Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Évangile est une puissance de Dieu pour le Salut de quiconque croit (Romains 1 : 16)

la vie

La Vie Éternelle

3 Janvier 2022 Publié dans #La Vie

La vie éternelle est l’une des plus grandes bénédictions qui nous appartiennent, si nous sommes de ceux qui ont cru au Fils de Dieu. Il s’agit non seulement du fait que nous serons épargnés du Jugement éternel, de la « seconde mort », et que nous passerons l’éternité dans la félicité de la présence de Dieu. La vie éternelle est une bénédiction présente.

La vie éternelle existait dans l’éternité passée. Jean dit dans sa première épître : « Nous vous annonçons la vie éternelle, qui "était" auprès du Père et qui nous a été manifestée » (1 Jean 1. 2). Nous connaissons l’usage que fait l’évangile de Jean de ce mot « "était" » : « Au commencement "était" la Parole ; et la Parole "était" auprès de Dieu ; et la Parole "était" Dieu » (Jean 1. 1). Sans aucun doute, il se réfère à l’éternité passée. 1 Jean 1. 2 montre donc que la vie éternelle « était auprès du Père » dans l’éternité passée.
La vie éternelle est la vie qui appartient au seul vrai Dieu. « Et c’est ici le témoignage : que Dieu nous a donné la vie éternelle, et cette vie est dans son Fils » (1 Jean 5. 11). Le Fils a toujours eu cette vie éternelle en Lui-même. Le Fils de Dieu était « auprès du Père » dans l’éternité passée, et par conséquent la vie éternelle était auprès du Père. Le Père possède cette même vie éternelle. « Le Père a la vie en lui-même » (Jean 5. 26).

Déjà dans l’éternité passée, « avant les temps des siècles », Dieu s’était proposé de communiquer la vie éternelle à d’autres. L’épître à Tite nous parle de « la vie éternelle que Dieu, qui ne peut mentir, a promise avant les temps des siècles » (Tite 1. 2). Nous disons l’éternité passée pour désigner le temps où il n’y avait rien d’autre que Dieu, où rien n’avait encore été créé.

La vie éternelle est l’une des plus précieuses bénédictions appartenant à tous ceux qui sont nés de nouveau par le Saint-Esprit, à tous les enfants de Dieu. Jésus donne une définition de la vie éternelle : « Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ » (Jean 17. 3)

En tant que Dieu, le Seigneur Jésus a toujours possédé la vie éternelle en Lui-même. En fait, Jésus est la vie éternelle. 1 Jean 5. 20 : « Lui est le Dieu véritable et la vie éternelle ». De plus, dans Jean 1. 4, il est dit : « En Lui (Jésus) était la vie ».

Dieu désire que nous passions l’éternité avec Lui dans sa gloire éternelle, pourtant Il nous laisse le choix. Dieu a fait tout le nécessaire pour que nous puissions vivre avec Lui pour toujours. Il n’y a pas de plus grand amour que l'Amour de Dieu manifesté pour nous. Dans son Amour infini, Dieu a envoyé son Fils Jésus-Christ dans ce monde pour nous sauver de tous nos péchés en mourant pour nous sur la croix et en ressuscitant. Si nous croyons en Jésus-Christ, si nous croyons qu’Il est mort en rançon pour nos péchés et qu'Il est ressuscité, nous avons l‘assurance de la vie éternelle avec Lui.

Nous qui sommes enfants de Dieu, la vie éternelle nous a été donné au moment de notre conversion, de la nouvelle naissance. « Nous avons été crucifiés avec Christ, ressuscités pour une vie nouvelle, introduits dans le Royaume du Christ, glorifiés et assis dans les cieux » (Galates 2. 20, Éphésiens 2. 5, Colossiens 1. 13).

Pour ceux qui sont enfants de Dieu, mourir est un gain. Mourir nous ouvre la porte de l'éternité pour vivre avec Dieu pour toujours dans son Royaume de gloire, dans le Paradis. Jésus dit : « Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? » (Jean 11. 25-26). Tous ceux qui sont nés de nouveau par le Saint-Esprit qui est venu vivre en eux, sont passés de la mort à la vie et ils vivront pour toujours durant l'éternité au Paradis. La vie éternelle dans l'éternité va consister à voir Dieu pleinement (1 Jean 3. 2), à entrer dans son Royaume de gloire et à jouir de la justice, la paix, la joie, l'amour infinis, par le Saint-Esprit.

Lire la suite

Le Chemin vers la Vie Éternelle

30 Octobre 2021 Publié dans #La Vie

Nous êtres humains, nous sommes nous déjà demandés quel est le chemin qui mène vers la vie éternelle ? Avons-nous déjà pensé à ce que nous deviendrons une fois notre vie sur terre terminée ?
En tant qu'enfants de Dieu, nous reconnaissons que nous avons péché contre le seul vrai Dieu trois fois Saint, « car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu » (Romains 3 : 23). « Nous savons tous que le salaire du péché, c'est la mort. Nous savons tous que nous devons en passer par là, en tant qu'humain. Mais nous savons aussi tous que le don gratuit de Dieu, c'est la Vie Éternelle en Jésus-Christ, notre Seigneur » (paraphrase de Romains 6 : 23).
« Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous » (Romains 5 : 8). Jésus a pris sur Lui la punition que nous méritons mais Il est ressuscité des morts trois jours plus tard. Et c'est justement en ressuscitant qu'Il a prouvé sa victoire sur le péché et sur la mort.
La grande miséricorde de Dieu nous a régénéré pour une espérance vivante par la résurrection de son Fils Jésus d'entre les morts. Notre salut en Jésus c'est non seulement la promesse d'être pardonnés, mais c'est aussi la promesse que nous avons reçu la vie éternelle et que nous vivrons avec Jésus dans le Ciel. N'oublions pas que « Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son fils unique afin que quiconque qui croit en lui ne périsse point mais qu'il ait la vie éternelle » (Jean 3 : 16)
Chaque être humain doit croire de tout son cœur et de toute son âme que Jésus-Christ s'est sacrifié pour Lui sur la croix et que Dieu l'a ressuscité des morts ! Nous devons avoir la foi en Jésus-Christ notre Seigneur et Sauveur ! C'est par la grâce de Dieu et la foi que nous sommes sauvés.
Accepter Jésus comme Seigneur et Sauveur est une décision personnelle, c'est une manière d'exprimer à Dieu notre foi en Lui et notre amour pour Lui. Plaçons notre confiance en Jésus-Christ pour notre Salut et montrons à Dieu notre amour pour Lui.
Oui, Jésus est l'unique, le seul et vrai chemin menant à la vie éternelle.

Lire la suite

Notre nouvelle vie en Jésus-Christ

15 Septembre 2021 Publié dans #La Vie

En acceptant Jésus-Christ comme notre Seigneur et Sauveur, notre vie en Adam prend fin, et notre nouvelle vie en Christ commence. Notre héritage devient alors celui de Christ et non plus celui d’Adam.

1. Une dépendance éternelle de Dieu :
Le dernier Adam, Jésus, était en dépendance complète vis-à-vis de Dieu son Père. Le premier Adam ne dépendait de Dieu que jusqu’à ce qu'il pécha contre Lui. Il est ensuite devenu très indépendant. Alors que Jésus disait : « Moi, je ne peux rien faire par moi-même » (Jean 5 : 30).
Le résultat de la vie de Jésus en dépendance avec Dieu peut se lire dans la prière sacerdotale qu’Il adresse à Son Père : « Maintenant, ils ont reconnu que tout ce que tu m’as donné vient de toi » (Jean 17 : 7). C’est le modèle d’une vie dépendante de Dieu à cent pour cent.

Nos voies doivent être bien réglées et notre pied se garder du mal (Proverbes 4. 27). Cette équilibre vient d’une dépendance secrète avec Dieu et d’une réelle ferveur dans notre cœur. Il pourra alors s’ensuivre du dévouement pour Dieu.  Le Seigneur Jesus seul peut nous aider à sortir d’un état déficient. Il veut nous guérir et nous consoler. Il est le seul parfait exemple d’une marche à la gloire de Dieu sur la terre. Jesus a pu dire aux siens : « Ma nourriture est de faire la volonté de Celui qui m’a envoyé et d’accomplir son œuvre » (Jean 4 : 34).

2. Une vie spirituelle ininterrompue :
Après la chute, tous les autres individus nés sur la planète terre étaient spirituellement morts dès la naissance avec une seule exception notable : Jésus-Christ. Comme le premier Adam, Jésus est né spirituellement vivant dès la naissance, conçu par l’Esprit de Dieu, pour pouvoir remplacer le premier Adam pécheur. Jésus a proclamé qu’Il était le pain de vie
(Jean 6 : 48), la résurrection (Jean 11 : 25) et la vie, le chemin, la vérité et la vie de Dieu (Jean 14 : 6). Jean a compris aussi que Jésus était la lumière des hommes (Jean 1 : 4).
Mais la différence avec le premier Adam est que Jésus est Saint et Il a maintenu Sa vie spirituelle jusqu’à la croix. Juste avant Sa mort, Jésus a remis Son Esprit entre les mains de Son Père
(Luc 23 : 46). Devenu malédiction sur la croix par amour pour nous et par Son propre choix et portant ainsi les péchés du monde, Jésus a donné Sa vie en échange de notre nature de péché pour payer pour le prix des péchés de toute l’humanité déchue. Personne ne la Lui a prise ou ne la Lui a arrachée, c’est Jésus Lui-même qui a décidé de s’offrir en sacrifice pour nous libérer de l’esclavage dans lequel nous nous sommes retrouvés. Le Père a accepté le sang de Son Fils dans le sanctuaire céleste et Il a alors pu  nous envoyer le Saint-Esprit qui est notre Guide, notre Consolateur.
Si la vie physique de Jésus a pris fin à ce moment là sur la croix, Sa vie spirituelle a été ressuscitée pour qu’un grand nombre puisse être sauvé. Jésus est venu proclamer Son Royaume qui n’aura pas de fin : le Royaume que Son Père Lui a confié et qu’Il nous a remis en gérance.
Le but de Dieu a toujours été de rétablir Son Royaume et Sa justice sur la terre : Il nous a créés pour en être les ambassadeurs. Aujourd’hui, dans Son corps ressuscité et glorifié, Jésus-Christ vit pour l’éternité à la Droite de Son Père : Il siège sur le Trône, Son Nom c’est Jésus.

3. Être « en Christ », c’est recevoir une nouvelle identité :
« Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ » (1 Corinthiens 15 : 22). C’est une affaire de vie : les croyants en Jésus sont « en Christ » c'est-à-dire qu’ils héritent la vie éternelle. Être en Christ est l’élément le plus essentiel de notre identité. Nous trouvons plus de quarante allusions au fait d’être en Christ ou d’avoir Christ en nous dans le livre aux Ephésiens du Nouveau Testament.

4. Une nouvelle vie nécessite une nouvelle naissance :
Nous ne sommes pas nés en Christ dès notre naissance dans ce monde ; nous sommes nés dans le péché à cause du premier Adam. Pour entrer dans une vie nouvelle en Christ, nous devons y naître. Comment passons-nous de la vie « en Adam » à la vie « en Christ » ? Jésus l’a révélé dans son dialogue avec Nicodème : « Nous devons naître de nouveau (Jean 3 : 3).

La naissance physique ne nous donne que la vie physique. Mais la vie spirituelle, la vie éternelle nous est accordée que par une naissance spirituelle (Jean 3 : 36). Une vie nouvelle et éternelle commence lorsque nous naissons de nouveau en plaçant notre foi en Jésus-Christ.
Lorsque nous avons dit « oui » à Jésus-Christ, notre vieux moi est mort ! Notre nouveau moi est vivant et présent en nous pour toujours : nous possédons dès maintenant la vie éternelle parce que nous sommes « en Christ ».
Quelles sont les conséquences d’une vie spirituelle en Christ ? : Dès notre nouvelle naissance, notre âme a été unie à Dieu, tout comme Adam avant la chute. Nous sommes devenus spirituellement vivants, et nos noms ont été inscrits dans le livre de vie
(Apocalypse 21 : 27b). Unis à Christ, nous sommes vivants spirituellement pour l’éternité. Amen !.

Lire la suite

Jésus-Christ est la résurrection et la vie (2)

21 Juillet 2021 Publié dans #Résurrection, #La Vie

2. Deux promesses renversantes :
Jésus est allé à Béthanie pour Lazare, bien sûr. Il est aussi allé à Béthanie pour Marthe et Marie. Jésus avait une bonne nouvelle à transmettre à Marthe, pour la gloire de Dieu et pour le bien spirituel de Marthe.

Jésus lui annonce une première promesse : « ... Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort » (Jean 11 : 25b). Cette première promesse explique la première partie de la déclaration : « Je suis la résurrection ». Pourquoi Jésus est-Il la résurrection ? Parce qu’Il est Lui-même la Vie et qu'Il donne la vie nouvelle à des morts. Par la puissance de son Esprit, Jésus régénère des êtres humains qui sont morts dans leurs péchés. Il leur donne une vie nouvelle avec Dieu qui commence dès aujourd’hui.
Marthe et Marie étaient sous le choc, affligées par la mort physique de leur frère Lazare. Marthe avait un vague espoir dans une résurrection lointaine à la fin des temps. Jésus vient lui donner une espérance nouvelle qui commence aujourd’hui même : « Celui qui croit en moi vivra ». Oui, Celui qui croit en Jésus commence dès aujourd’hui une vie nouvelle. Il passe par une résurrection spirituelle.
La mort physique est affligeante. Chaque jour, des milliers de gens dans le monde sont affligés par la mort d’un proche, des maladies incurables, des accidents mortels, des catastrophes naturelles. C’est tellement pénible de penser à la mort. Mais sommes-nous autant affligés par la mort spirituelle ? Des milliers de gens autour de nous sont morts spirituellement dans leurs péchés et ils sont en route pour l'Enfer.

Par nous-mêmes êtres humains, nous sommes incapables d’aimer Dieu, impuissants pour nous redonner la vie spirituelle. Par nous-mêmes, nous sommes corrompus dans tout notre être, nous allons à la ruine et à la perdition. Mais Jésus-Christ nous dit : « Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra ». Oui « Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne se confie pas au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui » (Jean 3 : 36). Jésus nous dit aussi : « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient pas en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. » (Jean 5 : 24).
La p
uissance de résurrection de Jésus-Christ commence dès aujourd’hui dans la vie de ceux qui croient en Lui. Même la mort physique ne peut pas détruire la vie nouvelle qui a commencé chez ceux qui croient et mettent leur confiance en Jésus. Si nous devons passer par la mort d'ici-bas (et nous allons tous mourir, à moins que Jésus revienne avant), même si notre corps devra passer un certain temps dans la tombe, notre âme va continuer de vivre avec Jésus au Ciel dans sa gloire. Nous sommes déjà ressuscités spirituellement, bien vivants avec Dieu. La mort physique ne pourra pas nous ôter cette Vie Éternelle que nous avons déjà reçu. Et quand Jésus-Christ reviendra, notre corps ressuscitera glorieux pour être à nouveau réuni avec notre âme.

« …et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais » (Jean 11 : 26) : Cette deuxième promesse découle de la deuxième partie de la déclaration : « Je suis la vie » Jésus ne laissera jamais se perdre la vie nouvelle qu’Il nous donne. Jésus est Puissant pour donner la vie nouvelle, il est tout aussi Puissant pour garder et protéger cette vie nouvelle jusqu’à la fin. Oui quiconque vit spirituellement aujourd’hui en croyant et en mettant sa confiance en Jésus ne mourra jamais. Jamais, jamais il ne mourra. Bien sûr, notre corps humain va mourir. Mais notre vie avec Jésus ne mourra jamais, cette vie est éternelle. Jésus dit : « Si quelqu’un garde ma parole, il ne verra jamais la mort » (Jean 8 : 51). Quand nous croyons en Jésus, nous commençons une vie éternelle avec Dieu. Cette vie éternelle va continuer pour toujours. Bien sûr, puisqu’elle est éternelle ! Même si notre corps humain va mourir, nous allons continuer de vivre avec le Seigneur Jésus pour toujours dans sa gloire. Cette vie nouvelle ne subira jamais d’interruption. Elle n’aura jamais de fin. Et le jour où Jésus reviendra, Il va nous ressusciter dans notre corps glorieux, pour que cette vie continue éternellement, dans une joie parfaite et dans une beauté absolument glorieuse. La résurrection de Lazare était une illustration de cette promesse. La résurrection de Jésus au matin de Pâques en est la garantie. Oh, quel puissant réconfort pour nous les enfants de Dieu !

Lire la suite

Jésus-Christ est la résurrection et la vie (1)

20 Juillet 2021 Publié dans #Résurrection, #La Vie

Peuple bien-aimé du Seigneur, Jésus-Christ est vraiment ressuscité ! Il est vivant ! Quel Sauveur puissant et glorieux nous avons ! Jésus a vaincu la mort. Il est le Prince de la vie. Nous trouvons en Lui notre espérance, notre joie et notre vie. Jésus est au Ciel dans sa gloire. Aujourd’hui, Il se présente à nous par sa Parole la Bible et par son Saint-Esprit. Jésus nous déclare ce que nous lisons en Jean 11 : 25-26 : « Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? ».

1. Une déclaration étonnante :
Jésus-Christ fait une déclaration vraiment étonnante : « Moi, je suis la résurrection et la vie. » (v. 25). L’Évangile de Jean contient de grandes déclarations de Jésus : « Moi, je suis la lumière du monde » (Jean 8 : 12). « Moi, je suis le bon berger » (Jean 10 : 11) etc... Voici maintenant la cinquième déclaration : « Moi, je suis la résurrection et la vie ».
Personne d’autre que Dieu ne possède en lui-même la puissance de résurrection et la vie. Cette parole de Jésus a été prononcée dans le contexte de la mort de Lazare que Jésus a ressuscité. Cette résurrection prouve que Jésus est la résurrection et la vie. Cette preuve a été donnée avant même la mort et la résurrection de Jésus.
Lazare était malade. Les soeurs de Lazare ont demandé à Jésus de venir. Sûrement que Jésus pouvait faire quelque chose pour leur frère. Mais Jésus n’est pas allé tout de suite, il a attendu deux jours pour que sa gloire brille davantage. Le temps de faire le voyage jusqu'à Béthanie, ça faisait maintenant quatre jours que Lazare était mort. Quand Jésus est enfin arrivé, Marthe lui a exprimé toute sa peine. Verset 21 : « Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort ». Marthe limitait la puissance de Jésus : maintenant que Lazare est mort, c’est trop tard, pensait-elle, Jésus ne peut plus rien faire. Mais Jésus ne la gronde pas. Il l’encourage avec une parole d’espérance : « Ton frère ressuscitera », Marthe lui répond : « Je sais qu’il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour ». Jésus veut lui enseigner quelque chose de très spécifique et personnel.
Si un être humain n’a pas une foi vivante et personnelle en Jésus-Christ, il n'a aucune espérance. Jésus déclare que l’espérance se trouve en Lui seul : « Je suis la résurrection et la vie ». Quelle parole remplie de gloire et de majesté ! En dehors de Jésus, il n’y a pas d’espérance. Cette espérance se trouve en Jésus seul. Si nous comprenons bien cette parole, nous allons trouver un puissant réconfort et une solide espérance.
Jésus a fait cette grande déclaration plusieurs jours avant sa mort et sa résurrection. La lumière de Pâques brillait déjà à Béthanie, chez Marthe et Marie. Mais par quel pouvoir Jésus est-il ressuscité des morts le matin de Pâques ? Par le fait que Jésus est Lui-même la résurrection, parce que Jésus est Lui-même la vie.
Jésus voit Marie qui pleure et tous les autres avec elle qui pleurent aussi. Et là Jésus n’en peut plus, Il se met à pleurer Lui aussi. Il est profondément attristé par la souffrance et par la mort, mais plus encore par l'incrédulité du peuple qui ne croyait pas à la puissance de Jésus face à la mort. Il est indigné par le péché et ses conséquences. "Puis Jésus s’approche du tombeau, Il dit : « Ôtez la pierre ». Marthe lui dit : Mais pourquoi ôter la pierre ? Ça fait quatre jours que Lazare est mort. Le cadavre sent déjà" (v. 39). Mais Jésus remercie son Père, puis il élève la voix. Il prononce une parole puissante, pleine d’autorité : « Lazare, sors ! » Et le mort sortit ! Oui, vraiment, Jésus est la résurrection et la vie !
Lazare dans son tombeau était totalement impuissant. Mais lorsque Jésus est mort pour nos péchés, et lorsque son corps a été placé dans son tombeau, était-Il impuissant ? Non ! Qu’est-il arrivé au matin de Pâques ? Quelqu’un est-il entré dans le tombeau pour secouer Jésus ou lui donner l’ordre de se lever ? Ce qui est arrivé à Jésus est très différent de ce qui est arrivé à Lazare. Oui, un ange est venu rouler la pierre, mais c’était pour laisser entrer les femmes et les disciples, pas pour aider Jésus à sortir du tombeau. Oui, Dieu le Père a ressuscité Jésus-Christ (Actes 2 : 24). Oui, le Saint-Esprit a aussi ressuscité Jésus (Romains 8 : 11). Mais Jésus dans son tombeau n’était pas impuissant, Jésus Lui-même s’est ressuscité Lui-même. Jésus l’avait prédit : « Détruisez ce temple et en trois jours je le relèverai… Il parlait du temple de son corps » (Jean 2 : 19, 21). « Le Père m’aime, parce que je donne ma vie, afin de la reprendre. Personne ne me l’ôte, mais je la donne de moi-même; j’ai le pouvoir de la donner et j’ai le pouvoir de la reprendre » (Jean 10 : 17-18). Jésus s’est Lui-même redonné la vie ! Oui, car Jésus est la Résurrection et la Vie ».

Voyons la gloire et la puissance de notre Sauveur ! : Jésus a donné l’ordre à Lazare de sortir du tombeau. Jésus est Lui même sorti de son propre tombeau par son pouvoir Tout-Puissant. Jésus-Christ détient tout pouvoir entre ses mains, le pouvoir sur la vie et sur la mort. Nous célébrons sa Victoire sur la mort et sa Toute-Puissance pour donner la vie. Jésus est notre espérance et notre vie ! Ce qui est arrivé à Lazare et ce qui est arrivé à Jésus va aussi nous arriver. Oui, nous les enfants de Dieu, après que nous quitterons cette terre, nous ressusciterons en ayant nos corps glorifiés pour vivre éternellement avec Jésus dans Sa Gloire. Jésus en a fait la promesse.

À SUIVRE...

Lire la suite

L'assurance d'être sauvé en Jésus-Christ

11 Avril 2021 Publié dans #La Vie, #Salut

Avec les dispositions requises, Jésus-Christ a donné à ceux qui venaient à Lui, l'assurance que leurs péchés étaient pardonnés lorsque se repentaient et croyait en Lui. Jésus leur disait : « Homme, tes péchés te sont pardonnés » (Luc 5 : 20). II dit à la femme : Tes péchés sont pardonnés (Luc 7 : 48) , « ta foi t'a sauvée, va en paix » (Luc 7 : 50).

La possession de la vie éternelle est assurée par la foi à quiconque met toute sa confiance en Jésus-Christ, non seulement pour un avenir lointain, mais déjà pour le présent : « Celui qui croit au Fils a la vie éternelle » (Jean 3 : 36). « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole et qui croit en celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie » (Jean 5 : 24) .« En vérité, en vérité, je vous le dis: celui qui croit en moi a la vie éternelle » (Jean 6 : 47) .

Les apôtres ont affirmé avec la même certitude que ceux qui croient en Jésus-Christ possèdent dès à présent le Salut : « Tous les prophètes rendent de lui le témoignage que quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon des péchés » (Actes 10 : 43).

Nous qui avons fermement placé notre confiance en Jésus-Christ, nous pouvons donc avoir l'assurance d'être éternellement sauvés en Jésus-Christ.

L'apôtre Jean dit clairement : « Celui qui croit au Fils de Dieu a ce témoignage en lui-même. Celui qui a le Fils a la vie... Je vous ai écrit ces choses afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu » (1 Jean 5 : 10-13) .« Nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie » (1 Jean 3 : 14).

L'apôtre Paul affirme que « l'Esprit rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu » (Romains 8 : 10).

Lire la suite

Le don parfait de Dieu pour le monde entier‏

7 Mars 2021 Publié dans #La Vie

En donnant Jésus Christ, son Fils unique et bien-aimé, Dieu offre la vie éternelle, car Lui est la vie éternelle.

Qui est le destinataire de cette offre ? Tout le monde, c'est-à-dire quiconque : vous et moi, chacun de ceux qui peuplent ce monde.

Pour quelle raison ? À cause de son grand Amour : “En ceci a été manifesté l'Amour de Dieu pour nous, c'est que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde” (1 Jean 4. 9).

Qui en est le bénéficiaire ? “Quiconque croit en Lui” (Jean 3. 16).

De quelle manière ? Librement, généreusement, gratuitement… “Tous ceux qui croient sont justifiés gratuitement par sa grâce…” (Romains 3. 24).
«C'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi, et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu» (Éphésiens 2. 8).
Ce don suprême est accompagné d'autres dons. En donnant son Fils, Dieu nous a fait “don... librement, de toutes choses avec Lui” (Romains 8. 32).
Comment ne pas mettre sa confiance “en Dieu, lui qui nous donne tout, richement, pour en jouir” ? (1 Timothée 6. 17)

Jésus-Christ, le Fils Unique du Père, est le seul chemin qui mène à Dieu. Rempli d’Esprit Saint et de hardiesse, Jésus dit : « Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi » (Jean 14. 6). Le cœur de Dieu est débordé d’un amour incommensurable pour Ses enfants que nous sommes. Cet amour dont Dieu nous aime est tellement fort qu’Il a donné Jésus-Christ son Fils unique. Oui, Dieu a livré Son Fils à la mort sur la croix pour des impies. Quand on s’en rend compte, on s’écrie : « Quel Sauveur merveilleux je possède ! »
Pour continuer le chemin, Dieu nous donne sa Parole, qui est la vérité (Jean 17. 14, 17), dans laquelle nous pouvons puiser à volonté pour notre enseignement et notre encouragement. “Dieu... vous a donné son Esprit Saint” (1 Thessaloniciens 4. 8).
Dieu nous donne sa paix, sa joie, son amour, et dès maintenant, l'espérance de sa gloire.

Lire la suite

Choisir Jésus pour avoir une vie nouvelle

17 Février 2021 Publié dans #Choix, #La Vie

Faire un choix avant la fin

Chers ami(e)s lecteurs/trices, personne ne sait ce que sera sa propre fin sur cette terre, s’il la verra venir par la maladie ou la vieillesse, ou si elle la surprendra brutalement. Il ne faut donc pas attendre de sentir la mort approcher, d’être malade ou affaibli pour mettre ses affaires en règle avec Dieu. Car, Dieu affirme dans sa Parole : « Il est réservé aux hommes de mourir une fois – et après quoi vient le jugement » (Hébreux 9. 27). Ami(e)s lecteur, au lieu d’être votre Juge demain, Jésus-Christ veut être votre Sauveur dès maintenant. Accepter sa grâce ! Refuser de se courber humblement devant Dieu son Créateur conduit l’être humain à se prévaloir de ses connaissances, bien limitée, a s’élever contre Dieu, à contester sa Parole, et même à nier son existence. Tout cela a pour effet de l’enfoncer dans son aveuglement, son orgueil et son égoïsme. Jésus dit que vivre comme cela conduit l’être humain à mourir dans son péché et à être séparé éternellement de Dieu et de toute source de bien. "La crainte de l’Éternel est le commencement de la connaissance, de la sagesse" (Proverbes 1. 7). Ne Le méprisez pas, Dieu est vivant, réel, juste et saint mais tellement doux, sage et patient, qu’il ne vous forcera pas la main. Il faut que vous vous approchiez de Lui avec sincérité et humilité et vous le verrez se manifester à vous d’une façon ou d’une autre.

La racine de toutes les injustices, c’est l’amour de l’argent lié à l’égoïsme. Jésus n’est pas venu pour juger, mais pour sauver. C’est aujourd’hui le jour favorable pour se tourner vers le seul vrai Dieu afin de connaître son immense Amour et échapper au Jugement qui va venir sur tous ceux qui rejettent ou négligent Jésus-Christ le Seigneur et le Sauveur de l'univers. Dieu va rétablir le Paradis initial et Il attend de vous que vous fassiez un choix pour Lui si ce n'est pas encore fait, que vous preniez position. Le temps est bientôt écoulé, ne tardez plus ! Possesseurs de toute chose, Jésus a vécu dans la pauvreté pour nous enrichir… Il a souffert l’humiliation, le rejet, la moquerie et la mort pour nous ouvrir un chemin vers Dieu et une place de choix dans son Royaume de paix, de justice et d’amour qui arrive à grand pas ! En même temps, Jésus a annoncé l’Évangile pour répondre aux besoins spirituels de l’être humain. Jésus lui a ouvert le chemin de la réconciliation avec Dieu. Nous êtres humains, ne négligeons pas un si grand salut mais jetons-nous entièrement à Jésus !

Une vie nouvelle

Quel bonheur de prendre devant Dieu la place d’un petit enfant, de ceux qui écoutent sa parole et la reçoivent avec foi et avec humilité ! Nous recevons « non la parole des hommes, mais, ainsi qu’elle l’est véritablement, la Parole de Dieu », qui « demeure éternellement ». La Bible nous fait connaître Jésus, le Fils de Dieu, et en même temps que la vérité sur notre état intérieur, la profondeur de l’Amour divin. Elle ouvre devant nous les richesses de la grâce de Dieu, et nous enseigne comment nous conduire pour honorer Jésus-Christ, en attendant son Glorieux Retour. « Que, unis ensemble dans l’amour, ils parviennent…  À la connaissance du mystère de Dieu dans lequel sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la connaissance » (Colossiens 2. 2b-3).

Quoi de plus simple que de parler à Dieu, de reconnaitre sincèrement ses fautes et son péché, de lui demander pardon puis de le remercier de faire de nous un enfant de Dieu par la foi en Jésus ?

Peut-être, la prière ne fait-elle pas partie de votre univers habituel ? Peut-être, n’avez-vous jamais parlé à Dieu. Et pourtant, Dieu vous entend, même si vous ne le connaissez pas, Il entend chacun de vos désirs, chacune de vos joies, chacune de vos plaintes. Bien plus, Dieu veut vous écouter ; il voudrait que vous lui parliez comme à quelqu’un qui vous aime. C’est Dieu qui vous parle par sa Parole, la Bible, qu’Il a fait écrire pour vous. Ce dialogue avec Dieu, c’est le privilège des croyants en Jésus, des enfants de Dieu. Car c’est un réel privilège.

Nous qui sommes enfants de Dieu, chrétiens nés de nouveau, nous exprimons simplement le bonheur que l’on éprouve en connaissant la ressource qui nous permet de tenir et qui ne se trouve qu'en Jésus. À cet appel que Dieu fait à tout être humain, nous avons un jour répondu « oui » en acceptant pour nous-même la révélation de l’Amour divin en Jésus-Christ, cet amour qui nous a sauvé, cet amour qui nous suivait avant la fondation du monde. Et c’est ainsi que le dialogue a été amorcé, que nos cœurs ont été transformés et que l’on a ensemble pu voir la puissance de Dieu agir et se manifester en réponse à nos prières. Pour tenir dans la vie, dans une telle vie, nous avons le secours divin, à chaque instant, en réponse à nos prières.

Lire la suite

Le film de la vie humaine

5 Février 2021 Publié dans #La Vie

Je voudrais vous faire passer le film de la vie humaine. Un film rapide, voilà l’image de notre vie. Impossible de retenir, ne serait-ce qu’un instant, la fuite inexorable des jours. La Bible nous dit que pour Dieu, « notre vie est comme une vapeur qui parait pour un peu de temps, et puis disparaît » (Jacques 4.14). Cependant, dans ce temps si court qui sépare notre berceau de la tombe, se joue notre sort éternel. Y avez-vous songé ?

Demandons à l’enfant qui vient de naître : il est trop jeune pour y penser ! Aucun souci ne vient troubler son âme innocente. Pour lui, tout est merveilleux.

Voyons cet écolier qui ne pense qu’à jouer, courir, s’ébattre : il est trop insouciant pour y penser !

Et ce jeune homme confiant dans sa force, avide de succès, comment penserait-il à l’éternité ? A cet âge, on est trop sûr de soi pour y penser !

Demandons à cette personne qui va se marier sous peu ou qui vient de se marier : seul compte le bonheur présent. L’éternité ? On aura le temps d’y songer plus tard ! Pour le moment, elle est trop heureuse pour y penser !

Voilà un homme qui peut avoir la trentaine. Les affaires sont pressantes. C’est l’heure d’agir et non de rêvasser à une éternité problématique. Il est trop occupé pour y penser !

Quelques années plus tard, accablé par les soucis de tout ordre, il évite d’y ajouter encore celui de l’éternité. Il est trop soucieux pour y penser !

Demandons aux vieillards ce qu’ils en pensent : fatigués, parfois diminués, ils s’accrochent au passé. Pourtant, ils sont arrivés à la porte de l’éternité. Ils diront qu’ils sont trop vieux pour y penser.

Voilà un cimetière. Les âmes de ceux qui s’y trouvent sont entrées dans l’éternité. Comment ? Dieu le sait. Pour eux, il est désormais TROP TARD POUR Y PENSER !

Cher ami, où passerez-vous l’éternité ? Cela ne dépend que de vous. Le film ne s’arrête pas à la tombe comme certains le disent. La mort est le seuil de l’éternité. Prenez le temps d’y penser. N’ayez pas de repos que cette question ne soit réglée. La Bible précise qu’il n’y a que deux lieux où l’on passe l’éternité : Avec Jésus dans le Ciel, ou loin de Dieu, avec Satan dans l'Enfer.

Votre péché vous condamne à la mort. Mais Dieu vous aime et Il a pourvu à votre salut en donnant son Fils unique, Jésus Christ qui, à la croix, a pris sur lui tous vos péchés et a subi la condamnation à votre place.

Si donc vous vous repentez et si vous croyez de tout ton cœur que Jésus-Christ est venu dans le monde pour VOUS sauver, vous recevez un plein pardon et la vie éternelle.

La Bible dit : « Celui croit au Fils a la vie éternelle ; mais celui qui ne croit pas au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. » (Jean 3. 36). « Le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don de grâce de Dieu, c’est la vie éternelle dans le Christ Jésus, notre Seigneur. » (Romains 6. 23). « Voici, c’est maintenant le temps favorable, c’est maintenant le jour du salut » (2 Corinthiens 6. 2).

Après la mort, il est trop tard, éternellement trop tard …

Le temps fuit, les jours, les heures s‘envolent.
Qui sait si tu vivras encor demain ?
Écoute et crois Jésus et sa Parole :
« Viens à moi » dit-il, te tendant la main.

Viens maintenant au Sauveur qui t’invite.
A la croix, il a payé ta rançon.
Viens aujourd’hui, car le temps passe vite,
Reçois, par la foi, le divin pardon.

Le temps s’enfuit, l’éternité s’avance ;
Du grand salut c’est encore le temps.
Lève-toi donc et, plein de confiance,
Viens à Jésus ! oh oui, viens maintenant !

Lire la suite

La vie et la mort

10 Janvier 2021 Publié dans #La Vie, #La mort

"Qu'est-ce que votre vie ? – elle n'est qu'une vapeur qui paraît pour un peu de temps et puis disparaît" (Jacques 4. 14)
"Celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement" (1 Jean 2. 17)

Quand on considère l'extraordinaire complexité de la conception du corps humain, on ne peut que s'émerveiller de tant d'ingéniosité, d'efficacité, d'intelligence dans celui qui l'a formé. Et nous n'en connaissons qu'une petite partie. Pourtant cette merveille où tout exprime la vie est inéluctablement orientée vers la mort. Aucun être humain ne sait pourquoi il vieillit et meurt, mais Dieu nous déclare que la sentence de mort pèse sur l'être humain depuis qu'il a tourné le dos à son Créateur et que le péché est entré dans le monde.
Le seul vrai Dieu a créé les êtres humains et Il les aime. Pour cette raison, Dieu “a envoyé son Fils unique dans le monde afin que nous vivions par Lui” (1 Jean 4. 9). Oui, Il a fallu que Jésus-Christ meure sur une croix “pour nos péchés”, pour les ôter à jamais et nous donner la vie, la vie éternelle. Jésus s'est laissé clouer sur la croix par nous les êtres humains, sa créature. Là, il s'est offert en sacrifice parfait à Dieu pour le pardon de nos péchés. Il n'y a pas de plus grand sacrifice que de donner sa vie pour ceux que l'on aime (Jean 15. 13). C'est ce qu'a fait le Seigneur Jésus Christ, car il aime tous les êtres humains sans exception !

Devant la vie et la mort, il est utile de s'arrêter quelques instants au pied de cette croix pour méditer avec sérieux et recueillement. Chacun y comprendra le prix qu'a sa vie aux yeux de Dieu : la vie d'un être humain n'est pas qu'un simple souffle anodin qui s'éteindrait au caprice d'une nature hasardeuse, mais elle a pour notre Créateur une valeur infinie. Dieu nous offre à chacun de sauver notre vie aujourd'hui en acceptant le Salut parfait qu'Il nous offre en son Fils Jésus-Christ. Allons-nous nous repentir de nos péchés et accepter ce sacrifice pour nous ? Cela nous suffira pour avoir la vie éternelle. C'est le seul chemin qui y conduit.

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 > >>