Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Évangile est une puissance de Dieu pour le Salut de quiconque croit (Romains 1 : 16)

choix

Tout pécheur peut être sauvé‏

23 Septembre 2018 Publié dans #Choix

« Cette parole est certaine et digne d'être pleinement reçue: le Christ Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs » (1 Timothée 1 : 15). « Là où le péché abondait, la grâce (de Dieu) a surabondé » (Romains 5 : 20).

C'est la veille de Noël. Dans une librairie chrétienne, une femme chrétienne est la seule cliente. Puis, un jeune homme entre dans la librairie, le visage sombre et triste. Il s'assied et contemple fixement pendant de longues minutes des calendriers bibliques illustrés de photos d'enfants. Quelques instants plus tard, la jeune femme chrétienne lui demanda : “Puis-je vous aider jeune homme ?”. L'homme répondit : “Non, vous ne pouvez pas m'aider, car j'ai tué beaucoup de personnes ; sur ordre de mon supérieur, mais je les ai   tués”. Il n'en dit pas plus, écrasé par son passé.
Est-ce un soldat, a-t-il largué des bombes meurtrières... ? La jeune chrétienne, émue de compassion pour ce jeune homme, rompt le silence qui commence à peser, et lui parle du pardon de Dieu, du salut offert par Dieu à quiconque croit en Jésus Christ. Elle lui demande son prénom, ouvre sa Bible et lit ce verset de Jean 3. 16 de cette manière : “Dieu a tant aimé Alain, qu'il a donné son Fils unique afin que si Alain croit en Lui, Alain ne périsse pas, mais qu'Alain ait la vie éternelle”. “Pour moi, c'est trop tard”, répond Alain qui sort brusquement de la librairie. Ce don de la Grâce de Dieu, Alain ne l'a pas saisi, du moins pas dans l'immédiat.
Mais pour vous, chers lecteurs ou lectrices, qui êtes peut-être aussi accablés par le remords de vos péchés passés, de vos fautes commises, sachez qu'il n'y a pas de péchés si grands que Dieu ne puisse pardonner à celui qui se repent de tous ses péchés, qui s'en détourne et qui croit en Jésus Christ. Jésus, le Fils de Dieu, est mort sur la croix pour expier tous nos péchés et Dieu affirme que si nous nous repentons de nos péchés, “le sang de Jésus Christ son Fils nous purifie de tout péché” (1 Jean 1. 7). Alors chers lecteurs ou lectrices, si ce n'est pas encore fait et aussi sombre que soit votre passé, repentez-vous de vos péchés et acceptez simplement le Salut éternel de votre âme en Jésus-Christ le seul Sauveur du monde. Oui, c'est en Jésus seul que ce Salut si merveilleux vous est gratuitement offert par Dieu notre Créateur Tout-Puissant.

Lire la suite

Choisir notre éternité durant notre vie sur la terre

12 Septembre 2018 Publié dans #La mort, #Paradis, #Enfer, #Choix

En tant qu’êtres humains physiques, nous sommes tous sujets à la mort. Mais tout ne se termine pas à la mort pour l'être humain. La Bible est très claire à ce sujet : « Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement » (Hébreux 9 :27).

C'est une réalité à laquelle nous devons tous faire face, inutile de nous efforcer de la nier ! La Bible lève le voile d'une manière très claire sur l'au-delà. Elle révèle que la destinée des vrais croyants en Jésus-Christ est différent de celui des incroyants ou négligents envers Jésus et envers son sacrifice parfait à la croix pour leur Salut.
Dans l'éternité, il existe donc pour les êtres humains deux destinées distinctes l'une de l'autre, selon que l'on est enfant de Dieu (Jean 1. 12) ou enfant du Diable (Jean 8. 44a), selon que l'on a la foi en Jésus-Christ ou que l'on renie Jésus, selon que l'on a accepté Jésus dans notre cœur et de vivre avec Lui ou que l'on Le rejette.
- Aux enfants de Dieu est réservé le bonheur éternel, infini et inexprimable ainsi que la félicité sans fin au Paradis dans la présence du Seigneur Jésus-Christ qu'ils ont tant aimé au cours de leur vie sur la terre.
- Aux enfants du Diable (aux ennemis de Dieu) est réservé le terrible Jugement et la condamnation éternelle dans les tourments infinis du Séjours des morts, puis dans l'Enfer éternel, en compagnie du Diable et de ses anges (les démons).

Pour les enfants de Dieu, la mort de leur corps humain est une Victoire, car le Seigneur Jésus, mort sur la croix, mis au tombeau et ressuscité d’entre les morts le troisième jour, est éternellement Vainqueur. Lors de l'Enlèvement de l’Église, Jésus transformera le corps des enfants de Dieu en un corps Glorieux.
Oui, Jésus notre parfait Sauveur qui a triomphé de la mort, nous donne l’assurance que notre existence ne se termine pas dans la mort. Jésus nous a donné une preuve éclatante de la réalité du Paradis et de l’Enfer. Nous, les êtres humains, sommes des créatures destinées à l’éternité, mais seule la foi en Jésus Christ nous garantit la Vie Éternelle dès maintenant et pour l'éternité : « Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, même s’il meurt » (Jean 11 : 25).

Pour les enfants de Dieu, le seul moyen de vaincre le caractère dramatique de la mort est leur ferme et sûre espérance d'être aussitôt pour toujours auprès de Dieu dans Sa Gloire, au Paradis, au Ciel.
Notre vie sur la terre est une préparation à cet au-delà. Nous n'avons qu'une vie, il ne faut pas la rater, il ne faut pas manquer le but et c'est pourquoi le prophète Amos dit : « Prépare-toi à la rencontre de ton Dieu » (Amos 4 : 12), oui, préparons-nous et soyons prêt pour rencontrer le seul vrai Dieu. Car si nous ne le faisons pas dès maintenant en écoutant la voix du Seigneur Jésus à travers l'Évangile, après la mort, ce sera trop tard et ce sera l'Enfer éternel.

Chers lecteurs, sachons bien qu'il n'y a que deux manières de mourir pour les êtres humains. Un être humain peut mourir "dans le Seigneur"(Apocalypse 14 : 13), c'est-à-dire dans la foi en Dieu, en Jésus. Un être humain peut mourir aussi "dans ses péchés" (Jean 8 : 24).

- "Mourir dans le Seigneur" (Apocalypse 14 : 13), c'est mourir avec l'assurance que l'on est à l'abri du Jugement de Dieu et que l'on a la Vie Éternelle pour aller vivre au Paradis pour l'éternité. Pourquoi ? Parce que Dieu Lui-même le dit dans sa Parole : « Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle » (Jean 3 : 16).
C’est la vie de Dieu, la vie abondante, la vie la plus réelle qui soit, la vie éternelle. Jésus-Christ est venu dans ce monde pour nous donner la vie éternelle. Celle-ci est donc directement liée à sa personne : c’est en Jésus que nous la découvrons et la recevons. La vie éternelle ne nous est donc pas accordée après la mort, mais au moment même où, par la foi en Jésus,
nous naissons de nouveau par l’œuvre du Saint-Esprit en nous et par la Parole de Dieu : Oui, « Celui qui croit au Fils a la vie éternelle » (Jean 3 : 36).
Cette foi porte le sceau de la résurrection de Jésus d’entre les morts et repose donc sur un fondement assuré et inébranlable. Dieu tient beaucoup à ce que nous ayons une telle assurance en nous : « Je vous ai écrit cela afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu » (1 Jean 5 : 13).

- Mourir "dans ses péchés" (Jean 8 : 24), c'est paraître avec ses péchés devant le seul Dieu trois fois Saint. Alors pour un tel être humain pécheur, toutes ses actions et ses pensées mauvaises seront mis en lumière devant les yeux du seul Dieu trois fois Saint ; et la parfaite Justice de Dieu ne pourra que condamner ce pécheur. Oui, pour celui qui meure sans que ses péchés soient pardonnés par Jésus le Sauveur, la mort est pour lui le début d'une éternité de remords et de douleur, dans l'éloignement définitif de Dieu au Séjour des morts puis dans l'Enfer éternel.
Effectivement, le sort de ceux qui meurent dans leurs péchés en ne croyant pas en Jésus est un sort particulièrement douloureux en Enfer. La Bible nous parle de ce séjour des morts, de cette endroit horrible dans laquelle les âmes des incroyants iront après la mort. Que se passera-t-il dans ce lieu de tourment pour quiconque y va ? L'âme/l'esprit est consciente de ce qui se passe. Elle possède le plein usage de ses facultés, elle souffre horriblement. Tel est le sort de ceux qui ont refusé de recevoir l'Amour de Jésus-Christ pendant leur vie sur la terre. Et cette situation est d'autant plus difficile à supporter du fait qu'elle est éternelle.

Pourtant, la croix où Jésus fut cloué il y a bientôt deux mille ans est le lieu où Dieu a décidé d'exécuter en Jésus le Jugement Dernier pour tous les péchés que les êtres humains de tous les temps ont commis. Donc, sur la croix, le Jugement Dernier a déjà eu lieu en Jésus qui a expié tous nos péchés en subissant leur salaire. Alors tous les êtres humains qui veulent être sauvés du Jugement Dernier futur et de l'Enfer éternel doivent obligatoirement passer par la croix de Jésus en croyant en Lui et en son parfait sacrifice pour le Salut de quiconque croit. Tous ceux qui sont nés de nouveau en Jésus sont sauvés du Jugement Dernier et ils iront éternellement au Paradis après la mort de leur corps humains. Tandis que tous les êtres humains, qui refusent ou qui négligent de passer par la croix de Jésus pour le pardon de leurs péchés, se présenteront obligatoirement à la fin des temps devant le Grand Trône Blanc pour y être jugés et condamnés. Alors ils iront tous pour l'éternité dans l'Enfer éternel pour y expier leurs propres péchés qu'ils retrouveront en Enfer (et même dès leur mort) entrain de les attendre pour leur réclamer leur salaire qui est la mort éternelle.

C'est pourquoi, il est important d'être sensible à cet Amour extraordinaire manifesté en Jésus-Christ pour chacun de nous. Jésus a porté notre condamnation sur la croix, Il a porté nos péchés pour nous, il nous suffit d'y croire et de vivre cette réconciliation avec Dieu à travers le sacrifice de Jésus-Christ. Si l'on peut dire que l'on est sauvé, ce n'est pas en raison de nos efforts, de notre honnêteté, de nos œuvres bonnes, mais c'est parce que nous sommes couverts par le sang précieux de Jésus versé lors de son parfait sacrifice à la croix. Dieu est le Dieu de Grâce infinie. Son Fils Jésus nous aime et Il a tout accompli pour que nous soyons en paix avec Dieu sur la terre, mais aussi pour l'éternité à l'heure de notre mort. ALORS SI CE N'EST PAS ENCORE FAIT, PLACE TA FOI EN JÉSUS DURANT TA VIE SUR LA TERRE AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD.

Lire la suite

Chaque être humain doit connaître Dieu

18 Août 2018 Publié dans #Choix

« Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu'il nous a donné l'intelligence pour connaître le Véritable ; et nous sommes dans le Véritable en son Fils Jésus Christ. C'est Lui qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle » (1 Jean 5. 20-21).

Si Dieu avait laissé les êtres humains dans l'ignorance en ne leur faisant pas connaître sa Sainteté et ses plans d'amour, ils auraient ainsi trouvé un prétexte pour se disculper. Mais Dieu s'est fait connaître aux êtres humains. Il leur a parlé de plusieurs manières, et Il leur parle encore.
L'être humain doit d'abord reconnaître l'existence de Dieu : « Les cieux racontent la gloire de Dieu » (Psaume 19. 1) et l'être humain est inexcusable s'il ne la discerne pas (Romains 1. 20).
L'être humain doit savoir aussi que Dieu, Saint et Juste, ne peut recevoir le pécheur non-repentant. « Vos iniquités ont fait séparation entre vous et votre Dieu » (Ésaïe 59. 2).
La Bible, la Parole de Dieu, nous apprend que Dieu est Amour, et qu'Il a tellement aimé les êtres humains et qu'Il veut les sauver parfaitement. Mais pour que des êtres humains pécheurs soient sauvés, sanctifiés et justifiés afin qu'ils soient propres à habiter la sainte demeure de Dieu, il fallait une œuvre de rachat qui manifeste parfaitement tous les caractères de Dieu, sa Sainteté, sa Justice et son Amour. Et cette œuvre, c'est celle de Jésus Christ, le Juste, qui est mort pour les injustes, afin de nous amener à Dieu (1 Pierre 3. 18). « Dieu… nous a réconciliés avec lui-même par Christ… Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même… Nous supplions pour Christ : Soyez réconciliés avec Dieu » (2 Corinthiens 5. 18-20). « Si vous savez ces choses, vous êtes bienheureux si vous les faites » (Jean 13. 17)

Chaque être humain a le devoir de connaître le seul vrai Dieu qui s'est révélé à nous, à travers son Fils Jésus Christ, le seul Sauveur du monde entier, qui est mort pour nos péchés et qui est ressuscité pour notre justification.

En conclusion, c'est au moyen de la création, de la Bible et de Jésus-Christ que nous pouvons connaître Dieu.
Le désir de Dieu est que nous arrivions à un dégré où Il ne nous est plus étranger, que nous l'aimions de tout notre cœur et de toute notre âme. Nous pouvons savoir beaucoup de choses sur Dieu mais le plus important, c'est que nous Le connaîssions personnellement et intimement comme notre Père Céleste. Cela a lieu en recevant le Seigneur Jésus-Christ dans notre vie et en plaçant toute notre confiance en Lui.
Jésus nous a tracé le Chemin du Ciel. Jésus nous invite à venir à Lui et à rencontrer le seul vrai Dieu de l'Univers. Voulons-nous chacun vraiment trouver Dieu ? Alors, acceptons l'invitation de Jésus-Christ et croyons fermement en Lui. « Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur. Je me laisserai trouver par vous, dit l'Éternel... » (Jérémie 29 : 13).

Lire la suite

L'appel de Dieu

14 Juillet 2018 Publié dans #Choix

Dieu nous interpelle très clairement dans la Bible : « Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, n'endurcissez pas votre cœur » (Hébreux 3. 7). Mais on peut être touché par le message de l'Évangile, et résister en invoquant de mauvaises raisons. Pourtant, il n'y a qu'une seule déclaration de faillite dont on sorte enrichi : c'est de tomber sur ses genoux et de prier Dieu de tout son cœur. Si nous abandonnons notre propre chemin pour faire un pas vers Lui, si nous nous repentons de tous nos péchés et plaçons notre confiance en Jésus, alors nous rencontrons un Dieu qui nous accueille favorablement. C'est son Amour qui nous appelle, c'est sa bonté qui nous pousse à la repentance (Romains 2 : 4).

Dieu a un projet de paix et de bonheur éternel pour chacun de nous, Il veut nous tirer de notre indifférence et de notre égoïsme pour nous mener à la paix et à la vérité. Pourquoi douter de son Amour ? Dieu a fait le premier pas en nous donnant Jésus son Fils ; à nous maintenant de faire le pas suivant en plaçant notre foi en son Fils Jésus-Christ mort sur la croix pour le pardon de nos péchés et ressuscité pour notre justification. Le seul vrai Dieu de l'Univers, le Dieu d'Amour, attend patiemment quiconque n'a pas encore accepté son Fils Jésus-Christ dans sa vie comme seul Seigneur et Sauveur. Jésus a dit : « Voici, je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui et lui avec moi. (Apocalypse 3 : 20).

Dieu désire notre retour afin de nous libérer du chaos moral produit par le péché. Or la repentance est le seul chemin qui nous sorte de la confusion et nous conduise à une vie authentique, dans le repos et la sécurité du seul vrai Dieu qui pardonne.
Dieu ne traite pas le péché à la légère, mais Il pardonne sur la base du sacrifice de Jésus Christ. Faire le mal, et même seulement ne pas faire le bien, c'est pécher, c'est en réalité offenser Dieu.
Mais un prix infini a été payé par Dieu pour effacer l'offense de nos péchés : Dieu a donné son Fils unique. Jésus est mort sur la croix pour nos péchés, et la Grâce de Dieu nous est offerte gratuitement. Si nous la refusons, nous ajoutons la plus grave des offenses et il n'y a plus de remède ! Ouvrons donc notre cœur à la foi au Seigneur Jésus qui est l'unique et le parfait Sauveur de l'humanité.

Lire la suite

Un message d'espérance‏

30 Juin 2018 Publié dans #Choix

Le temps passe sans nous demander notre avis. La vie passe et ne revient plus. Pour les uns, elle n'est qu'une existence éphémère faite de hauts et de bas, de succès et d'échecs, de rires et de pleurs. Pour d'autres, le poids des souffrances écrase largement les semblants de bonheur et de réussite arrachés à la vie. Au milieu d'une multitude d'interrogations, la question de nos rapports avec Dieu devient alors prioritaire.

Justement, dans ce monde troublé à l'extrême, il existe des hommes et des femmes qui osent encore espérer vraiment. Des inconscients ? Non ! Ceux sont les vrais chrétiens, ceux sont les enfants de Dieu, ceux qui ont une foi réelle, vivante, ferme et personnelle en Jésus-Christ. Ils fondent cet espoir sur la Bible, dont le message s'adresse à chacun : Dieu est Amour, et ce Dieu d'Amour, nous pouvons Le connaître personnellement.

Dans un langage direct, la Bible dit tout ce que nous devons savoir au sujet de Dieu et au sujet de l'Évangile qui est la Bonne Nouvelle que Dieu nous apporte en Jésus-Christ. On y trouve la réponse à nos questions, à nos angoisses, et un moyen d'affronter sereinement les problèmes de la vie. Quand cette réponse est unique et satisfaisante, a-t-on le droit de négliger de l'entendre ? Peut-on avoir envie de l'ignorer ?

L'espérance chrétienne des enfants de Dieu est une réalité lumineuse, certaine, entièrement attachée au Seigneur Jésus, à son œuvre sur la croix et à sa résurrection. Elle est étroitement liée à la foi et à l'amour qui trouvent aussi en Lui leur source et leur plénitude. Elle est l'attente assurée et sereine de ce que Dieu Lui-même a promis. Toute notre espérance est lié au Retour du Seigneur Jésus. Il est « notre espérance », car en Lui s'accomplissent toutes les promesses de Dieu (2 Corinthiens 1 : 20 ; Romains 15 : 8). Pour que l'espérance jaillisse dans notre cœur, il faut recevoir, par la foi, l'Amour de Dieu et son don suprême : le Seigneur Jésus Christ.

C'est pourquoi, nous nous invitons à découvrir le formidable message d'espérance contenu dans la Bible. Nous nous invitons à passer des jours exceptionnels en compagnie du seul vrai Dieu que la Bible révèle. Oui, lisons la Bible, lisons-la avec persévérance et foi, et nous y trouverons un message d'espérance qui est une véritable certitude. Jésus dit : « Je suis le Chemin, et la Vérité, et la Vie » (Jean 14. 6)

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5