi donc, tous nos péchés passés, présents et à venir, nous sont remis si nous gardons le témoignage de Jésus-Christ et persévérons dans Son Alliance qu’Il a scellé par Son propre sang (Matthieu 26. 28).

Toutefois, cela ne signifie bien sûr pas que nous devons pécher volontairement et ainsi transformer la grâce de Dieu en dissolution (Jude 1. 4) car il est écrit que quiconque est né de Dieu ne peut demeurer dans le péché (1 Jean 3. 9) mais qu’au contraire il cherche à se purifier (1 Jean 3. 3). Cependant, tant que nous restons dans cette enveloppe charnelle nous serons en proie aux faiblesses de notre vieille nature déchue. En effet, nous est-il dit que la chair et l’Esprit ont des désirs contraires, le combat entre notre vieille nature corrompue et la nouvelle nature régénérée est donc constant (Galates 5. 17). Par ailleurs, il est également écrit que si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n’est pas en nous (1 Jean 1. 8).

Cependant, nous ne sommes pas laissés sans secours dans cette lutte, il est écrit que le Seigneur Jésus-Christ, notre Avocat, est assis à la droite de Dieu et qu’Il intercède en notre faveur (Romains 8. 34) mais également qu’il nous est toujours possible de venir au Seigneur pour confesser nos péchés et obtenir un plein pardon, car Il est Fidèle et Juste pour nous l’accorder (1 Jean 1:9). Béni soit donc le Seigneur Dieu pour Sa justice de laquelle Il nous revêt en Jésus-Christ son Fils.

Puisse-t-Il, dans Sa grâce, disposer nos cœurs à nous appuyer uniquement et entièrement sur Sa justice divine afin qu’indépendamment que nous nous trouvions dans une situation de victoire ou de défaite nous puissions tourner nos regards vers Jésus-Christ notre Sauveur afin d’obtenir de Sa part ce dont nous avons besoin nous permettant ainsi de demeurer dans Sa Paix qu’Il a promis de nous laisser (Jean 14. 27) ! Gloire à Dieu !

Lire la suite

La Nouvelle Naissance

25 Mai 2020 Publié dans #Salut, #La Vie

LA NOUVELLE NAISSANCE :
Les prophètes avaient déjà parlé de la transformation radicale de l’être humain appelée nouvelle naissance par la suite
(Jérémie 31 : 31-35 ; Ézéchiel 11 : 19-20 ; Ézéchiel 36 : 25-26). Jésus-Christ parla clairement de la nouvelle naissance à Nicodème (Jean 3 : 1-6) qui ignorait ce que c’était. On ne peut pas parler de la nouvelle naissance sans parler aussi de l’ancienne naissance.

- IL Y A DEUX NAISSANCES :
La première naissance est charnelle ou adamique, la deuxième naissance est spirituelle. Dans
Genèse 2 : 7-15, la Bible nous raconte comment l’être humain a été crée. Il était parfait. L’être humain dominait sur toutes choses et pouvait communiquer avec Dieu à tout moment jusqu’au jour ou le péché a fait irruption (Genèse 3). Dans Romains 5 : 12, nous voyons que le péché et la mort (physique et spirituelle) sont entrés par Adam dans le monde. La mort spirituelle est la séparation d’avec Dieu et l’être humain possède un esprit (Job 32 : 8). Normalement, l’être humain avec son esprit pouvait rentrer en communication avec Dieu son Créateur, mais le péché a détruit cette communication. L’être humain est composé de trois parties bien distinctes : l’esprit, l’âme et le corps physique (1 Thessaloniciens 5 : 23). Esprit = conscience, intellect et subconscient ; Âme = volonté, sentiment, émotion ; Corps = chair et sang.
La naissance ancienne ou adamique a été et est corrompue
(1 Corinthiens 15 : 50 ; Romains 5 : 14 ; Romains 3 : 23). Dieu aime les êtres humains d’un Amour incommensurable (Jean 3 : 16). C’est pour cela qu’après la chute d’Adam, Dieu va nous donner une solution (Genèse 3 : 15).
La solution de Dieu, c'est de nous faire naître de nouveau, c'est la Nouvelle Naissance. Pour cela, Dieu nous
envoie la Parole vivante, qui est Jésus. « Mais à tous ceux qui ont reçu la Parole c’est à dire Jésus-Christ, il leur a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu. Lesquels sont nés ni de la volonté de la chair, ni du sang et ni de l’homme mais de Dieu » (Jean 1 : 12-13). Pour naître de nouveau et avoir la Vie Éternelle, il faut obligatoirement recevoir et accepter dans sa vie Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur (1 Jean 5 : 11-13 ; Actes 4 : 12). Il est important de préciser que l’on ne naît pas enfant de Dieu mais qu’on le devient. Pour devenir enfant de Dieu, il faut « un pouvoir » que seul Jésus-Christ peut donner. La Nouvelle Naissance est donc une affaire personnelle.

- QU’EST-CE QUE LA NOUVELLE NAISSANCE ? 2 Corinthiens 5 : 17 ; Galates 6 : 15
Naître de nouveau, c’est être une nouvelle créature ou création, une nouvelle personne (1 Jean 3 : 14 ; Éphésiens 2 :1-8). La Nouvelle Naissance est le passage de la mort à la vie, la communication de la vie à des êtres humains qui étaient morts dans leurs offenses et dans leurs péchés. Le baptême d’eau n’est pas la Nouvelle Naissance comme beaucoup le pensent. La Nouvelle Naissance et le baptême d’eau ne sont pas des synonymes. Nous en voyons la preuve dans Actes 8 :13, Simon le magicien était baptisé et ne quittait plus Philippe, mais Pierre dit dans Actes 8 : 20-23 : « Simon était sous un fiel amer et dans les liens de l’iniquité » (ce qui veut dire qu’il ne pouvait être né de nouveau) et dans Luc 23 : 43, le voleur malfaiteur fut sauvé sur la croix même sans qu’il soit baptisé dans l’eau. .

- LES AGENTS ET INSTRUMENTS PAR LESQUELS S'OPÈRE L’ŒUVRE DE LA NOUVELLE NAISSANCE (1 Pierre 1 : 23 ; Jacques 1 : 18 ; Tite 3)
Dans ces passages, nous voyons que la Nouvelle Naissance s’opère par la Parole de Dieu et par l’Esprit de Dieu. Oui, nous naissons de nouveau grâce à la Parole de Dieu et grâce à son Esprit (Jean 3 : 3-5). L’eau symbolise la Parole de Dieu (Ézéchiel 36 : 25-26 ; Jean 17 : 17 ; Éphésiens 5 : 25-26). La naissance d’Esprit, c’est l’action du Saint-Esprit dans la vie d’une personne (Romains 8 : 14 ; Galates 5 : 16-25).
La Nouvelle Naissance est donc :
- le renouvellement de l’intelligence, des sentiments et des intentions
(Romains 12 : 2).
- la communication d’une nouvelle nature, la nature même de Dieu à celui qui naît de nouveau
(2 Corinthiens 5 : 17).
L’être humain naturel ou non régénéré est aveugle quant à la vérité et aux « choses de l’Esprit »
(1 Corinthiens 2 : 11). Il est corrompu (Galates 5 : 19-21) et perverti dans sa volonté (Romains 8 : 7). Telle est la condition de tout être humain non régénéré. À travers la Nouvelle Naissance, Dieu nous communique sa propre nature, sage et sainte (Colossiens 3 : 10). Les choses mauvaises et vieilles sont passées et voici toutes choses sont devenus nouvelles (2 Corinthiens 5 : 17).

- LES RÉSULTATS DE LA NOUVELLE NAISSANCE :
1) L’être humain, né de nouveau, est le temple du Saint-Esprit
(1 Corinthiens 3 :16, 6 : 19).
2) L’être humain, né de nouveau, ne vit plus selon la chair, mais selon l’Esprit
(Romains 8 : 9 ; Galates 5 : 16-17).
Quoique l’être humain né de nouveau ne soit plus dans la chair, la chair est cependant encore en lui. La chair est là mais nous ne sommes plus sous sa domination, elle est vaincue
(Romains 8 : 12-13).
3) Un être humain qui vient de naître de nouveau ne manifeste pas immédiatement la nature de Dieu et sa perfection. Il a le germe en lui-même, il commence par être un tout petit enfant et doit grandir spirituellement.
(1 Pierre 2 : 2 ; Éphésiens 4 : 13-15 ; Colossiens 3 : 10).
4) L’être humain né de nouveau ne pratique plus le péché
(1 Jean 3 : 9). Celui qui est né de Dieu ne peut plus vivre volontairement dans le péché. La nouvelle nature qui lui a été communiquée est la régénération, qui lui rend impossible la pratique continuelle du péché (1 Jean 2 : 29). L’être humain né de nouveau aime ses frères et sœurs en Christ.

Lire la suite

La Vie Eternelle et le Paradis

6 Mai 2020 Publié dans #La Vie, #Paradis

La vie éternelle est une promesse essentielle de la nouvelle alliance. L’avenir du croyant en Jésus repose sur cette espérance de la vie éternelle.
La vie éternelle n’est pas la simple perspective de continuer à vivre au-delà de la mort. Ce n’est pas non plus un prolongement de notre existence. On pourrait définir l’éternité comme ce qui existe de tout temps, aussi bien autrefois que maintenant, sans être détruit. C’est ce qui n’a ni commencement ni fin. Il ne faut pas confondre l’éternité avec l’immortalité.
Cette définition de l’éternité, la rend d’autant plus difficile à croire. Comment parler d’éternité, si elle commence à partir d’un moment de notre vie ? Nous avons beaucoup de mal à croire à l’éternité, pourtant c’est Dieu Lui-même qui a mis dans le cœur de l’homme la pensée de l'éternité
(Ecclésiaste 3. 11). L’éternité est un concept qui nous dépasse et que nous avons du mal à assimiler, mais c’est surtout une réalité que nous ne soupçonnons même pas.

Jésus-Christ est la Vie Éternelle :
"Car la vie a été manifestée, et nous l'avons vue et nous lui rendons témoignage, et nous vous annonçons la vie éternelle, qui était auprès du Père et qui nous a été manifestée" (1 Jean 1. 1).
Dans ce texte nous comprenons que la vie éternelle était auprès du Père, et qu’elle a été manifestée. Le Seigneur Jésus a la vie éternelle « en Lui-même », d’après 1 Jean 5. 11 : "Et voici ce témoignage, c'est que Dieu nous a donné la vie éternelle, et que cette vie est dans son Fils".
La vie éternelle que Dieu nous propose, c’est la vie de son Fils Jésus qui était auprès de lui depuis le commencement. Jean personnifie la vie en disant que lui et les apôtres l’ont vue, et lui ont rendu témoignage. Rappelez-vous les paroles de l’apôtre Jean qui déclare : « Au commencement "était" la Parole, et la Parole "était" auprès de Dieu, et la Parole "était" Dieu » (Jean 1. 1).
La vie éternelle n’est pas une nouvelle vie, mais c’est la vie qui était déjà auprès du Père dans l’éternité passée.
De son vivant, Jésus a manifesté la vie éternelle, il n’a rendue visible, afin que nous en ayons un échantillon. Nous comprenons alors que Dieu ne se contente pas de nous proposer une vie sans fin dans sa présence, mais Il nous offre la possibilité de jouir de la vie même de son Fils Jésus.

La Vie Éternelle est une relation :

« Père la vie éternelle c'est qu'ils te connaissent toi le seul vrai Dieu et ton Fils que tu as envoyé » (Jean 17. 3). Jésus ici nous révèle que la vie éternelle, c'est de Le connaître.
« Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l'annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ » (1 Jean 1. 3).
Connaitre le Christ va au-delà d’une simple vie d’église ou même d'une connaissance parfaite du texte biblique.
La théologie nous apprend beaucoup de choses sur Dieu, c’est une science importante, mais qui se limite à nous donner des informations sur la divinité. Tandis que dans une relation intime et personnelle, il est possible de vivre une expérience personnelle avec Dieu.
La vie éternelle c’est cette rencontre avec Dieu à travers Celui qu’Il a envoyé, c’est une communion intime avec Lui. La vie éternelle ne se reçoit pas par la simple adhésion à une confession de foi.

Les bénéfices de la Vie Éternelle :

A travers la Vie Éternelle, Dieu nous communique son ADN, son identité. Il y a des souvenirs dans cette vie, c’est pourquoi Dieu ne s’est pas contenté de prolonger la nôtre. Pour avoir accès à ses souvenirs, il a fallu que Dieu nous attribut sa vie, avec tous les événements qui y sont rattachés.
Mais la vie éternelle est également présente. Nous sommes appelé à vivre la vie de Dieu qui a été déversée en nous par l’intermédiaire de Jésus. La vie éternelle commence maintenant, du moment où nous avons rencontré et cru en Jésus Celui que Dieu a envoyé.
Avoir la vie éternelle ne se limite pas à une simple possession, c’est une grâce de Dieu dont les répercutions se feront ressentir jusque dans l’éternité à venir. Quand nous serons avec le Seigneur, rien ne viendra nous perturber. Nous pourrons continuer à vivre pleinement notre vie en Christ.

LE PARADIS, LE CIEL :

Le Ciel, dont l’emplacement n’est pas révélé, est la demeure de Dieu. Jésus a promis d’y préparer une place à tous les chrétiens authentiques, c'est à dire les enfants de Dieu (Jean 14. 2). Le Ciel est désormais aussi la destination des saints de l’Ancien Testament, qui sont morts en ayant foi dans la promesse de Dieu qu’Il enverrait un Rédempteur (Éphésiens 4. 8). tous ceux qui croient en Christ ne périront pas, mais auront la vie éternelle (Jean 3. 16).

L’Apôtre Jean eut le privilège de voir et de raconter sa vision de la cité céleste (Apocalypse 21. 10-27). Il a témoigné de ce que la Cité Céleste (la Nouvelle Jérusalem) était rempli de la « gloire de Dieu » (Apocalypse 21. 11), c’est-à-dire de sa présence. Puisqu’il n’y a pas de nuit au Ciel et que le Seigneur Lui-même est sa lumière, le soleil et la lune n’y sont plus nécessaires (Apocalypse 22. 5).

La cité céleste est pleine de pierres précieuses brillantes et de jaspe transparent comme du cristal. Les cieux ont douze portes (Apocalypse 21. 12) et douze fondements (Apocalypse 21. 14). Le paradis du jardin d’Éden est restauré : le fleuve de l’eau de la vie y coule librement et l’arbre de vie y est de nouveau accessible, produisant des fruits chaque mois et ses feuilles « servant à la guérison des nations » (Apocalypse 22. 1-2). Malgré toute l’éloquence avec laquelle Jean décrit le Ciel, la réalité de ce dernier dépasse tout ce que l’être humain peut décrire à l’aide de son intellect fini (1 Corinthiens 2. 9).

Le Ciel est le lieu où : il n’y aura plus de larmes, plus de douleur, plus de tristesse (Apocalypse 21. 4) et plus de séparation, car la mort sera vaincue (Apocalypse 20. 6). La meilleure chose au Ciel sera la présence de notre Sauveur et Seigneur (1 Jean 3. 2). Nous serons face à face avec l’Agneau de Dieu qui nous a tant aimés et qui s’est sacrifié pour que nous puissions jouir de sa présence au Ciel pour toute l’éternité. AMEN !!!

Lire la suite

Jésus-Christ est Vivant, Il nous donne sa Vie

12 Avril 2020 Publié dans #Résurrection, #La Vie

"Pourquoi cherchez–vous parmi les morts celui qui est vivant ? Il n’est point ici, mais il est ressuscité. Souvenez–vous de quelle manière il vous a parlé, lorsqu’il était encore en Galilée, et qu’il disait : Il faut que le Fils de l’homme soit livré entre les mains des pécheurs, qu’il soit crucifié, et qu’il ressuscite le troisième jour. Et elles se ressouvinrent des paroles de Jésus." (Luc 24 : 5-8)
Jésus-Christ est vivant, il est mort à la croix du calvaire pour nos fautes, pour nos péchés, mais la mort n'a pas pu le retenir. "Dieu l’a ressuscité, en le délivrant des liens de la mort, parce qu’il n’était pas possible qu’il fût retenu par elle." (Actes 2 : 24)

Oui, Jésus est vivant et Il veut donner sa vie à chaque être humain, cette vie qui dure éternellement, c'est à dire la vie éternelle.

"Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle." (Jean 3 : 16)

"Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui." (Jean 3 : 36)

"C’est une parole certaine et entièrement digne d’être reçue, que Jésus–Christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs" (1 Timothée 1 : 15)
"Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus–Christ." (Jean 17 : 3)

Jésus est la source de la vie, Jésus est la Vie, venons à Lui. "Jésus, se tenant debout, s’écria : Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de lui" (Jean 7 : 37)

Jésus veut sauver chaque être humain de ses péchés et lui donner la vie éternelle. Pour cela, Jésus veut entrer en contact avec chaque être humain, il veut que nous le connaissions personnellement, ouvrons-lui notre cœur et il le remplira d'amour. Jésus dit : "Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi." (Apocalypse 3 : 20)

Nous devons comprendre que à cause du péché, nous avons été séparés de Dieu et ne sommes pas dignes de son Royaume (Romains 3. 23). Mais Dieu a conçu un plan de rédemption. Il a envoyé son Fils unique dans ce monde afin qu’il paye la prix de nos péchés. Lui qui n’a point connu le péché, était Dieu fait chair. Grâce à son sacrifice, nous avons été justifiés. La Bible nous dit clairement que ce n’est que par le Christ que nous pouvons venir au Père. Jésus lui dit : "Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi" (Jean 14. 6).
Grâce à la résurrection de Christ, nous avons le même pouvoir que Dieu a utilisé pour sortir Jésus du tombeau, afin de vivre la vie chrétienne. Il nous est difficile de vivre la vie chrétienne par nos propres efforts. Mais si nous dépendons de Dieu, il nous donnera la force nécessaire. En Christ, nous devenons des créatures nouvelles. Cela est possible lorsque le Dieu Tout-Puissant vient vivre en nous et nous remplit de la puissance de la résurrection.

Nous n’avons plus à craindre l’avenir. "Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu’il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts" (1 Thessaloniciens 4. 14).
Non seulement la résurrection de Christ influence notre passé et notre présent, mais c’est la garantie de notre avenir éternel. En tant qu'enfants de Dieu, nous n’avons plus à craindre la mort, parce que nous avons l’espérance qu’un jour nous serons avec Dieu pour toujours. Lorsque nous nous repentons, plaçons notre confiance en Jésus, et lui demandons de nous sauver et de venir vivre dans nos vies, nous recevons le don de la vie éternelle et la certitude d’entrer au ciel.

Lire la suite

Jésus-Christ est toute notre vie

14 Mars 2020 Publié dans #La Vie

Une foi chrétienne authentique ne peut pas être juste un « plus » dans notre vie ; c'est toute notre vie entière ! Jésus-Christ est la sève vivante assurant notre enracinement et notre construction en Lui (Colossiens 2. 7). Notre union au Christ se vit par le combat de la foi, sans oublier l'importance de la reconnaissance !

L'appartenance à Jésus-Christ, symbolisé par le baptême (Colossiens 2. 12) signifie la mort à l'ancienne manière de vivre, et la naissance à la nouvelle vie en Jésus. « Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici toutes choses sont devenues nouvelles » (2 Corinthiens 5. 17).

Sur la croix, ce qui nous séparait de Dieu a été complétement anéanti (Colossiens 2. 15) : Jésus-Christ, en qui habite toute la plénitude de Dieu, est Celui qui l'a accompli pour nous.

Les puissances du mal depuis la chute tenaient l'humanité captive. Mais elles sont vaincues pour toujours par le triomphe de la résurrection de Jésus-Christ .

C'est ainsi que l'apôtre Paul peut dire : En Christ, « Toutes choses sont devenues nouvelles » (2 Corinthiens 5. 17). Cela découle de la foi chrétienne. L'union au Christ crucifié et ressuscité, c'est aussi l'accès « aux biens du Royaume de lumière »

L'apôtre Paul insiste sur les conséquences pratiques de ce renversement total de notre existence. Puisque nous avons tout pleinement en Christ (Colossiens 2. 10a), nous ne sommes plus redevables de toutes les pratiques et de tous les préceptes humains prétendant mener à Dieu. Compter dessus, c'est de l'orgueil (Colossiens 2. 18). Il faut de l'humilité pour accepter que tout est en Jésus-Christ, et que « nous ne pouvons rien faire sans Lui » (Jean 15. 5).

Attachons-nous donc avec amour à Jésus-Christ qui nous a donné la Vie Éternelle et aux trésors cachés en Lui. Que nos vies en soient réellement transformées. Et soyons reconnaissants pour tous ses bienfaits !

Lire la suite

La Nouvelle Naissance

14 Février 2020 Publié dans #La Vie

"Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit." (Jean 3 : 6) Notre "première naissance" est une naissance de la chair, ou selon la chair. Il s’agit de la naissance de tout être humain sur cette terre. Il naît "DANS la chair" et "DE la chair." Il hérite, par sa naissance terrestre, du péché originel de ses premiers parents. Il est donc, par nature, un pécheur coupé de Dieu. Cette nature de péché, dont il a hérité par sa naissance charnelle, le poussera plus tard, en grandissant, à commettre toutes sortes de péchés. La conséquence du péché, c’est la mort. Cet être humain qui est né dans la chair naît donc dans la mort, et pour mourir.

Dieu, qui est la Vie et la Vie éternelle, veut sauver l'être humain qu’Il a créé. Ainsi, pour chaque être humain qui se repent de ses péchés et qui met toute sa confance en Jésus, Dieu le fait sortir de la mort éternelle qu'il méritait, le fait pénétrer dans Sa Vie, et fait pénétrer Sa Vie en lui. Dieu accompli tout celà à travers le Saint-Esprit qui vient marquer de son sceau quiconque croit et place sa confiance en Jésus. C'est celà la Nouvelle Naissance.

En quelque sorte, la mort éternelle, ce n’est pas l’absence de vie, mais c’est une vie sans Dieu, qui aboutit à la perdition éternelle, à une éternité sans Dieu en Enfer. Annoncer la Bonne Nouvelle du Salut en Jésus-Christ, c’est proclamer que Dieu a envoyé Jésus-Christ Son Fils Unique dans une chair semblable à la nôtre, mais sans péché, afin d’accomplir l’expiation de nos péchés. Jésus a pris dans son corps, sur le bois de la croix, tous les péchés de l’humanité, depuis le premier homme jusqu’au dernier, et Il a reçu la condamnation qui nous revenait à tous, c’est-à-dire la mort. Dans Sa mort, le Seigneur Jésus a emporté la mort qui pesait sur toute l’humanité. Il a "ôté le voile" qui recouvrait tous les êtres humains, et Il a anéanti la mort pour toujours. Maintenant pour tous ceux qui sont venus à Jésus par la foi, la Justice de Dieu a ainsi été satisfaite, et le Seigneur Jésus a accompli pour eux une nouvelle création spirituelle en leur donnant la Nouvelle Naissance, l’ancienne création étant abolie par Sa mort sur la croix et Sa résurrection. Le prophète Esaïe a magnifiquement annoncé ce grand Salut qui devait nous être donné en Jésus-Christ (Lire Esaïe 25 : 6-9). Ce grand Salut nous est donné par grâce. Il n’est accessible que par la foi en Jésus-Christ. Tous ceux qui croient et se confient en la Personne et en l’Oeuvre parfaite du Seigneur Jésus reçoivent le pardon de tous leurs péchés. Mais ils reçoivent un don encore plus précieux que le pardon de leurs péchés ! ILS RECOIVENT EN UN INSTANT LA NOUVELLE NAISSANCE !

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 > >>